Sélection de la langue

Recherche

Bulletin d'enquête et rapports d'analyse sur la salubrité des aliments

Avis de courriel

Abonnez-vous au service d'avis par courriel afin de recevoir chaque mois les plus récents rapports d'enquête sur la salubrité des aliments.

Sur cette page

Bulletin d'enquête sur la salubrité des aliments

Ce Bulletin est une publication mensuelle des derniers rapports d'analyse sur la salubrité des aliments.

La priorité de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) est de protéger les consommateurs en protégeant l'approvisionnement alimentaire du Canada. L'Agence réalise des activités d'échantillonnage et d'analyse pour détecter les risques pour la salubrité des aliments et vérifie que l'industrie respecte les exigences fédérales en matière de salubrité des aliments.

La surveillance des concentrations de dangers chimiques et microbiologiques dans l'approvisionnement alimentaire aide l'ACIA à cerner les risques pour la salubrité des aliments et à élaborer des stratégies de gestion des dangers afin de minimiser le risque potentiel pour les Canadiens.

Lorsqu'une non-conformité est constatée, l'ACIA prend les mesures qui s'imposent. Celles-ci peuvent comprendre un avis au fabricant ou à l'importateur, une demande de mesures correctives, des inspections additionnelles, un échantillonnage supplémentaire ou la saisie ou le rappel des produits.

Retrouvez plus d'informations sur la page Publications scientifiques

Septembre 2021

Rapports annuels

  • Rapport annuel du Projet sur les aliments destinés aux enfants 2019
    Chaque année, dans le cadre du Projet sur les aliments destinés aux enfants (PAE), l'ACIA analyse la concentration de résidus chimiques et de contaminants dans les aliments manufacturés fréquemment consommés par les nourrissons et les enfants, et qui leur sont destinés. Au cours du PAE de 2019, un total de 298 échantillons d'aliments pour nourrissons ont été soumis à des analyses visant la recherche de résidus de pesticides, de métaux tel que l'arsenic, le cadmium, le plomb et le mercure (à l'exception des échantillons de préparations pour nourrissons à base de produits laitiers) et de mélamine (dans des échantillons à base de produits laitiers). Ces échantillons comprenaient des céréales pour nourrissons, des purées de fruits et de légumes, des collations pour nourrissons et pour jeunes enfants, des préparations pour nourrissons à base de produits laitiers, du yogourt et du yogourt à boire. Les résultats du PAE ont indiqué que le taux de conformité réglementaire pour tous les aliments pour nourrissons soumis à des analyses de dépistage de résidus de pesticides était de 99,7 %. Bien qu'il n'y ait aucune concentration maximale concernant les métaux au Canada, tous les échantillons ont été jugées sécuritaires pour la consommation. Tous les échantillons de mélamine ont également été jugées sécuritaires pour la consommation. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.

Rapports microbiologiques

  • Bactéries pathogènes et indicatrices dans les fruits à noyau entiers frais 2016 à 2020
    Dans le cadre d'une étude ciblée, 2 947 échantillons de fruits à noyau entiers frais ont été analysés afin de détecter la présence d'Escherichia coli (E. coli) O157:H7, d'espèces de Salmonella (Salmonella spp.), de Listeria monocytogenes (L. monocytogenes) et d'E. coli de type générique. De plus, sur les 2 947 échantillons, 1 001 ont été testés pour Shigella. Aucune bactérie Salmonella spp, E. coli O157:H7 ou Shigella n'a été trouvée dans les échantillons testés. L. monocytogenes a été trouvée dans 34 échantillons et E. coli de type générique, dans 2 échantillons. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.

Trouver un rapport d'analyse sur la salubrité des aliments

Date de publication Année(s) à l'étude Titre du rapport Type de rapport
2021-09-01 2016-2020 Bactéries pathogènes et indicatrices dans les fruits à noyau entiers frais 2016 à 2020
Dans le cadre d'une étude ciblée, 2 947 échantillons de fruits à noyau entiers frais ont été analysés afin de détecter la présence d'Escherichia coli (E. coli) O157:H7, d'espèces de Salmonella (Salmonella spp.), de Listeria monocytogenes (L. monocytogenes) et d'E. coli de type générique. De plus, sur les 2 947 échantillons, 1 001 ont été testés pour Shigella. Aucune bactérie Salmonella spp, E. coli O157:H7 ou Shigella n'a été trouvée dans les échantillons testés. L. monocytogenes a été trouvée dans 34 échantillons et E. coli de type générique, dans 2 échantillons. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Microbiologie
2021-09-01 2019 Rapport annuel du Projet sur les aliments destinés aux enfants 2019
Chaque année, dans le cadre du Projet sur les aliments destinés aux enfants (PAE), l'ACIA analyse la concentration de résidus chimiques et de contaminants dans les aliments manufacturés fréquemment consommés par les nourrissons et les enfants, et qui leur sont destinés. Au cours du PAE de 2019, un total de 298 échantillons d'aliments pour nourrissons ont été soumis à des analyses visant la recherche de résidus de pesticides, de métaux tel que l'arsenic, le cadmium, le plomb et le mercure (à l'exception des échantillons de préparations pour nourrissons à base de produits laitiers) et de mélamine (dans des échantillons à base de produits laitiers). Ces échantillons comprenaient des céréales pour nourrissons, des purées de fruits et de légumes, des collations pour nourrissons et pour jeunes enfants, des préparations pour nourrissons à base de produits laitiers, du yogourt et du yogourt à boire. Les résultats du PAE ont indiqué que le taux de conformité réglementaire pour tous les aliments pour nourrissons soumis à des analyses de dépistage de résidus de pesticides était de 99,7 %. Bien qu'il n'y ait aucune concentration maximale concernant les métaux au Canada, tous les échantillons ont été jugées sécuritaires pour la consommation. Tous les échantillons de mélamine ont également été jugées sécuritaires pour la consommation. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2021-08-11 2019-2020 Rapport annuel du Programme national de surveillance microbiologique et Programme de surveillance de la salubrité des aliments 2019 à 2020
Chaque année, dans le cadre du Programme national de surveillance microbiologique (PNSM) et du Programme de surveillance de la salubrité des aliments (PSSA), l'ACIA analyse une vaste gamme de produits alimentaires canadiens et importés au Canada pour y détecter la présence de dangers microbiens. Cette analyse vise les produits de viande rouge et de volaille, les produits d'œufs, les produits laitiers, le poisson et les produits de la mer, les fruits et légumes frais, les produits de fruits et légumes transformés et les produits alimentaires manufacturés. Les résultats des analyses réalisées au titre du PNSM et du PSSA au cours de l'exercice 2019-2020 sont résumés dans le rapport annuel du PNSM et du PSSA de 2019-2020. Les résultats du PNSM indiquent que 99,1 % des produits alimentaires analysés pendant l'exercice étaient conformes aux normes canadiennes, soit 99,2 % des produits canadiens et 99 % des produits importés. Les résultats du PSSA indiquent que 99,1 % des produits alimentaires analysés pendant l'exercice étaient conformes aux normes canadiennes, soit 98,5 % des produits canadiens, 99,6 % des produits importés et 100 % des produits d'origine inconnue.
Microbiologie, Annuel
2021-07-27 2015 Rapport annuel du Projet sur les aliments destinés aux enfants 2015
Chaque année, dans le cadre du Projet sur les aliments destinés aux enfants (PAE), l'ACIA analyse la concentration de résidus chimiques et de contaminants dans les aliments manufacturés fréquemment consommés par les nourrissons et les enfants, et qui leur sont destinés. Au cours du PAE de 2015, un total de 487 échantillons d'aliments pour nourrissons ont été soumis à des analyses visant la recherche de résidus de pesticides, de BPA et de ses substituts et de métaux tel que l'arsenic, le cadmium, le plomb et le mercure. Ces échantillons comprenaient des céréales pour nourrissons, des jus, des collations destinées aux jeunes enfants, des fruits en purée, des légumes en purée et des combinaisons de fruits et de légumes en purée. Les résultats du PAE ont indiqué que le taux de conformité réglementaire pour tous les aliments pour nourrissons soumis à des analyses de dépistage de résidus de pesticides était de 100 %. Bien qu'il n'y ait aucune limite maximale concernant le BPA ou les substituts du BPA dans les emballages alimentaires au Canada, tous les échantillons ont été jugées sécuritaires pour la consommation. Tous les échantillons de métaux ont également été jugées sécuritaires pour la consommation. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2021-07-07 2017-2018 Analyse des dangers microbiologiques et chimiques dans les insectes comestibles disponibles aux consommateurs canadiens 2017 à 2018 (disponible en anglais seulement)
Dans le cadre de ses programmes de surveillance, l'ACIA surveille la présence de contaminants microbiologiques, de résidus de pesticides et de métaux toxiques dans les aliments afin d'assurer la salubrité de ceux‑ci. Les insectes comestibles constituent une source de nourriture nouvelle et émergente, notamment les insectes entiers séchés et les nymphes de ver à soie, les poudres protéinées (contenant des grillons comme seul ou principal ingrédient) ainsi que les produits à ingrédients multiples qui contiennent des insectes, par exemple les barres protéinées et les mélanges pour smoothies. L'ACIA a analysé des aliments contenant des ingrédients à base d'insectes pour obtenir des données de référence sur les concentrations de contaminants chimiques et microbiologiques présentes. Les résultats ont été publiés dans un article scientifique évalué par les pairs. Les résultats ont démontré que tous les produits analysés étaient exempts de contaminants microbiologiques (par exemple, Salmonella spp. et E. coli générique). On a aussi analysé les échantillons pour déterminer s'ils contenaient des résidus de pesticides et des métaux toxiques. Dans l'ensemble, 89 % des produits analysés respectaient les limites canadiennes en matière de résidus de pesticides. Selon l'évaluation de tous les résultats d'analyse, aucun des échantillons ne devrait présenter un risque pour les consommateurs.
Résidus de produits chimiques, Microbiologie
2021-06-16 2016-2017 Rapport annuel du Programme national de surveillance des résidus chimiques et Programme de surveillance de la salubrité des aliments 2016 à 2017
Chaque année, dans le cadre du Programme national de surveillance des résidus chimiques (PNSRC) et du Programme de surveillance de la salubrité des aliments (PSSA), l'ACIA analyse une vaste gamme de produits alimentaires canadiens et importés au Canada pour y détecter la présence de résidus chimiques et de contaminants. Des analyses de dépistage de résidus de médicaments vétérinaires, de pesticides, de métaux et de contaminants ont été effectuées sur des échantillons de produits laitiers, d'œufs, de miel, de produits de viande, de fruits et légumes frais, de produits transformés et de produits de l'érable. Les résultats des analyses réalisées au titre du PNSRC et du PSSA au cours de l'exercice 2016-2017 sont résumés dans le rapport annuel du PNSRC et du PSSA de 2016-2017. Ces résultats indiquent que 96,6 % des produits alimentaires analysés pendant l'exercice étaient conformes aux règlements et aux limites canadiennes.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2021-06-16 2018-2020 Bactéries pathogènes et indicatrices dans l'avoine 2018 à 2020
Dans le cadre d'une étude ciblée, 318 échantillons d'avoine ont été analysés afin de détecter la présence d'espèces de Salmonella (spp.), d'Escherichia coli (E. coli) O157 et de Bacillus cereus (B. cereus). De plus, sur les 318 échantillons, 120 ont fait l'objet de tests de dépistage de Clostridium perfringens (C. perfringens), Staphylococcus aureus (S. aureus) et E. coli de type générique. Aucun de ces agents pathogènes n'a été trouvé dans les échantillons.
Microbiologie
2021-05-05 2016-2020 Bactéries pathogènes et indicatrices, virus et parasites dans divers produits alimentaires – Rapport provisoire 2016 à 2020
L'ACIA a publié un rapport préliminaire comme moyen proactif de communiquer les résultats d'analyse provisoires d'un ensemble d'études ciblées en cours. Les études portent sur la présence de bactéries pathogènes et indicatrices, de virus et de parasites dans divers produits alimentaires. Au total, 21 626 échantillons ont été analysés, et 98,2 % de ceux-ci se sont avérés satisfaisants. Au besoin, l'ACIA prend les mesures de suivi appropriées ce qui peut entraîner l'inspection des installations, un échantillonnage additionnel et/ou le rappel de produits. Aucun cas de maladie lié à l'un des échantillons positifs n'a été signalé. Les rapports finaux seront fournis ultérieurement une fois que les études ciblées seront terminées.
Microbiologie
2021-04-07 2018-2019 Colorants alimentaires dans les essences/aromatisants, les huiles, les sucreries et les légumes transformés 2018 à 2019
Dans le cadre d'une étude ciblée, 399 échantillons d'essences/aromatisants, d'huiles, de sucreries et de légumes transformés ont été analysés afin de détecter la présence de colorants alimentaires ajoutés. Aucun colorant alimentaire artificiel n'a été détecté dans 55 % des échantillons analysés et les quantités de colorants alimentaires observées dans cette étude ne posaient pas de problème pour la santé humaine. Aucun rappel de produits n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2021-04-07 2018-2019 Présence de plusieurs mycotoxines dans les produits du maïs, les craquelins, les produits à base d'autres grains, les pâtes et les produits sans gluten 2018 à 2019
Les mycotoxines sont des toxines naturelles produites par les moisissures. Leurs effets sur la santé humaine varient selon le type et la concentration des mycotoxines dans les aliments. Dans le cadre d'une enquête ciblée, 750 échantillons ont été analysés afin de vérifier la présence de mycotoxines. Les échantillons comprenaient des produits du maïs et de pâtes, des craquelins, des produits sans gluten et d'autres produits à base d'autres grains. Des mycotoxines ont été détectées dans 388 échantillons (52 %). Tous les résultats confirmant la présence de mycotoxines relevés dans le cadre de l'enquête ont été évalués par Santé Canada, qui a déterminé que les produits ne présentent pas de risque pour la santé humaine. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2021-03-10 2017-2018 Présence de gluten non déclaré dans les mélanges à pâtisserie sans gluten 2017 à 2018
Dans le cadre d'une étude ciblée, 300 échantillons de mélanges à pâtisserie sans gluten ont été analysés afin de détecter la présence de gluten non déclaré. On a décelé du gluten dans 9 échantillons. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées et a procédé au rappel de 2 produits.
Résidus de produits chimiques
2021-03-10 2017-2020 Bactéries pathogènes et indicatrices dans les petits fruits et les fruits et légumes coupés congelés pour smoothie 2017 à 2020
Dans le cadre d'une étude ciblée, 2 595 échantillons de petits fruits congelés et de petits fruits et légumes coupés congelés pour smoothie ont été analysés afin de détecter la présence de Listeria monocytogenes (L. monocytogenes) et d'Escherichia coli (E. coli) de type générique. De plus, des 2 595 échantillons, 1 800 échantillons ont été soumis à des tests de dépistage des espèces du genre Salmonella (Salmonella spp.) et de l'E. coli O157. Salmonella spp., E. coli O157 et E. coli de type générique n'ont été décelées dans aucun échantillon. L. monocytogenes a été décelée dans 1 échantillon. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées. Aucun cas de maladie n'a été signalé en rapport avec l'échantillon positif.
Microbiologie
2021-03-10 2017-2020 Virus dans les fruits frais coupés prêts à manger 2017 à 2020
Dans le cadre d'une étude ciblée, 1 149 échantillons de fruits frais coupés prêts à manger ont été analysés afin de détecter la présence du virus de l'hépatite A (VHA) et de norovirus (NoV). La présence du VHA a été détectée dans 3 échantillons et la présence de NoV a été décelée dans 2 échantillons. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées. Aucun cas de maladie n'a été signalé en rapport avec les échantillons positifs et aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Microbiologie
2021-02-10 2018-2019 Présence non déclarée d'allergènes et de gluten dans les salades préemballées 2018 à 2019
Dans le cadre d'une étude ciblée, 260 échantillons de salades préemballées ont été analysés pour détecter la présence non déclarée d'allergènes et de gluten. 2 échantillons se sont avérés contenir des allergènes non déclarés (œuf et sésame). Aucun des échantillons en question ne constituait un risque pour la santé des consommateurs. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2021-02-10 2018-2019 Présence non déclarée d'allergènes et de gluten dans les produits de l'érable 2018 à 2019
Une étude ciblée a permis d'analyser 319 échantillons de produits de l'érable pour détecter la présence non déclarée d'allergènes et de gluten. 1 échantillon s'est avéré contenir une protéine du lait non déclarée (caséine). L'échantillon en question ne constituait pas un risque pour la santé des consommateurs. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2021-02-10 2017-2018 Présence non déclarée d'allergènes dans les produits de viande et de poissons et fruits de mer à ingrédients multiples et avec enrobage à base de grains 2017 à 2018
Dans le cadre d'une étude ciblée, 360 échantillons de produits de viande et de poissons et fruits de mer à ingrédients multiples ont été analysés pour détecter la présence non déclarée d'allergènes. 11 échantillons se sont avérés contenir des allergènes non déclarés (œuf, soja et bêta-lactoglobuline (protéine du lait)). L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées et a procédé au rappel de 5 produits.
Résidus de produits chimiques
2021-02-10 2017-2020 Bactéries pathogènes dans la crème glacée à base de produits laitiers 2017 à 2020
Dans le cadre d'une étude ciblée, 1 186 échantillons de crème glacée à base de produits laitiers ont été analysés pour détecter la présence de Listeria monocytogenes (L. monocytogenes). Parmi ces 1 186 échantillons, 387 ont aussi été analysés pour détecter la présence de Salmonella (Salmonella spp.). L. monocytogenes et Salmonella spp. n'ont été trouvées dans aucun des échantillons.
Microbiologie
2021-01-13 2018-2019 Allergènes et gluten non déclaré dans les produits de confiserie et à base de chocolat de Saint-Valentin 2018 à 2019
Dans le cadre d'une étude ciblée, 345 échantillons de produits de confiserie à base de chocolat de Saint-Valentin ont été analysés pour détecter la présence d'allergènes et de gluten non déclaré. Parmi ces échantillons, 10 contenaient des allergènes (protéine de lait (bêta-lactoglobuline), arachides, amandes et noisettes) et du gluten non déclaré. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées et a procédé au rappel de 2 produits.
Résidus de produits chimiques
2021-01-13 2017-2018 Présence d'allergènes non déclarés dans les produits de viande multi-ingrédients 2017 à 2018
Lors d'une étude ciblée de 359 échantillons de produits de viande multi-ingrédients, on a détecté que 13 d'entre eux contenaient des allergènes (œufs, gluten, soya et protéine de lait (bêta lactoglobuline et caséine)) non déclarés. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées et a procédé au rappel de 4 produits.
Résidus de produits chimiques
2021-01-13 2017-2018 Présence de gluten non déclaré dans les produits de boulangerie-pâtisserie sans gluten préemballés prêts-à-manger 2017 à 2018
Dans le cadre d'une étude ciblée, 300 échantillons de produits de boulangerie pâtisserie sans gluten préemballés et prêts-à-manger ont été analysés afin de détecter la présence de gluten non déclaré. On a décelé du gluten dans 5 des échantillons. Aucun des échantillons en question ne constituait un risque pour la santé des consommateurs. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2020-12-09 2016 Rapport annuel du Projet sur les aliments destinés aux enfants 2016
Chaque année, dans le cadre du Projet sur les aliments destinés aux enfants (PAE), l'ACIA analyse la concentration de résidus chimiques et de contaminants dans les aliments manufacturés fréquemment consommés par les nourrissons et les enfants, et qui leur sont destinés. Au cours du PAE de 2016, un total de 241 échantillons d'aliments pour nourrissons ont été soumis à des analyses visant la recherche de résidus de pesticides, de résidus de médicaments à usage vétérinaire et d'aflatoxine M1 (dans des échantillons à base de produits laitiers). Ces échantillons comprenaient des préparations pour nourrissons, des aliments pour nourrissons à base de viande ou de produits laitiers et des collations pour nourrissons. Les résultats du PAE ont indiqué que le taux de conformité réglementaire pour tous les aliments pour nourrissons soumis à des analyses de dépistage de résidus de pesticides et de résidus de médicaments à usage vétérinaire était de 100 %. Bien qu'il n'y ait pas de limite concernant l'aflatoxine M1 au Canada, 100 % des échantillons respectaient les limites internationales. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2020-12-09 2018-2019 Toxines d'Alternaria dans la bière, le jus, l'huile et les graines 2018 à 2019
Alternaria est un type de moisissure qui peut produire des toxines nocives. Elle est largement répandue dans le sol et se trouve aussi dans l'air. Dans une étude ciblée, 399 échantillons de bière, de jus, d'huiles et de graines ont été analysés pour détecter la présence de toxines produites par Alternaria. De telles toxines ont été détectées dans 58 % des échantillons, mais les concentrations de toxines trouvées dans les échantillons positifs ne risquaient pas de poser de problème pour la santé humaine. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2020-12-09 2017-2020 Listeria monocytogenes dans le lait aromatisé 2017 à 2020
Dans une étude ciblée, 1 495 échantillons de lait aromatisé ont été analysés pour détecter la présence de Listeria monocytogenes (L. monocytogenes). Les échantillons ont également été analysés pour déterminer la numération des colonies aérobies (NCA), un indicateur de la qualité microbiologique des aliments. La bactérie L. monocytogenes n'a été trouvée dans aucun des échantillons. Des NCA ont été trouvées dans 33 échantillons. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées et a procédé au rappel de 1 produit.
Microbiologie
2020-11-18 2018-2019 Présence non déclarée de lait dans les succédanés de lait 2018 à 2019
Une étude ciblée a analysé 252 échantillons de succédanés de lait pour détecter la présence non déclarée de lait. Des protéines du lait (bêta-lactoglobuline et caséine) ont été trouvées dans 6 échantillons. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées qui ont donné lieu à 3 rappels.
Résidus de produits chimiques
2020-11-18 2017-2018 Présence non déclarée d'allergènes dans les préparations pour boissons 2017 à 2018
Dans une étude ciblée sur 360 échantillons de préparations pour boissons, 25 échantillons se sont avérés contenir des allergènes non déclarés (protéines du lait [bêta-lactoglobuline et caséine], gluten, œuf et soja). L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées qui ont donné lieu à 6 rappels.
Résidus de produits chimiques
2020-11-18 2017-2018 Présence non déclarée de gluten dans les aliments pour bébés 2017 à 2018
Une étude ciblée a analysé 600 échantillons d'aliments pour bébés pour détecter la présence non déclarée de gluten. Du gluten non déclarée a été trouvé dans 10 échantillons. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées, y compris le rappel d'un produit.
Résidus de produits chimiques
2020-11-18 2015-2016 Présence non déclarée d'allergènes dans les beurres produits à partir de graines, de légumineuses et d'arachides 2015 à 2016
Une étude ciblée a analysé 248 échantillons de beurres produits à partir de graines, de légumineuses et d'arachides pour détecter la présence non déclarée d'allergènes. Aucun des échantillons ne contenait d'allergènes non déclarés.
Résidus de produits chimiques
2020-11-18 2015-2016 Présence non déclarée d'allergènes et de gluten dans le poisson et les fruits de mer transformés 2015 à 2016
Dans une étude ciblée sur 600 échantillons de poissons et de fruits de mer transformés, 26 se sont révélés contenir des allergènes non déclarés (protéine du lait [bêta-lactoglobuline], gluten, œuf et soja). L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées qui ont donné lieu à un total de 14 rappels.
Résidus de produits chimiques
2020-10-07 2018-2019 Métaux toxiques dans certains aliments sélectionnés 2018 à 2019
Dans le cadre d'une étude ciblée, 985 échantillons d'aliments sélectionnés ont été analysés pour détecter la présence de métaux toxiques (arsenic, cadmium, plomb et mercure). Les échantillons comprenaient des produits de son, de préparations pour nourrissons, de substituts de repas (boissons prêtes-à-servir et mélanges à boisson), de protéines en poudre et de produits de riz. 70 % des échantillons contenaient 1 ou plusieurs des métaux recherchés. Toutes les concentrations d'arsenic, de cadmium, de plomb et de mercure trouvées dans les échantillons positifs étaient considérées comme sans danger pour la consommation. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2020-10-07 2016-2017 Pesticides et métaux dans les produits céréaliers et les repas prêts-à-manger 2016 à 2017
Dans le cadre d'une étude ciblée, 3 998 échantillons de produits céréaliers et de repas prêts-à-manger, comme des pizzas, des soupes et des repas complets pour tout-petits, ont été analysés pour détecter la présence de pesticides et de métaux (plomb, cadmium, arsenic et mercure). Des pesticides ont été détectés dans 30 % des échantillons et les métaux recherchés, dans 89 % des échantillons. Toutes les concentrations de pesticides, de plomb, de cadmium, d'arsenic et de mercure trouvées dans les échantillons positifs étaient considérées comme sans danger pour la consommation. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2020-10-07 2018-2019 Présence d'allergènes et de gluten non déclarés dans les thés, tisanes et thés aromatisés 2018 à 2019
Dans le cadre d'une étude ciblée, 199 échantillons de thés, de tisanes et de thés aromatisés ont été analysés pour détecter la présence d'allergènes et de gluten non déclarés. 12 des 199 échantillons contenaient des allergènes ou du gluten non déclarés. Aucun des échantillons positifs ne présentait de risque pour la santé des consommateurs. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2020-10-07 2015-2019 Présence non déclarée d'allergènes dans les produits de boulangerie 2015 à 2019
Dans une étude ciblée portant sur 687 échantillons de produits de boulangerie, 28 contenaient des allergènes non déclarés (protéines du lait [bêta-lactoglobuline et caséine] œuf, arachide et sésame). L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées et a procédé au rappel de 1 produit.
Résidus de produits chimiques
2020-09-09 2017 Rapport annuel du Projet sur les aliments destinés aux enfants 2017
Chaque année, dans le cadre du Projet sur les aliments destinés aux enfants (PAE), l'ACIA analyse la concentration de résidus chimiques et de contaminants dans les aliments manufacturés fréquemment consommés par les nourrissons et les enfants, et qui leur sont destinés. Au cours du PAE de 2017, un total de 534 échantillons d'aliments pour nourrissons ont été soumis à des analyses visant la recherche de résidus de pesticides et de métaux. Ces échantillons comprenaient des céréales pour nourrissons, des purées de fruits et de légumes, des goûters pour nourrissons et pour jeunes enfants à base de grains et des jus. Les résultats du PAE ont indiqué que le taux de conformité réglementaire pour tous les aliments pour nourrissons soumis à des analyses de dépistage de résidus de pesticides et de métaux était de 98,8 %. Il a été déterminé que les concentrations de plomb, de cadmium, d'arsenic et de mercure dans les échantillons étaient sécuritaires pour la consommation. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2020-09-09 2018-2019 Le carbamate d'éthyle dans les boissons alcoolisées et les vinaigres 2018 à 2019
Le carbamate d'éthyle est un composé chimique qui se produit involontairement lors du processus de fermentation. Dans le cadre d'une étude ciblée, 390 échantillons de boissons alcoolisées et de vinaigres ont été analysés pour détecter la présence de carbamate d'éthyle. La substance a été détectée dans 9,5 % des échantillons. Les quantités trouvées étaient considérées comme sans danger pour la consommation. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2020-09-09 2018-2019 Pesticides et métaux dans certains aliments 2018 à 2019
Dans le cadre d'une étude ciblée, 3 348 échantillons de certains aliments ont été analysés pour détecter la présence de pesticides et de métaux. Les échantillons provenaient de produits à base de grains, de noix/graines et de végétaux. Des pesticides ont été détectés dans 40 % des échantillons, et des métaux, dans 77 % d'entre eux. Les concentrations de plomb, de cadmium, d'arsenic et de mercure mesurées dans les échantillons positifs étaient considérées comme sans danger pour la consommation. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2020-09-09 2015-2016 et 2017-2018 Présence d'allergènes et de gluten non déclarés dans les herbes et les épices 2015 à 2016 et 2017 à 2018
Dans le cadre de 2 études ciblées, 598 échantillons d'herbes et 359 échantillons d'épices ont été analysés pour détecter la présence d'allergènes non déclarés. Sur les 598 échantillons d'herbes analysés, 34 % contenaient au moins 1 allergène non déclaré, et 23 % des 359 échantillons d'épices en contenaient aussi au moins 1. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées, lesquelles ont entraîné 6 rappels de produits.
Résidus de produits chimiques
2020-08-12 2018-2019 Ochratoxine A dans les produits de blé, les produits d'avoine, les produits de riz et d'autres produits céréaliers 2018 à 2019
L'ochratoxine A (OTA) est une toxine libérée par des moisissures qui peuvent croître sur des produits agricoles en raison des conditions chaudes et humides observées pendant l'entreposage. Dans le cadre d'une enquête ciblée, 495 échantillons de produits de blé, d'avoine, de riz et d'autres céréales ont été analysés afin de déceler la présence d'OTA. De l'OTA a été détectée dans 45 % des échantillons, mais les concentrations observées dans ces échantillons ne présentaient aucun risque pour la santé des consommateurs. Aucun rappel de produits n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2020-07-08 2018-2019 Rapport annuel du Programme national de surveillance microbiologique et Programme de surveillance de la salubrité des aliments 2018 à 2019
Chaque année, dans le cadre du Programme national de surveillance microbiologique (PNSM) et du Programme de surveillance de la salubrité des aliments (PSSA), l'ACIA analyse une vaste gamme de produits alimentaires canadiens et importés au Canada pour y détecter la présence de dangers microbiens. Cette analyse vise les produits de viande rouge et de volaille, les œufs en coquille et les ovoproduits, les produits laitiers, le poisson et les produits de la mer, les fruits et légumes frais, les fruits et légumes transformés et les produits alimentaires manufacturés. Les résultats des analyses réalisées au titre du PNSM et du PSSA au cours de l'exercice 2018-2019 sont résumés dans le rapport annuel du PNSM et du PSSA de 2018-2019. Les résultats du PNSM indiquent que 99,7 % des produits alimentaires analysés pendant l'exercice étaient conformes aux normes canadiennes, soit 99,9 % des produits canadiens et 99,2 % des produits importés. Les résultats du PSSA indiquent que 99,6 % des produits alimentaires analysés pendant l'exercice étaient conformes aux normes canadiennes, soit 98,2 % des produits canadiens, 99,9 % des produits importés et 100 % des produits d'origine inconnue.
Microbiologie, Annuel
2020-07-08 2018-2019 Rapport annuel du Projet sur les aliments destinés aux enfants 2018 à 2019
Chaque année, dans le cadre du Projet sur les aliments destinés aux enfants (PAE), l'ACIA analyse la concentration de résidus chimiques et de contaminants dans les aliments manufacturés fréquemment consommés par les nourrissons et les enfants, et qui leur sont destinés. Au cours du PAE 2018‑2019, un total de 143 échantillons d'aliments pour nourrissons ont été soumis à des analyses visant la recherche de résidus de pesticides, de résidus de drogues à usage vétérinaire, de métaux et d'aflatoxine M1 (dans les échantillons à base de produits laitiers). Ces échantillons comprenaient des préparations pour nourrissons à base de lait ou de soja, des pâtes, des repas pour bébés et pour tout-petits contenant de la viande ou des produits laitiers ainsi que des purées pour nourrissons contenant de la viande. Les résultats du PAE ont indiqué que le taux de conformité réglementaire pour tous les aliments pour nourrissons soumis à des analyses de dépistage de résidus de pesticides et de résidus de drogues à usage vétérinaires était de 100 % et que, bien qu'il n'y ait pas de limite concernant l'aflatoxine M1 au Canada, 100 % des échantillons respectaient les limites internationales. Il a également été déterminé que les concentrations de plomb, de cadmium, d'arsenic et de mercure dans les échantillons étaient sécuritaires pour la consommation. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2020-07-08 2015-2017 Analyse des résidus de glyphosate dans les aliments des marchés de détail canadiens 2015 à 2017 (disponible en anglais seulement)
Depuis mai 2015, l'ACIA vérifie la conformité aux règlements canadiens en ce qui concerne les résidus de pesticides (incluant le glyphosate). La surveillance fait partie des travaux continus de l'ACIA pour favoriser la salubrité des aliments, améliorer les activités d'inspection et mettre à jour les méthodes d'analyse scientifique. Les données de surveillance concernant le glyphosate issues d'échantillons prélevés entre le 1er mai 2015 et le 31 mars 2017 ont été incluses dans un article scientifique publié dans une revue à comité de lecture. La revue fournit une analyse des tendances de la prévalence et des concentrations de glyphosate dans une variété d'aliments canadiens et importés. Un total de 7 955 échantillons de fruits et légumes frais, de produits de boulangerie-pâtisserie, de produits de légumineuses et d'aliments finis ont été soumis à des analyses de dépistage des résidus de glyphosate. Les résultats ont montré que 99,4 % des produits échantillonnés étaient conformes aux règlements canadiens. Il a été déterminé que les concentrations de glyphosate dans les aliments testés ne représentaient pas de danger pour la santé des consommateurs.
Résidus de produits chimiques
2020-07-08 2018-2019 Bactéries pathogènes dans le café infusé à froid 2018 à 2019
Dans le cadre d'une étude ciblée, 59 échantillons de café infusé à froid ont été analysés aux fins de dépistage des bactéries Salmonella (spp.), Escherichia coli (E. coli) O157 et E. coli de type générique, et soumis à une numération des colonies aérobies. Aucune bactérie Salmonella spp., E. coli O157 ni E. coli de type génériquen'ont été trouvées dans les échantillons. Des colonies aérobies ont été trouvées dans 15 échantillons. L'ACIA a procédé aux activités de suivi appropriées. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Microbiologiques
2020-06-10 2016-2017 Présence de noisettes et d'amandes non déclarées dans les succédanés de lait 2016 à 2017
Une étude ciblée a permis de vérifier la présence de noisettes et d'amandes non déclarées dans 400 échantillons de succédanés du lait. Aucun des échantillons analysés n'en contenait.
Résidus de produits chimiques
2020-06-10 2016-2017 Présence non déclarée d'allergènes et de gluten dans les repas prêts à manger et les repas à réchauffer et servir 2016 à 2017
Dans une étude ciblée portant sur 498 échantillons de repas prêts à manger ou à réchauffer et servir, 14 échantillons contenaient des allergènes non déclarés (arachide, gluten et œuf). L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées, lesquelles ont entraîné 2 rappels.
Résidus de produits chimiques
2020-06-10 2014-2015 Présence non déclarée d'allergènes dans des sachets d'arômes 2014 à 2015
Une étude ciblée a permis de vérifier la présence d'allergènes non déclarés dans 993 échantillons de sachets d'arômes. Parmi ces échantillons, 19 % se sont révélés contenir au moins un allergène non déclaré (gluten, soja, moutarde, sésame, arachide, amande, noisette, œuf ou lait). L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées, lesquelles ont entraîné 10 rappels.
Résidus de produits chimiques
2020-05-13 2015-2019 Sulfites dans certains aliments 2015 à 2019
Dans le cadre du Programme de surveillance de la salubrité des aliments (PSSA), 593 échantillons de fruits frais coupés, de salades de fruits, de fruits en conserve et préemballés de même que 1 177 échantillons de fruits frais importés ont été analysés pour détecter la présence de sulfites. Les 593 échantillons de fruits frais coupés, de salades de fruits, de fruits en conserve et préemballés se sont révélés exempts de sulfites. Parmi les 1 177 échantillons de fruits frais importés, 87 contenaient des sulfites. L'ACIA a donc pris des mesures de suivi qui s'imposaient, ce qui a entraîné le rappel de 2 produits.
Résidus de produits chimiques
2020-05-13 2016-2017 Présence d'allergènes et de gluten non déclarés dans les substituts de repas et les suppléments nutritifs 2016 à 2017
Dans une enquête ciblée portant sur 300 échantillons de substituts de repas et de suppléments nutritionnels, 2 échantillons contenaient des allergènes non déclarés. L'ACIA a pris les mesures de suivi qui s'imposaient pour les échantillons positifs, qui ont donné lieu au rappel d'un substitut de repas (qui contenait des œufs non déclarés) et qui a été jugé comme présentant un risque pour la santé des consommateurs.
Résidus de produits chimiques
2020-05-13 2016-2017 Allergènes non déclarés dans les trempettes et tartinades réfrigérées 2016 à 2017
Dans une enquête ciblée, 400 échantillons de trempettes et de tartinades réfrigérées ont été analysés pour détecter la présence d'allergènes non déclarés. Des allergènes non déclarés ont été trouvés dans 14 échantillons. Toutefois, comme aucun des échantillons positifs ne présentait de risque pour la santé des consommateurs, aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2020-04-15 2016-2019 Archivée – Bactéries pathogènes, virus et parasites dans divers produits alimentaires 2016 à 2019
L'ACIA a publié un rapport préliminaire comme moyen proactif de communiquer les résultats d'analyse provisoires d'un ensemble d'études ciblées en cours. Les études portent sur la présence de bactéries pathogènes, de virus et de parasites dans divers produits alimentaires. Au total, 18 040 échantillons ont été analysés, et 99 % de ceux-ci se sont avérés satisfaisants. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées pour tous les échantillons positifs ce qui a entraîné l'inspection des installations, un échantillonnage additionnel et/ou le rappel de produits. Aucun cas de maladie lié à l'un des échantillons positifs n'a été signalé. Les rapports finaux seront fournis ultérieurement une fois que les études ciblées seront terminées.
Microbiologiques
2020-04-15 2018-2019 Bactéries pathogènes dans le beurre aromatisé 2018 à 2019
Une étude ciblée a analysé 58 échantillons de beurre aromatisé pour détecter la présence des bactéries pathogènes Listeria monocytogenes (L. monocytogenes), les espèces de Salmonella (spp.), Staphylococcus aureus (S. aureus) et Escherichia coli (E. coli) de type générique. Tous les échantillons testés étaient exempts de bactéries pathogènes.
Microbiologiques
2020-04-15 2014-2018 Bactéries pathogènes dans le fromage au lait cru 2014 à 2018
Une enquête ciblée sur les bactéries pathogènes dans le fromage au lait cru a permis d'analyser 2 009 échantillons pour détecter la présence d'Escherichia coli (E. coli) O157. Sur les 2 009 échantillons, 1 723 ont été analysés aux fins de détection de la bactérie Escherichia coli (E. coli) de type générique et des bactéries pathogènes suivantes : espèces de Salmonella (spp.), Staphylococcus aureus (S. aureus) et Listeria monocytogenes (L. monocytogenes). Aucun des échantillons ne contenait de Salmonella spp. ni d'E. coli O157 ou d'E. coli de type générique. La bactérie S. aureus a été trouvée dans 6 échantillons et L. monocytogenes dans 2 échantillons. L'ACIA a mené les activités de suivi appropriées qui ont entraîné des rappels.
Microbiologiques
2020-04-15 2014-2015 Présence de gluten non déclaré dans les bonbons 2014 à 2015
Dans le cadre d'une étude ciblée, 586 échantillons de bonbons ont fait l'objet d'analyses pour détecter la présence de gluten non déclaré. Du gluten non déclaré a été trouvé dans 4 échantillons. On a déterminé que seulement 1 des échantillons positifs présentait un risque pour la santé. L'ACIA a mené les activités de suivi appropriées ce qui a entraîné un rappel.
Résidus de produits chimiques
2020-03-09 2014-2015

Sulfites non déclarés dans le thé séché 2014 à 2015
Une enquête ciblée a permis d'analyser 473 échantillons de thé séché aux fins de détection de la présence non déclarée de sulfites, laquelle a été constatée dans 3 échantillons. Aucun de ces échantillons ne représentait un risque pour la santé des consommateurs. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.

Résidus de produits chimiques
2020-03-09 2018-2019 Hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) dans certains aliments 2018 à 2019
Les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) sont des produits de la combustion incomplète de matériaux comme le charbon, le pétrole, le gaz, le bois et la viande grillée au charbon de bois. Ils peuvent se former dans les aliments lors du traitement à haute température, et ce sont également des polluants atmosphériques courants qui peuvent contaminer les cultures. Une enquête ciblée visant à détecter la présence des HAP dans des aliments particuliers a été menée au moyen de 287 échantillons, dont des produits de boulangerie-pâtisserie, des huiles et des produits végétaux rôtis, tant nationaux qu'importés. La présence des HAP a été détectée dans 46 % des échantillons. Les concentrations relevées lors de l'enquête étaient jugées sans danger pour la consommation. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2020-03-09 2018-2019 Bisphénol A et des substituts du BPA dans certains aliments en conserve et certaines préparations pour nourrissons 2018 à 2019
Le bisphénol A (BPA) est un produit chimique servant à fabriquer des résines époxydes utilisées pour la mise en conserve des aliments et les récipients en plastique dur. Les résines époxydes à base d'éther diglycidylique de bisphénol A (« BADGE ») servent à recouvrir l'intérieur des boîtes de conserve pour empêcher le contact direct entre les aliments et le métal. Une enquête ciblée visant une sélection d'aliments en conserve et de préparations pour nourrissons aux fins de détection du BPA, du BADGE et des substituts du BPA a été menée au moyen de 381 échantillons, dont du lait de coco, de la garniture pour tartes, des sauces à base de tomate et des préparations pour nourrissons du Canada et de l'étranger. La présence de BPA a été détectée dans 43 % des échantillons, et celle du BADGE a été détectée dans 12 % des échantillons. Les concentrations relevées lors de l'enquête étaient jugées sans danger pour la consommation. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire. La présence de substituts du BPA (bisphénol F et bisphénol S) n'a été détectée dans aucun des échantillons.
Résidus de produits chimiques
2020-01-13 2018-2019 Présence d'alcaloïdes tropaniques dans les condiments, les matières grasses et les huiles à base de canola 2018 à 2019
Les alcaloïdes tropaniques sont des toxines naturelles produites par diverses familles de végétaux. Dans le cadre d'une enquête ciblée, 300 échantillons de condiments, de matières grasses et d'huiles à base de canola ont été analysés afin de détecter la présence d'alcaloïdes tropaniques (atropine et scopolamine). L'atropine n'a été détectée dans aucun des échantillons. Six d'entre eux présentaient toutefois de faibles concentrations de scopolamine, lesquelles ont été jugées sans danger pour la santé humaine. L'ACIA a pris les mesures de suivi qui s'imposaient, notamment la réalisation d'analyses approfondies. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2019-10-24 2018-2019 Présence de furane, de 2-méthylfurane et de 3-méthylfurane dans des aliments sélectionnés 2018 à 2019
Les furanes sont des produits chimiques qui peuvent se former par inadvertance dans les aliments traités à la chaleur. Une étude ciblée sur la présence de furanes dans certains aliments canadiens et importés a été effectuée sur 250 échantillons, dont du poisson en conserve, de la viande en conserve, du lait en conserve, des produits laitiers séchés, des mélanges séchés pour boissons et de la sauce soya. Des furanes ont été détectés dans 70 % des échantillons. Les concentrations trouvées dans le cadre de cette enquête ont été jugées sécuritaires pour la consommation. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2019-12-18 2018-2019 Présence non déclarée d'allergènes et de gluten dans les bonbons et les produits de chocolats d'Halloween 2018 à 2019
Dans le cadre d'une étude ciblée portant sur 356 échantillons de bonbons et de produits de chocolats d'Halloween, on a décelé la présence non déclarée d'allergènes dans 10 échantillons. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées pour tous les échantillons positifs, ce qui a donné lieu au rappel de 4 produits de bonbons d'Halloween qui contenaient du lait (bêta-lactoglobuline et caséine) et qui présentaient un risque pour la santé des consommateurs.
Résidus de produits chimiques
2018-12-05 2017-2018 Présence non déclarée d'allergènes dans les produits de café 2017 à 2018
Dans le cadre d'une étude ciblée portant sur 360 échantillons de produits de café, 6 échantillons contenaient des allergènes non déclarés. Les échantillons comprenaient du café moulu et instantané ainsi que des dosettes de café à usage unique. Les allergènes analysés comprenaient le lait (bêta-lactoglobuline et caséine), les œufs, les amandes, les noisettes, les arachides, le sésame et le soja ainsi que le gluten. Il a été déterminé qu'aucun des échantillons positifs ne représentait un risque pour la santé.
Résidus de produits chimiques
2019-11-25 2016-2017 Présence non déclarée de gluten dans les produits contenant de l'avoine sans gluten 2016 à 2017
Dans le cadre d'une étude ciblée, 300 échantillons de produits contenant de l'avoine sans gluten ont été soumis à des analyses visant à déceler la présence de gluten non déclarée, ce qui s'est avéré être le cas pour 8 échantillons. Aucun des produits dans lesquels on avait décelé du gluten ne représentait un risque pour la santé. Par conséquent, aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2019-12-18 2016-2017 Présence non déclarée de gluten et de sesame dans les collations et les craquelins salés 2016 à 2017
Dans le cadre d'une étude ciblée, 500 échantillons de collations et de craquelins salés ont été soumis à des analyses visant à déceler la présence non déclarée de gluten et de sésame. Du gluten non déclaré a été trouvé dans 3 échantillons. Aucun des échantillons positifs ne représentait un risque pour la santé des consommateurs. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2019-11-25 2015-2016 Aflatoxines dans les épices, les oléagineux, le riz et les produits du riz 2015 à 2016
Dans le cadre d'une étude ciblée, 981 échantillons d'épices, d'oléagineux, de riz et de produits du riz ont été soumis à des analyses visant à déceler la présence d'aflatoxines. Une concentration détectable d'aflatoxines a été décelée dans 11 % des échantillons analysés. Il a été conclu que les concentrations d'aflatoxines décelées dans les échantillons positifs étaient sans danger pour les consommateurs. Par conséquent, aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2019-10-24 2015-2016 Coumarine dans la cannelle, les aliments contenant de la cannelle et les aliments aromatisés à la réglisse 2015 à 2016
La coumarine est un composé naturel présent dans les plantes et a été utilisé comme aromatisant dans l'industrie alimentaire et cosmétique pendant de nombreuses années. L'ACIA a mené une étude ciblée visant à dépister la coumarine dans 747 échantillons de cannelle, d'aliments contenant de la cannelle et d'aliments aromatisés à la réglisse. Les échantillons comprenaient des produits de boulangerie, de la cannelle, des mélanges d'épices et du thé. La coumarine a été détectée dans 90 % des échantillons analysés. Les concentrations de coumarine observées dans le cadre de cette enquête ont été jugées sans risque pour la santé humaine, par conséquent, aucune mesure de suivi n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2019-05-06 2015-2016 Pesticides et métaux dans les boissons 2015 à 2016
Dans le cadre d'une étude ciblée, 1 355 échantillons de boissons ont fait l'objet d'analyses de dépistage de pesticides et de métaux. Les échantillons comprenaient divers boissons produites au pays et importées, notamment du café, du jus, du thé, de l'eau, d'autres boissons de longue durée de conservation, du vin et de la bière. Des résidus de pesticides ont été détectés dans 63 % des échantillons, et 71 % des échantillons contenaient une certaine quantité de métaux. Les boissons sont des produits de denrées agricoles et peuvent contenir des résidus de pesticides provenant de l'environnement ou de cultures ayant été traitées avec des pesticides. Les boissons peuvent contenir des métaux en raison de la présence naturelle de ces derniers dans l'environnement. L'ACIA a mené les activités de suivi appropriées, y compris des analyses supplémentaires de produits similaires au cours des années subséquentes et a collaboré avec les entreprises concernées en vue d'accroître la conformité. Les concentrations trouvées dans cette étude ont été jugées sécuritaires pour la consommation. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2018-10-03 2015-2016 Présence de désoxynivalénol dans certaines céréales et légumineuses 2015 à 2016
Dans le cadre d'une étude ciblée, on a analysé la teneur en désoxynivalénol (DON) de 997 échantillons de certaines céréales et légumineuses. Des quantités décelables de DON ont été détectées dans 46 % des échantillons analysés. Il a été déterminé que les quantités détectées dans le cadre de cette étude ne posaient aucun danger pour la santé des Canadiens qui consomment ces produits. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2019-08-07 2015-2016 Présence non déclarée d'allergènes et de gluten dans les desserts glacés 2015 à 2016
Dans le cadre d'une étude ciblée portant sur 598 échantillons de desserts glacés, on a décelé la présence non déclarée d'allergènes et de gluten dans 10 échantillons. On a déterminé que seulement 2 des échantillons positifs présentaient un risque pour la santé. L'ACIA a donc pris les mesures de suivi qui s'imposaient, ce qui a entraîné le rappel des deux produits en question.
Résidus de produits chimiques
2018-01-25 2015-2016 Présence non déclarée de lait et de gluten dans les sauces prêtes à utiliser 2015 à 2016
Dans le cadre d'une étude ciblée, 299 échantillons de sauces prêtes à utiliser ont été analysés. La présence de gluten n'a été décelée dans aucun échantillon, et la présence de caséine n'a été décelée que dans trois échantillons. Les échantillons provenaient notamment de sauces et de marinades préemballées dont l'étiquette n'affichait aucune mention relative à la présence de lait ou de gluten. Les produits ont fait l'objet d'analyses à l'égard de la bêta lactoglobuline et de la caséine (les deux protéines qui indiquent la présence de lait) ainsi que du gluten. On a déterminé que deux des trois échantillons dans lesquels la présence de lait avait été décelée présentaient un risque pour la santé. L'ACIA a pris les mesures de suivi qui s'imposent, lesquelles ont mené à un rappel.
Résidus de produits chimiques
2019-05-06 2015-2016 Présence non déclarée d'oeufs, de gluten et de soya dans les friandises 2015 à 2016
Dans le cadre d'une étude ciblée, 199 échantillons de friandises ont fait l'objet d'analyses de dépistage d'allergènes non déclarés. Les échantillons comprenaient des bonbons durs (menthes, sucettes, etc.) et mous (bonbons haricots, bonbons en gélatine, etc.) fabriqués au Canada et importés. Les allergènes recherchés comprenaient les œufs, le gluten et le soja. Aucun des échantillons ne contenait d'allergènes non déclarés.
Résidus de produits chimiques
2019-04-17 2015-2016 Rapport annuel du Programme national de surveillance des résidus chimiques et Programme de surveillance de la salubrité des aliments 2015 à 2016
Chaque année, dans le cadre du Programme national de surveillance des résidus chimiques (PNSRC) et du Programme de surveillance de la salubrité des aliments (PSSA), l'ACIA analyse une vaste gamme de produits alimentaires canadiens et importés au Canada pour y détecter la présence de résidus chimiques et de contaminants. Des analyses de dépistage de médicaments vétérinaires, de pesticides, de métaux et de contaminants ont été effectuées sur des échantillons de produits laitiers, d'œufs, de miel, de produits de viande, de fruits et légumes frais, de produits transformés et de produits de l'érable. Les résultats des analyses réalisées au titre du PNSRC et du PSSA au cours de l'exercice 2015-2016 sont résumés dans le rapport annuel du PNSRC et du PSSA de 2015-2016. Ces résultats indiquent que 95,7 % des produits alimentaires analysés pendant l'exercice étaient conformes aux règlements et aux limites canadiennes.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2018-09-04 2013-2015 Aluminium dans la poudre à pâte, les mélanges à pâte, les produits de boulangerie-pâtisserie et le pain 2013 à 2015
Dans le cadre d'une enquête ciblée, on a analysé 940 échantillons de poudres à pâte, de mélanges à gâteau et à pâtisserie, de produits de boulangerie et de pains pour en déterminer la concentration en aluminium, et on a trouvé que 99 % des échantillons contenaient le métal. On s'attendait à un tel résultat, car l'aluminium est naturellement présent dans l'environnement et il est normal qu'on en retrouve une faible concentration dans les aliments. Toutes les concentrations en aluminium ont été évaluées par Santé Canada qui a déterminé qu'aucune des concentrations détectées au cours de l'enquête ne posait de risque pour la santé humaine. Aucun rappel d'aliment n'a donc été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2013-2015 Analyse de plusieurs mycotoxines dans certains aliments 2013 à 2015
Les mycotoxines sont des toxines naturelles produites par les moisissures. Leurs effets sur la santé humaine varient selon le type et la concentration des mycotoxines dans les aliments. Dans le cadre d'une enquête ciblée, 2 235 échantillons ont été analysés afin de vérifier la présence de mycotoxines. Les échantillons analysés comprenaient des produits céréaliers transformés, des produits du blé, des produits du maïs et des produits de l'avoine. Des mycotoxines ont été détectées dans 1 327 échantillons (59,4 %). Tous les résultats confirmant la présence de mycotoxines relevés dans le cadre de l'enquête ont été évalués par Santé Canada, qui a déterminé que les produits ne présentent pas de risque pour la santé humaine. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire en raison de l'absence de risques pour la santé humaine.
Résidus de produits chimiques
2019-07-17 2014-2015 Colorant alimentaires dans les boissons, condiments, soupes, légumes marinés, épices séchées, mélanges d'épices et huiles 2014 à 2015
Dans le cadre d'une étude ciblée, 980 échantillons de boissons, de condiments, de soupes, de légumes marinés, d'épices séchées, de mélanges d'épices et d'huiles ont été analysés à la recherche de différents colorants alimentaires. Dans 85 % des cas, aucun colorant alimentaire n'a été détecté. Les concentrations de colorants alimentaires trouvées dans cette étude ont été jugées sans danger pour la santé humaine. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2019-07-17 2014-2015 Coumarine dans les aliments contenant de la cannelle et les extraits de vanille 2014 à 2015
Dans le cadre d'une étude ciblée, 739 échantillons d'aliments contenant de la cannelle et des extraits de vanille ont été analysés à la recherche de coumarine. Les échantillons comprenaient des sauces à cuisson, des mélanges séchés pour boissons, des huiles et extraits de cannelle et de vanille, des mélanges d'épices et des thés. De la coumarine a été détectée dans 63 % des échantillons examinés. Les concentrations de coumarine trouvées dans cette étude ont été jugées sans danger pour la santé humaine et, de ce fait, aucune mesure de suivi n'a été requise.
Résidus de produits chimiques
2020-01-13 2014-2015 Lait, gluten et soja non declarés dans les jus 2014 à 2015
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 300 échantillons de jus ont été analysés afin de détecter la présence non déclarée de lait, de gluten et de soja. Ces produits n'ont été détectés dans aucun des échantillons analysés.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2014-2015 Présence de noix non déclarée dans les produits sans noix 2014 à 2015
Dans une étude ciblée menée sur 1010 échantillons de produits préemballés avec une mention « sans noix » sur l'étiquette, on a détecté des protéines d'amande dans un seul d'entre eux. L'ACIA a pris les mesures de suivi qui s'imposaient, qui ont mené à un rappel du produit du marché.
Résidus de produits chimiques
2019-07-31 2014-2015 Présence non déclarée d'arachides dans le houmous 2014 à 2015
Dans le cadre d'une étude ciblée, 200 échantillons d'houmous ont été soumis à des analyses visant à déceler la présence d'arachides non déclarées. Aucun des échantillons analysés ne contenaient d'arachides non déclarées.
Résidus de produits chimiques
2019-08-07 2015 Présence non déclarée d'arachides et de gluten dans le cumin et le paprika 2015
Dans le cadre d'une étude ciblée portant sur 299 échantillons de cumin et de paprika, on a décelé la présence non déclarée d'arachides ou de gluten dans 57 échantillons. L'ACIA a pris les mesures de suivi qui s'imposaient pour tous les échantillons positifs. La quantité de gluten présente dans 1 produit dépassait les limites admissibles si bien que celui-ci a fait l'objet d'un rappel après qu'on ait déterminé qu'il présentait un risque pour la santé des consommateurs.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2014-2015 Rapport annuel du Programme national de surveillance des résidus chimiques 2014 à 2015
Chaque année, dans le cadre du Programme national de surveillance des résidus chimiques (PNSRC), l'ACIA analyse une vaste gamme de produits alimentaires canadiens et importés au Canada pour y détecter la présence de résidus chimiques et de contaminants. Des analyses de dépistage de médicaments vétérinaires, de pesticides, de métaux et de contaminants ont été effectuées sur des échantillons de produits laitiers, d'œufs, de miel, de produits de viande, de fruits et légumes frais, de produits transformés et de produits de l'érable. Les résultats des analyses réalisées au titre du PNSRC au cours de l'exercice 2014-2015 sont résumés dans le rapport annuel du PNSRC de 2014-2015. Ces résultats indiquent que 96 % des produits alimentaires analysés pendant l'exercice étaient conformes aux règlements et aux limites canadiennes.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2019-07-17 2014-2015 Rapport annuel du Projet sur les aliments destinés aux enfants 2014 à 2015
Chaque année, dans le cadre du Projet sur les aliments destinés aux enfants (PAE), l'ACIA analyse la concentration de résidus chimiques et de contaminants dans les aliments manufacturés fréquemment consommés par les nourrissons et les enfants, et qui leur sont destinés. Au cours du PAE 2014-2015, un total de 221 échantillons d'aliments pour nourrissons ont été soumis à des analyses visant la recherche de résidus de pesticides, de résidus de drogues à usage vétérinaire et d'aflatoxine M1 (dans les échantillons à base de produits laitiers). Ces échantillons comprenaient des céréales pour nourrissons, des préparations pour nourrissons, des collations pour tout-petits, du yogourt, des fruits en purée, des légumes en purée, des jus, des combinaisons de fruits et de légumes en purée et des aliments pour nourrissons en purée contenant de la viande. Les résultats du PAE ont révélé que le taux de conformité réglementaire en matière de résidus de pesticides et de résidus de drogues à usage vétérinaire pour l'ensemble des échantillons d'aliments pour enfants analysés était de 100 %. Le taux d'aflatoxine M1 dans les aliments à base de produits laitiers examinés était quant à lui de 88 %. L'ACIA a pris les mesures de suivi qui s'imposaient. Les concentrations trouvées dans cette étude ont été jugées sans danger pour la consommation. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2016-09-08 2013-2014 Aflatoxines dans les produits de maïs, les noix et les beurres de noix, les fruits séchés, la poudre de cacao, le pain, les céréales de petit-déjeuner et pour nourrisson, et les épices en poudre 2013 à 2014
Les aflatoxines sont des composés naturellement présents dans les céréales, les noix, les fruits et les épices. Dans une étude ciblée de 969 échantillons de maïs, de noix et de beurre de noix, de cacao en poudre, d'épices en poudre, de pain et de céréales pour déjeuner et pour nourrissons, et de produits de fruits séchés, il s'est avéré que la plupart des échantillons (94,7 %) ne contenaient pas de quantité détectable d'aflatoxines. Santé Canada a déterminé qu'aucun des échantillons n'était de nature à poser un risque pour la santé humaine et que, par conséquent, aucune activité de suivi n'était nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2016-08-04 2012-2014 Antimoine dans certains aliments 2012 à 2014
Dans le cadre d'une étude ciblée, 1 208 échantillons d'aliments achetés dans des épiceries canadiennes ont été analysés aux fins de détection de l'antimoine. L'antimoine est un métal qui peut se trouver à l'état naturel dans la croûte terrestre et qui est couramment utilisé dans divers procédés de fabrication, notamment dans la production d'alliages, de batteries et de plastiques. Parmi les aliments analysés figuraient des boissons, des beurres de noix et de graines, des condiments, des repas surgelés à réchauffer et à servir ainsi que des fruits et des légumes transformés provenant du Canada et de l'étranger. Aucun des échantillons analysés dans le cadre de cette étude ne contenait une concentration détectable d'antimoines et, par conséquent, aucun suivi n'a été nécessaire. Selon les résultats de cette étude et les résultats d'études de l'ACIA publiées antérieurement, l'antimoine est rarement détecté dans les aliments et, lorsqu'il est trouvé, les concentrations sont très faibles.
Résidus de produits chimiques
2016-11-08 2013-2014 Bisphénol A dans les aliments en conserve 2013 à 2014
Le bisphénol A (BPA) est un produit chimique utilisé dans la production de polycarbonate et de résines époxy. Les emballages d'aliments et de boissons, en particulier les boîtes en métal, peuvent être revêtues à l'intérieur de résines époxy qui contiennent du BPA pour empêcher le contact direct des aliments avec le matériel d'emballage. Les résultats d'une enquête ciblée effectuée sur 391 échantillons de pâtes alimentaires, de soupes, de légumes, de préparation pour nourrissons, de boissons, de fruits, de garniture à tarte et de produits à base de cari en conserve ont démontré que 35,5 % des échantillons ne contenaient pas niveaux détectables de BPA. Cette enquête ciblée a obtenu des taux de détection semblables aux enquêtes précédentes menées par l'ACIA, des études internes et les données du programme national de surveillance des résidus chimiques. Santé Canada a évalué les données et déterminé que les niveaux de BPA trouvés dans le reste des échantillons ne posait pas de risque pour la santé humaine; par conséquent, aucune mesure de suivi n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2019-07-17 2013-2014 Colorants alimentaires dans certains aliments 2013 à 2014
Dans le cadre d'une étude ciblée, 875 échantillons d'aliments sélectionnés ont été analysés à la recherche de colorants alimentaires. Dans 67 % des cas, aucun colorant alimentaire n'a été détecté. Les concentrations de colorants alimentaires trouvées dans cette étude ont été jugées sans danger pour la santé humaine. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2013-2014 Coumarine dans les mélanges séchés pour boissons, les pains, les mélanges à pâte, les mélanges d'épices, le thé séché, les produits de boulangerie-pâtisserie et les aliments pour petit-déjeuner 2013 à 2014
Dans le cadre d'une enquête ciblée, des échantillons d'aliments contenant de la cannelle ont été prélevés afin de vérifier la présence de coumarine et d'en déterminer la concentration. La coumarine est un composé naturel que l'on retrouve dans des végétaux comme la cannelle et qui peut poser un risque pour la santé humaine si de fortes concentrations sont consommées. Les échantillons analysés comprenaient des mélanges séchés pour boissons, des pains, des mélanges à pâte, des mélanges d'épices, du thé séché, des produits de boulangerie-pâtisserie, des gruaux et des aliments pour petit-déjeuner. Au total, 749 échantillons ont été analysés, et des concentrations de coumarine ont été décelées dans 95 % des échantillons. Santé Canada a déterminé que les concentrations de coumarine observées ne devraient pas être préoccupantes pour la santé humaine; par conséquent, aucun rappel de produits n'a été effectué.
Résidus de produits chimiques
2016-08-05 2012-2014 Le désoxynivalénol dans certains produits alimentaires 2012 à 2014
Le désoxynivalénol (DON) est une toxine naturelle qui peut contaminer les grains et les fruits. Dans le cadre d'une étude ciblée, 3 630 échantillons d'aliments ont été analysés, et 23 % d'entre eux ne contenaient pas une concentration détectable de cette toxine naturelle. Parmi les aliments analysés figuraient des fruits séchés et des produits du soja, des céréales et des préparations pour nourrissons ainsi que divers produits à base de grains. Santé Canada a déterminé que les concentrations de DON détectées dans les échantillons aux fins de cette étude ne présentaient pas de risques pour la santé humaine; par conséquent, aucune mesure de suivi n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2013-2014 Perchlorate dans certains aliments 2013 à 2014
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 477 échantillons de légumes frais, de produits transformés à base de fruits ou de légumes, de produits laitiers de préparations pour nourrissons, de produits céréaliers et d'aliments divers ont été analysés afin de vérifier la présence de perchlorate. Le perchlorate est une substance chimique présente naturellement dans l'environnement et est aussi un contaminant environnemental résultant de la transformation industrielle. Dans l'ensemble, 71 % des légumes frais, 40 % des produits transformés à base de fruits ou de légumes, 80 % des produits laitiers, 54 % des préparations pour nourrissons, 30 % des produits céréaliers et 61 % des aliments divers contenaient des concentrations détectables de perchlorate. Ces données ont été communiquées à Santé Canada aux fins d'évaluations des risques pour la santé humaine. Santé Canada a conclu que les concentrations de perchlorate observées dans les échantillons ne posaient pas de risque pour la santé humaine, alors aucune mesure de suivi n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2016-05-02 2013-2014 Présence d'arachides dans des aliments de collation munis d'une allégation « sans arachides » 2013 à 2014
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 989 échantillons ont été collectés et analysés pour détecter la présence d'arachides. Les échantillons ciblés dans cette enquête comprenaient des produits alimentaires préemballés (chocolat, biscuits et barres de collation) dont l'étiquette comportait une allégation sans arachide. Tous les échantillons étaient exempts d'arachides. Étant donné qu'aucun échantillon n'a obtenu de résultats positifs quant à la présence d'arachides, il a été jugé inutile de prendre des mesures de suivi.
Résidus de produits chimiques
2016-06-29 2013-2014 Présence de soja dans les aliments préemballés à base de grains 2013 à 2014
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 388 échantillons ont été collectés et analysés pour détecter la présence de soja. Ces échantillons incluaient une variété d'aliments préemballés à base de grains dont l'étiquette ne faisait mention du soja ni dans la liste des ingrédients ni dans une mise en garde. Les produits étaient des ingrédients simples (p. ex. de la farine d'avoine) ou des aliments finis à plusieurs ingrédients (p. ex. des biscuits). Parmi les 388 échantillons, 171 avaient du soja, mais dans presque tous ces échantillons positifs, la concentration était très faible. Les mesures de suivi appropriées ont été mises en œuvre en fonction de l'importance du risque pour la santé humaine. Ces mesures peuvent comprendre une analyse plus poussée, un avis au producteur ou à l'importateur, une inspection de suivi, un échantillonnage ciblé additionnel, une enquête sur la salubrité alimentaire et un rappel de produits.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2013-2014 Présence non déclarée d'allergènes et de gluten dans des biscuits 2013 à 2014
Dans le cadre d'une enquête ciblée de 595 échantillons de biscuits préemballés, 22 contenaient un ou plusieurs allergènes ou gluten non déclarés. Les allergènes analysés comprenaient : soya, œufs, lait, arachide, amande, noisette, sésame et gluten. Tous les résultats positifs sont issus des évaluations effectuées par l'ACIA, lesquelles tiennent compte du fait que ce ne sont pas tous les niveaux détectables d'allergènes et de gluten non déclarés pose un risque pour les consommateurs. L'ACIA a pris des mesures de suivi qui s'imposaient selon les évaluations de risques sanitaires effectuées par Santé Canada. Les mesures de suivi peuvent inclure une inspection additionnelle, un échantillonnage dirigé additionnel, une enquête sur la salubrité des aliments et des rappels d'aliments.
Résidus de produits chimiques
2016-10-06 2013-2014 Présence non déclarée d'allergènes et de gluten dans du chocolat 2013 à 2014
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 583 échantillons de chocolat ont été recueillis et analysés pour détecter un ou plusieurs allergènes non déclarés (en particulier le soja, l'œuf, le lait (bêta-lactoglobuline et caséine), l'arachide, l'amande, la noisette et le sésame) et/ou le gluten. Les échantillons ciblés dans le cadre de cette enquête étaient du chocolat préemballé (p. ex., tablettes et brisures de chocolat, chocolat à cuisson, chocolat contenant d'autres ingrédients et poudre de cacao) ou des produits à base de chocolat comme les garnitures à dessert, les mélanges de beurre de fruits à coque, les barres granolas ou les barres de céréales et les craquelins. Des 583 échantillons analysés, 34 contenaient au moins 1 allergène non déclaré et/ou du gluten. Outre les échantillons qui contenaient des protéines de lait (caséine et bêta-lactoglobuline), 4 échantillons renfermaient plus d'un allergène non déclaré. L'ACIA a lancé les mesures de gestion du risque qui s'imposaient. Les mesures peuvent comprendre la notification du producteur ou de l'importateur, des inspections de suivi, d'autres échantillonnages dirigés, des investigations sur la salubrité des aliments et le rappel de produits.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2013-2014 Présence non déclarée de lait dans les préparations pour nourrissons à base de soja 2013 à 2014
Dans le cadre d'une enquête ciblée de 199 échantillons de préparations pour nourrissons à base de soja, la protéine du lait, la caséine, a été détectée dans deux échantillons. Les échantillons analysés comprenaient des produits en poudre et des concentrés liquides dont la liste d'ingrédients ne faisait pas mention de lait. Les deux résultats positifs ont été évalués par l'ACIA, qui tient compte du fait que ce ne sont pas tous les niveaux détectables d'allergènes et de gluten non déclarés pose un risque pour les consommateurs. L'ACIA a pris les mesures de suivi qui s'imposaient selon les évaluations de risques sanitaires effectuées par Santé Canada. Les mesures de suivi peuvent inclure une inspection additionnelle, un échantillonnage dirigé additionnel, une enquête sur la salubrité des aliments et des rappels d'aliments.
Résidus de produits chimiques
2016-09-08 2013-2014 Présence non déclarée de soja et de gluten dans les céréales pour nourrissons 2013 à 2014
Dans une étude ciblée portant sur 196 céréales pour nourrissons préemballées, les analyses n'ont révélé aucun cas de présence de soja ni de gluten. Les échantillons analysés incluaient des céréales à grain unique et à grains mélangés, ainsi que des céréales pour nourrissons aromatisées. Des allergènes non déclarés dans les aliments peuvent représenter un risque grave, voire mortel, pour les personnes allergiques ou sensibles. Des mesures de suivi n'ont pas été jugées nécessaires, puisqu'aucune des analyses n'a révélé la présence de soja ou de gluten.
Résidus de produits chimiques
2017-07-19 2013-2014 Rapport annuel du Programme national de surveillance des résidus chimiques 2013 à 2014
Le taux général de conformité du Rapport annuel 2013-2016 du Programme national de surveillance des résidus chimiques, qui fait partie de la surveillance annuelle par l'ACIA de divers produits alimentaires aux fins de dépistage de résidus chimiques, était de 98,3 %. Plus de 114 000 échantillons de produits laitiers, d'œufs, de miel, de produits de viande, de fruits et légumes frais, de produits transformés et de produits de l'érable ont subi des analyses visant à détecter les résidus de médicaments vétérinaires, les pesticides, les métaux et d'autres contaminants. Dans l'ensemble, les taux de conformité étaient élevés pour tous les produits analysés, et les résultats observés correspondaient à ceux obtenus les années précédentes. Toutes les infractions ont fait l'objet d'un suivi et les mesures appropriées ont été prises.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2018-09-04 2013-2014 Rapport du Projet sur les aliments destinés aux enfants 2013 à 2014
Dans le cadre du Projet sur les aliments destinés aux enfants, 204 échantillons de jus et d'aliments pour bébés en purée ont été analysés visant la détection de résidus de pesticides, de résidus de médicaments à usage vétérinaire et de métaux. Le taux de conformité globale des échantillons d'aliments pour bébés en purée analysés à l'égard des résidus de pesticides et des médicaments à usage vétérinaire était de 100 %. Il a été déterminé que les échantillons positifs testés pour des métaux ne posaient aucun risque pour la santé des nourrissons.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2018-09-04 2012-2014 Résidus de dioxines et de composés semblables dans certains aliments 2012 à 2014
Dans le cadre d'une enquête ciblée, des échantillons d'aliments ont été prélevés afin de vérifier la présence de dioxines et de composés semblables et d'en déterminer la concentration. Ces composés sont des contaminants chimiques présents dans l'environnement. Les échantillons analysés comprenaient des huiles et des graisses végétales, des aliments contenant des ingrédients laitiers, du beurre de ferme et du saindoux, du fromage, des substituts de repas, des compléments protéiques et des préparations pour nourrissons. Au total, 1 096 échantillons ont été analysés, et des concentrations de dioxines ou de composés semblables ont été décelées dans 98 % des échantillons. Santé Canada a déterminé que les concentrations observées ne sont pas jugées nocives pour les consommateurs et qu'elles sont sans danger pour la consommation; par conséquent, aucun rappel de produits n'a été effectué.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2013 Acrylamide dans certains aliments 2011 à 2013
Dans le cadre d'une enquête ciblée, un total de 2 284 produits alimentaires ont été échantillonnés et testés pour leur teneur en acrylamide. Les produits alimentaires ont été divisés en 3 grandes catégories : les aliments céréaliers, les aliments à base de fruits et de légumes, et les aliments assortis (p. ex. sirops et mélasse, eau embouteillée). La plupart des échantillons testés (87 %) contenaient des niveaux détectables d'acrylamide. Il a été déterminé que les niveaux d'acrylamide observés lors de cette enquête ne devraient pas poser une préoccupation de sécurité des aliments.
Résidus de produits chimiques
2019-05-06 2012-2013 Aflatoxines dans les produits du maïs, les noix, les produits de noix, les raisins secs, la poudre de cacao, la poudre de chili et le paprika 2012 à 2013
Dans le cadre d'une étude ciblée, on a analysé le niveau d'aflatoxines dans 904 échantillons de produits de maïs, de noix, de produits de noix, de raisins secs, de poudre de cacao, de poudre de chili et de paprika. Des concentrations détectables d'aflatoxines ont été trouvées dans 17 % des échantillons analysés. Les concentrations trouvées dans cette étude ont été jugées sécuritaires pour la consommation. Aucun rappel de produit n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2012-2013 Allergènes et gluten non déclarés dans les produits canadiens et importés 2012 à 2013
Dans le cadre d'une enquête ciblée, des échantillons de 594 produits préemballés canadiens et de 586 produits préemballés importés ont été prélevés et analysés à la recherche de soja, d'œufs, de lait (bêta-lactoglobuline et caséine), d'arachides, d'amandes, de noisettes, de sésame et de gluten non déclarés. La majorité des échantillons ont été analysés pour la présence de plus d'un allergène et/ou de gluten non déclarée. 3,9 % des échantillons de produits canadiens et 8,5 % des échantillons de produits importés contenaient des allergènes ou du gluten non déclarés. Tous les résultats positifs aux analyses ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Les mesures de suivi qui peuvent être prises comprennent la tenue d'une enquête sur la salubrité des aliments, y compris une évaluation du risque pour la santé et un rappel, ou l'une des actions suivantes : la notification du fabricant ou de l'importateur, ou le prélèvement d'autres échantillons.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2012-2013 Arsenic, cadmium, plomb et mercure dans les préparations pour nourrissons, les substituts de repas et les suppléments nutritifs 2012 à 2013
Dans cette étude ciblée, 291 échantillons d'aliments ont été analysés aux fins de détection de l'arsenic, du cadmium, du plomb et du mercure. Les échantillons ont été prélevés sur des substituts de repas sous forme de boisson, des suppléments nutritifs et de préparations pour nourrissons. Dans les préparations pour nourrissons, la fréquence de détection et les concentrations détectées de tous les métaux étaient très faibles. Dans les substituts de repas et les suppléments nutritifs sous forme de boissons, la fréquence et la concentration des métaux détectables étaient généralement plus élevées; cependant, les concentrations d'arsenic, de cadmium, de fer et de mercure correspondaient à celles des enquêtes ciblées précédentes. Santé Canada a conclu que les résultats de cette étude ne représentaient aucun risque pour la santé humaine et que par conséquent, aucune mesure de suivi n'était requise.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2012-2013 Bisphénol A dans les aliments en conserve 2012 à 2013
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 576 échantillons d'aliments en conserve ont été prélevés et analysés pour détecter la présence de bisphénol A. Les échantillons comprenaient 217 échantillons de pâtes et soupes, 144 échantillons de légumes et légumineuses, 73 échantillons de produits de fruits, 72 échantillons de jus et boissons, 46 échantillons de lait de coco et 24 échantillons de produits de cari. Aucun bisphénol A n'a été détecté dans 74,8 % des échantillons étudiés, mais il a été détecté dans toutes les catégories de produits échantillonnées dans le cadre de cette enquête. Il a été déterminé qu'aucun des échantillons analysés dans le cadre de cette étude n'étaient préoccupants pour la santé humaine, donc aucune mesure de suivi n'était nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2012-2013 Coumarine dans la cannelle et les produits contenant de la cannelle 2012 à 2013
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 93 échantillons ont été analysés pour détecter la présence de coumarine dans la cannelle et les produits contenant de la cannelle. Tous les produits échantillonnés contenaient de la cannelle dans leur liste d'ingrédients. Les échantillons comprenaient de la cannelle moulue et des mélanges d'épices. La présence de coumarine a été décelée dans 100 % des échantillons analysés dans le cadre de l'étude. Il a été déterminé que les concentrations de coumarine observées dans cette étude ne présenteraient pas une préoccupation inacceptable pour la santé humaine. Aucune mesure de suivi ne s'était avérée nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2013 Perchlorate dans les fruits et légumes frais, les jus de fruits et de légumes, les produits laitiers et les préparations pour nourrissons 2011 à 2013
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 1 426 échantillons ont été prélevés, soit 881 échantillons de fruits et légumes frais, 225 échantillons de jus de fruits et de légumes, 233 échantillons de produits laitiers et 87 échantillons de préparations pour nourrissons, afin de les analyser pour le perchlorate. 637 des 1 426 échantillons (45 %) ne présentaient pas de concentration détectable de perchlorate. Il a été déterminé que les concentrations de perchlorate trouvées dans le cadre de cette étude ne représentaient pas un risque inacceptable pour la santé et que, par conséquent, aucune mesure de suivi n'était nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2012-2013 Plomb dans les confiseries, le chocolat, les herbes séchées et épices 2012 à 2013
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 425 échantillons ont été analysés pour détecter la présence de plomb dans les confiseries, le chocolat, les herbes séchées et les épices. Parmi les échantillons prélevés, on comptait 20 échantillons de poudre de cacao, 123 échantillons de chocolat, 148 échantillons de confiseries et 134 échantillons d'herbes séchées et d'épices. Sur les 425 échantillons analysés, 45 (11 %) ne contenaient pas de concentration détectable de plomb. Il a été déterminé qu'aucun des échantillons analysés dans le cadre de cette étude ne posait une préoccupation pour la santé humaine, donc aucune mesure de suivi n'était nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2013 Présence de cadmium dans certains aliments 2011 à 2013
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 1 805 échantillons d'aliments sélectionnés ont été analysés pour détecter la présence de cadmium. Les produits ont été catégorisés en groupes, soit 813 produits à base de céréales, 613 produits à base de légumes ou de noix et 379 aliments assortis. Cette enquête a révélé la présence de cadmium dans 57 % des aliments à base de céréales, 72 % des aliments à base de légumes ou de noix et 72 % des aliments assortis. Il a été déterminé que les concentrations de cadmium détectées dans les aliments par la présente étude n'étaient pas susceptibles de poser un risque pour la santé. Aucun rappel de produit n'était justifié vu l'absence de préoccupation pour la santé.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2013 Présence de mercure dans des aliments sélectionnés 2011 à 2013
Une étude ciblée portant sur 958 produits alimentaires a révélé la présence de faibles quantités de mercure dans 42 % des échantillons. Les produits échantillonnés comprenaient des jus, des thés séchés, du sirop de maïs à forte teneur en fructose et d'autres édulcorants. Le mercure est un métal qui peut être introduit dans l'environnement par des voies naturelles, comme le sol, ou par l'activité humaine, comme l'exploitation minière. Santé Canada a conclu que les faibles quantités de mercure relevées dans cette étude ne présentent pas de risque pour la santé humaine.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2012-2013 Présence de soja dans les produits à base de grains préemballés 2012 à 2013
Dans le cadre d'une enquête ciblée, une variété d'aliments à base de grains ont été analysés pour détecter la présence de soja non déclaré. On a analysé des produits ne contenant qu'un ingrédient, comme la farine et les grains entiers, de même que des produits contenant plusieurs ingrédients, comme les produits de boulangerie contenant des grains entiers et moulus. Des 368 échantillons analysés, 124 (34 %) contenaient du soja dont la présence n'était pas déclarée. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Plusieurs mesures de suivi sont possibles, notamment la tenue d'une enquête sur la salubrité des aliments, y compris une évaluation du risque pour la santé, l'exécution d'un rappel ou la prise d'une des mesures suivantes : la notification du fabricant ou de l'importateur et/ou un échantillonnage supplémentaire.
Résidus de produits chimiques
2016-02-24 2012-2013 Présence de sulfites dans les fruits frais importés 2012 à 2013
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 219 échantillons de cœur de bœuf, de longane, de litchi et de ramboutan frais ont été analysés pour détecter la présence de sulfites. On a constaté la présence de sulfites sur l'écorce de 148 échantillons (68 %) et dans la chair de 16 échantillons (7 %). Les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA, qui pouvait se traduire par une enquête sur la salubrité des aliments, ce qui comprend une évaluation des risques pour la santé et un rappel, ou par l'une des mesures suivantes : envoi d'un avis au fabricant ou à l'importateur et/ou le prélèvement d'échantillons supplémentaires.
Résidus de produits chimiques
2016-05-02 2012-2013 Présence de sulfites dans les produits à base de fruits et légumes 2012 à 2013
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 492 produits à base de fruits et légumes (c'est-à-dire confitures, tartinades, jus et grignotines avec garniture aux fruits) ont été analysés aux fins de détection de la présence non déclarée de sulfites. Des 9 échantillons qui contenaient des sulfites non déclarés, 5 étaient des tartinades de fruits, 1 était un produit à base de légumes, 2 étaient des échantillons distincts d'un même gâteau avec garniture aux fruits et 1 était de la vinaigrette contenant du jus de fruits. Tous les échantillons dont les résultats étaient positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA, qui pouvait se traduire par une enquête sur la salubrité des aliments, ce qui comprend une évaluation des risques pour la santé et un rappel, ou par l'une des mesures suivantes : l'envoi d'un avis au fabricant ou à l'importateur et/ou le prélèvement d'échantillons supplémentaires.
Résidus de produits chimiques
2016-01-22 2012-2013 Présence non déclarée d'allergènes et de gluten dans les soupes 2012 à 2013
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 499 soupes ont été échantillonnées, puis analysées afin de déceler la présence non déclarée de soja, d'œufs, de lait (bêta-lactoglobuline et caséine), d'arachides, d'amandes, de noisettes, de sésame et de gluten. La majorité des échantillons ont été analysés afin de déceler la présence de plusieurs allergènes ou sources de gluten Les 499 échantillons ont fait l'objet de 3 411 analyses. Certains produits contenaient plusieurs allergènes ou sources de gluten dont la présence n'était pas déclarée. Au total, 22 produits ont obtenu 26 résultats positifs (26/3411, 0,8 %), répartis de la façon suivante : 8 produits de lait (7 produits ont obtenu des résultats positifs; 3 à l'égard de la caséine, 3 à l'égard de la bêta lactoglobuline et 1 à l'égard des 2 protéines), 4 produits d'œufs, 6 produits de gluten, 1 produit de noisette et 7 produits de soja. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Plusieurs mesures de suivi sont possibles, notamment la tenue d'une enquête sur la salubrité des aliments, y compris une évaluation du risque pour la santé, l'exécution d'un rappel ou la prise d'une des mesures suivantes : la notification du fabricant ou de l'importateur et/ou un échantillonnage supplémentaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2012-2013 Rapport annuel du Programme national de surveillance des résidus chimiques 2012 à 2013
Dans le cadre du Programme national de surveillance des résidus chimiques, on a mené plus de 120 000 analyses ciblant des résidus de médicaments vétérinaires, de pesticides, de métaux et d'autres contaminants dans plus de 19 000 échantillons de surveillance issus de produits laitiers, d'œufs, de miel, de produits de viande, de fruits et légumes frais, de produits transformés et de produits de l'érable canadiens et importés. Les aliments d'origine végétale et animale ont fait l'objet d'analyses ciblant des résidus de pesticides et le taux de conformité global des échantillons était de 97,38 %. Les aliments d'origine animale (produits laitiers, œufs, miel, produits de viande) ont fait l'objet d'analyses ciblant des résidus de médicaments vétérinaires et le taux de conformité global des échantillons était de 97,45 %. Il a été déterminé que les échantillons positifs testés pour les métaux et autres contaminants ne posaient aucun risque pour la santé humaine.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2018-09-04 2012-2013 Rapport du Projet sur les aliments destinés aux enfants 2012 à 2013
Dans le cadre du Projet sur les aliments destinés aux enfants, 148 échantillons de préparations pour nourrissons à base de lait, à base de soya et spécialisés ont fait l'objet d'analyses visant la détection de résidus de pesticides, de résidus de médicaments à usage vétérinaire, de l'aflatoxine M1 et de métaux. Le taux de conformité globale des échantillons de préparations pour nourrissons qui ont fait l'objet d'analyses visant la détection de résidus de pesticides et de résidus de médicaments à usage vétérinaire était de 96.62 %. Il a été déterminé que les échantillons positifs testés pour les métaux ne devraient pas poser de problème pour la santé des nourrissons. L'aflatoxine M1 a été détectée dans 12 % des échantillons. Tous les résultats étaient inférieurs à la limite maximale autorisée.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2018-09-04 2011-2013 Spéciation de l'arsenic dans certains aliments 2011 à 2013
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 2 015 échantillons ont été analysés pour 2 espèces inorganiques de l'arsenic et jusqu'à 4 espèces organiques. Les produits échantillonnés comprenaient les boissons (eaux embouteillées et jus), les produits de fruits (fruits en conserve, purées de fruits, fruits déshydratés et collations aux fruits), les produits de grains (son de blé, céréales pour petit-déjeuner), le riz et les produits de riz (grains, farine, son, nouilles, pâtes, papiers, craquelins et gâteaux, pouding et boissons) et les produits d'algues (algues séchées sous diverses formes). La majorité des échantillons analysés (87 %) présentait une concentration détectable d'une ou de plusieurs espèces de l'arsenic. Les concentrations d'arsenic dans les produits analysés lors de cette enquête n'ont pas été considérées comme inquiétantes pour la santé humaine. Aucun rappel d'aliments n'a été justifié compte tenu de l'absence de préoccupation sur la santé.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2012-2013 Sulfites non déclarés dans les aliments pour enfants 2012 à 2013
Dans le cadre d'une étude ciblée, 527 produits ont été analysés, notamment les suivants : mélanges à pâte, produits de boulangerie, fruits en conserve, céréales, biscuits, desserts, aliments pour nourrissons et jus. Les résultats ont révélé que 11 échantillons contenaient des sulfites non déclarés sur l'étiquette. Les sulfites sont employés comme additifs dans les produits alimentaires, à titre d'agents de conservation et de préservation de la couleur. Ces additifs peuvent aussi être présents en raison d'une contamination croisée lors de la fabrication. L'ACIA a fait un suivi de tous les résultats positifs.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2012 Aflatoxines dans les produits du maïs, les noix et les beurres de noix 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 703 échantillons ont été analysés pour détecter la présence d'aflatoxines dans les produits à base de maïs, les noix et les beurres de noix. Au nombre de ces échantillons, se comptait 304 produits du maïs (p. ex. farine de maïs, tacos de maïs et croustilles de maïs/tortilla), 295 noix et 104 beurres de noix. 89 % des échantillons ne contenaient aucune concentration détectable d'aflatoxines. Il a été déterminé qu'aucun des échantillons ne présentait une préoccupation inacceptable pour la santé humaine. Aucun rappel de produit n'était justifié compte tenu de l'absence de préoccupation pour la santé.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2012 Antimoine dans certains aliments 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 621 échantillons ont été analysés pour détecter la présence d'antimoine dans certains aliments. Les échantillons comprenaient 397 boissons, 75 beurres de graines et de noix, 75 condiments et 74 repas de type chauffer et servir congelés ou de longue conservation. 98 % des échantillons ne contenaient aucune trace d'antimoine détectable. Les niveaux d'antimoine mesurés n'étaient pas considérés de poser une préoccupation pour la santé humaine. En se basant sur les faibles niveaux d'antimoine mesurés lors de la présente enquête, aucune mesure de suivi n'était nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2012 Arsenic, cadmium, plomb, mercure et aluminium dans les préparations pour nourrissons et les boissons vendues comme substituts de repas ou comme suppléments nutritifs 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 305 échantillons ont été analysés pour détecter l'arsenic, le cadmium, le plomb, le mercure et l'aluminium dans les préparations pour nourrissons et des boissons de substituts de repas ou comme suppléments nutritifs. 91 % des préparations pour nourrissons analysées ne contenaient pas de concentrations décelables d'arsenic, de cadmium, de plomb ou de mercure. Les boissons vendues comme substituts de repas et comme suppléments nutritifs présentaient des concentrations plus fréquentes et plus élevées de métaux décelables. Il a été déterminé que les échantillons analysés ne posaient pas de préoccupation pour la santé humaine. Aucune mesure de suivi n'a été prise compte tenu de l'absence de préoccupation pour la santé.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2012 Bisphénol A dans les aliments en conserve 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 403 échantillons ont été analysés pour détecter la présence de bisphénol A dans les aliments en conserve. Les échantillons comprenaient 101 échantillons de produits de fruits, 50 échantillons de jus et boissons, 151 échantillons de légumes et légumineuses et 101 échantillons de pâtes et soupes. Seuls des produits en conserve ont été échantillonnés, car leur contenant est souvent enduit d'époxy. Aucun bisphénol A n'a été détecté dans 98,5 % des échantillons étudiés. Aucun des échantillons a été déterminé de poser une préoccupation pour la santé humaine. Des mesures de suivi ont été appliquées en fonction de l'ampleur de la préoccupation pour la santé humaine.
Résidus de produits chimiques
2016-01-21 2011-2012 Colorants alimentaires dans certains produits alimentaires 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 1 799 échantillons ont été collectés et analysés pour détecter jusqu'à 216 colorants alimentaires différents. Parmi les échantillons, il y avait 302 boissons prêtes à servir, 299 bonbons, 297 sauces aromatiques, 295 épices, 264 sucreries, 145 oranges fraîches, 52 marmelades, 49 collations/croustilles contenant des colorants, 49 jus d'orange et 47 produits contenant du wasabi. Des niveaux détectables de colorants alimentaires ont été détectés dans les échantillons de tous les types de produits. Tous les échantillons positifs étaient mineurs et/ou de nature technique et ont été renvoyés au programme approprié pour un suivi éventuel. Aucun rappel de produit n'était justifié.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2012 Concentrations de plomb dans les friandises, le chocolat et la poudre de cacao 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 297 échantillons ont été analysés pour détecter la présence de plomb dans les friandises, le chocolat et la poudre de cacao. Les produits recueillis comprenaient 24 échantillons de poudre de cacao (c.-à-d. poudres à pâtisserie et non mélanges à lait au chocolat/chocolat chaud), 124 échantillons de chocolat (p. ex. chocolat à cuire, tablettes de chocolat, brisures de chocolat) et 149 échantillons de friandises (p. ex. guimauves, bonbons mous et durs, sucettes). Sur les 297 échantillons analysés, 118 (40 %) ne contenaient aucune concentration détectable de plomb. Les 179 autres échantillons présentaient des niveaux de plomb faibles et détectables. Il est peu probable que les concentrations de plomb détectées dans les échantillons de friandises, de chocolat et de poudre de cacao analysés dans le cadre de la présente étude posent une préoccupation inacceptable pour la santé. Les mesures de suivi pourraient comprendre d'autres échantillonnages, la réalisation d'inspections supplémentaires ou, en dernier lieu, le retrait de produits du marché canadien. Aucun rappel de produit n'a été justifié compte tenu de l'absence de préoccupation pour la santé.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2012 Coumarine dans la cannelle et les produits contenant de la cannelle 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 193 échantillons ont été analysés pour détecter la présence de coumarine dans la cannelle et les produits contenant de la cannelle. Tous les produits échantillonnés contenaient de la cannelle dans leur liste d'ingrédients. Les échantillons comprenaient de la cannelle moulue, des bâtonnets de cannelle, des mélanges d'épices (comme les épices pour tarte à la citrouille, les mélanges pour cari et les mélanges cinq-épices chinois), des céréales à déjeuner, des mélanges à pâte (muffins et gâteaux), des produits de boulangerie-pâtisserie (biscuits, barres de céréales ou à déjeuner), des aliments pour bébés (comme les céréales et les purées pour bébés) et du thé séché. La présence de coumarine a été décelée dans 98 % des échantillons. Aucun des échantillons n'a été considéré comme présentant une préoccupation inacceptable pour la santé humaine, et aucune mesure de suivi n'a été jugée nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2012 Le désoxynivalénol dans certains produits alimentaires 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 1 391 échantillons ont été analysés pour détecter la présence de désoxynivalénol (DON). Ces échantillons comprenaient des aliments pour enfants (98 préparations pour nourrissons, 59 céréales pour enfants), des produits de meunerie (126 produits à base d'« autres grains » (p. ex. quinoa, sarrasin), 102 produits du blé, 73 produits du maïs et 32 produits de l'avoine), des produits de meunerie transformés (193 pains/produits de boulangerie /craquelins, 255 céréales pour petit déjeuner, 150 bières) et d'autres produits alimentaires (198 produits du soja, 105 fruits secs). 37 % des échantillons analysés ne contenaient pas de DON à un niveau détectable. Il a été déterminé que les échantillons analysés dans le cadre de cette enquête ne devraient pas poser de problème de salubrité. Aucune mesure de suivi n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2012 Le plomb dans les herbes séchées et les épices 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 148 échantillons ont été analysés pour détecter la présence de plomb dans les herbes séchées et les épices. Les échantillons collectés comprenaient 90 échantillons d'épices et 58 échantillons d'herbes séchées. Tous les échantillons analysés contenaient des niveaux de plomb détectables. Il a été déterminé que les niveaux de plomb détectés dans les herbes séchées et les épices testées n'étaient probablement pas préoccupants pour la santé. Aucune mesure de suivi n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2012 Mélamine dans des aliments sélectionnés 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 590 échantillons ont été analysés pour détecter la présence de mélamine dans certains aliments. Au nombre des échantillons recueillis, il y avait 175 substituts de viande (produits à base de lait et de soja); 21 substituts de fruit de mer (produits à base de plante, de soja et de blé); 95 substituts de repas (poudres, boissons prêtes à boire); 102 protéines en poudre (protéine de caséine, protéine de blanc d'œuf, protéine de soja et protéine de lactosérum); et 197 grignotines (biscuits, biscuits secs, craquelins et gaufrettes). Aucune trace de mélamine n'a été détectée dans les échantillons analysés au cours de l'étude.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2012 Microcystines et nodularine dans l'eau embouteillée 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 301 échantillons ont été analysés pour détecter la présence de microcystines et de nodularine dans l'eau embouteillée. Tous les échantillons analysés ne contenaient pas de concentration mesurable de microcystines ni de nodularine.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2012 Ochratoxine A dans certains aliments 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 1 290 échantillons ont été analysés pour détecter la présence d'ochratoxine (OTA) dans certains aliments Ces échantillons comprenaient des aliments pour nourrissons (98 préparations pour nourrissons, 59 céréales pour nourrissons), des produits de la minoterie (126 produits à base d'« autres grains » [p. ex. quinoa, sarrasin], 102 produits du blé, 73 produits du maïs et 31 produits de l'avoine), des produits de la minoterie transformés (193 pains/produits de boulangerie-pâtisserie/craquelins, 155 céréales pour petit déjeuner, 150 bières) et d'autres produits alimentaires (198 produits du soja, 105 fruits séchés). 56 % des échantillons ne présentaient aucune quantité détectable d'OTA. Les échantillons comptant des quantités détectables d'OTA provenaient de tous les types de produit analysés dans l'étude. Il a été déterminé que les niveaux d'OTA trouvés dans les produits testés dans le cadre de cette enquête étaient très faibles dans l'ensemble et donc peu susceptibles de présenter un risque inacceptable pour la santé. Aucune activité de suivi n'a donc été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2012 Pesticides et métaux dans les fruits frais vendus sur le marché intraprovincial 2011 à 2012
Une étude ciblée portant sur 435 échantillons de fruits frais indique que 96,6 % d'entre eux sont conformes et respectent les limites minimales de résidus de pesticides. Tous les échantillons sauf un ont été analysés à la recherche d'arsenic, de cadmium, de mercure et de plomb. Dans l'ensemble, les résultats obtenus pour ces quatre métaux étaient comparables à ceux signalés dans le Programme national de surveillance des résidus chimiques 2010-2012. La présente étude a révélé 15 échantillons non conformes. Toutes les infractions ont été évaluées, et les mesures de suivi nécessaires ont été prises.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2012 Présence d'allergènes non déclarés dans des substituts de protéines 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 286 produits de substituts de protéines (liquides et en poudre) ont été analysés pour détecter la présence d'allergènes non déclarés, comme du soja, des œufs, du lait (bêta-lactoglobuline et caséine), des arachides, des amandes, des noisettes et du sésame, et/ou de gluten. La majorité des échantillons ont été analysés à l'égard de plus d'un allergène et/ou du gluten. On a obtenu 20 résultats positifs pour 18 échantillons qui avaient été soumis à des analyses aux fins de détection de différents allergènes. 3 allergènes non déclarés ont été détectés : amande, gluten et lait. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Plusieurs mesures de suivi sont possibles, notamment la tenue d'une enquête sur la salubrité des aliments, y compris une évaluation du risque pour la santé, et l'exécution d'un rappel ou l'application de l'une des mesures suivantes : la notification du fabricant ou de l'importateur et/ou un échantillonnage supplémentaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2012 Présence d'allergènes non déclarés dans les grignotines affichant une allégation relative à l'absence d'allergène et/ou de gluten 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 487 échantillons de produits de grignotines ont été analysés pour détecter la présence d'allergènes non déclarés. Chacun des échantillons affichait sur son étiquette au moins une allégation relative à l'absence d'allergène (p. ex. sans arachides) et/ou de gluten. Les échantillons ont été analysés aux fins de la détection d'allergènes et/ou de gluten qui faisaient l'objet d'allégations sur l'étiquette du produit ainsi que d'allergènes et de gluten qui n'ont pas été déclarés dans la liste des ingrédients. Il a été constaté que 29 échantillons contenaient 1 ou plusieurs allergènes ou du gluten non déclarés. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Plusieurs mesures de suivi sont possibles, notamment la tenue d'une enquête sur la salubrité des aliments, y compris une évaluation du risque pour la santé, l'exécution d'un rappel ou la prise d'une des mesures suivantes : la notification du fabricant ou de l'importateur et un échantillonnage supplémentaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2012 Présence de fumonisines dans les produits à base de maïs et de soja 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 454 échantillons (274 à base de maïs et 180 à base de soja) ont été recueillis et analysés pour détecter la présence de fumonisines. Tous les échantillons ont été analysés à l'égard des fumonisines de types B1 et B2. 36 % des échantillons testés contenaient des concentrations mesurables de fumonisines. Il a été déterminé que les résultats positifs ne posaient pas de risque pour la santé humaine. Vu l'absence de risque pour la santé humaine, aucun rappel de produits n'était nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2012 Présence de pesticides dans les grains et les produits céréaliers finis 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 418 échantillons de produits canadiens et importés ont été analysés pour détecter la présence de pesticides dans les grains finis et les produits céréaliers finis. Les produits échantillonnés comprenaient 83 produits de maïs, 86 produits d'avoine, 84 produits de riz, 135 produits de blé et 30 autres produits céréaliers. Ces échantillons ont été analysés à l'égard de plus de 430 résidus de pesticides différents, principalement des insecticides et des fongicides. Aucun résidu de pesticides n'a été décelé dans 382 des 418 (91,4 %) échantillons. 36 échantillons contenaient les résidus de 1 ou 2 pesticides. Il a été déterminé que les niveaux trouvés ne devrait poser aucune préoccupation inacceptable pour la santé humaine. Des mesures de suivi ont été appliquées en fonction de l'ampleur des risques pour la santé. Aucun rappel d'aliments n'a été justifié compte tenu de l'absence de préoccupation pour la santé.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2012 Présence non déclarée d'allergènes et de gluten dans les aliments destinés aux enfants 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 304 aliments ont fait l'objet d'analyses à l'égard de la présence non déclarée de soja, d'œufs, de lait (bêta-lactoglobuline et caséine), d'arachides, d'amandes, de noisettes, de sésame et de gluten. La majorité des échantillons ont été analysés à l'égard de plus d'un allergène et/ou de gluten non déclaré. Des allergènes non déclarés ont été trouvés dans 15 échantillons (1 amande, 1 sésame, 2 gluten et 11 soja). Aucun échantillon ne contenait d'œuf, de lait (bêta-lactoglobuline et caséine), d'arachides ou de noisettes non déclarés. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Plusieurs mesures de suivi sont possibles, notamment la tenue d'une enquête sur la salubrité des aliments, y compris une évaluation du risque pour la santé, l'exécution d'un rappel ou la prise d'une des mesures suivantes : la notification du fabricant ou de l'importateur et un échantillonnage supplémentaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2012 Présence non déclarée de lait dans les succédanés de lait 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 278 échantillons de succédanés de lait ont été analysés à l'égard de la présence non déclarée de protéines de lait (caséine et bêta-lactoglobuline). Il a été constaté que 2 échantillons contenaient du lait non déclaré. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2011-2012 Présence non déclarée d'oeufs dans les pâtes alimentaires 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 295 pâtes alimentaires ont été analysées pour détecter la présence d'œufs. 7 échantillons contenaient des œufs non déclarés. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Plusieurs mesures de suivi sont possibles, notamment, la tenue d'une enquête sur la salubrité des aliments, y compris une évaluation du risque pour la santé, et l'exécution d'un rappel ou l'une des actions suivantes : la notification du fabricant ou de l'importateur et/ou un échantillonnage supplémentaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2012 Rapport annuel du Programme national de surveillance des résidus chimiques 2010 à 2012
Dans le cadre du Programme national de surveillance des résidus chimiques, plus de 190 000 analyses visant à dépister des résidus de médicaments vétérinaires ou de produits chimiques agricoles ainsi que des traces de métaux ou de contaminants ont été effectuées sur plus de 30 000 échantillons canadiens et importés de surveillance de produits laitiers, d'œufs, de miel, de produits de viande et de volaille, de fruits et légumes frais, de produits transformés et de produits du sirop d'érable. Les aliments d'origine animale (produits laitiers, œufs, miel, viande et volaille) ont fait l'objet d'analyse de dépistage des résidus de médicaments vétérinaires, et le taux de conformité globale variait de 98,15 % à 100 %. Les taux de conformité des échantillons en matière de résidus de pesticides ont varié de 98,05 % à 100 % pour l'ensemble des aliments analysés. En plus d'avoir fait l'objet d'un dépistage des pesticides, le miel produit au Canada et le miel importé ont également été analysés pour dépister d'éventuels résidus de produits répulsifs pour les abeilles. On a obtenu un taux de conformité globale de 83,06 % et de 72,15 %. Il a été déterminé que les échantillons positifs testés pour des métaux et autres contaminants ne présentaient aucun risque pour la santé humaine.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2018-09-04 2011-2012 Rapport du Projet sur les aliments destinés aux enfants 2011 à 2012
Dans le cadre du Projet sur les aliments destinés aux enfants, 710 échantillons de biscuits, de craquelins et de gâteaux, des fruits séchés, divers produits à base de céréales, des produits laitiers et des fruits et des légumes ont été analysés pour détecter la présence de résidus de pesticides et des métaux. Le taux global de conformité pour les résidus de pesticides était de 99,7 %. Il a été déterminé que les échantillons positifs testés pour des métaux ne présentaient aucun risque pour la santé humaine.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2018-09-04 2011-2012 Résidus de dioxines et de composés semblables dans certains aliments 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 256 échantillons ont été analysés pour détecter la présence de dioxines et de composés de type dioxine dans certains aliments. Les échantillons comprenaient 92 huiles et graisses végétales, 52 aliments contenant des ingrédients laitiers, 49 beurres de noix et de graines, 40 suppléments nutritifs et substituts de repas et 23 gommes de guar. Une concentration détectable de résidus d'une ou de plusieurs dioxines ou de composés semblables a été observée dans tous les échantillons. Aucun des échantillons ne devrait poser une préoccupation pour la santé humaine. Des mesures de suivi pertinentes ont été initiées en fonction de l'ampleur de la préoccupation pour la santé humaine. Aucun rappel de produit n'a été justifié.
Résidus de produits chimiques
2014-11-12 2010-2011 Acrylamide dans certains aliments 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 897 échantillons d'aliments à forte teneur en glucides ont été analysés pour détecter la présence d'acrylamide. 623 échantillons contenaient des concentrations mesurables d'acrylamide. Il a été déterminé que les concentrations d'acrylamide mesurées dans les aliments dans le cadre de la présente étude étaient peu susceptibles de poser une préoccupation pour la santé humaine. Tous les résultats à l'égard de l'acrylamide ont été évalués et des mesures de suivi appropriées ont été prises.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 Aflatoxines dans les fruits séchés, les noix et les produits de noix, et des produits de maïs 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 628 échantillons de fruits séchées, de noix, de produits à de noix et de produits de maïs ont été analysés pour détecter la présence d'aflatoxines. 93 % des échantillons ne contenaient pas de taux détectables d'aflatoxines. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Les mesures de suivi peuvent comprendre la notification du producteur ou de l'importateur, des inspections de suivi, d'autres échantillonnages dirigés et le rappel de produits.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 Allergènes non déclarés dans des sachets d'arômes 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 100 sachets d'arômes ont été analysés afin d'y déceler la présence non déclarée d'allergènes prioritaires, soit le soja, les œufs, le lait, les arachides, les amandes, les noisettes et le sésame, ainsi que du gluten. Il a été constaté que 25 échantillons contenaient 1 ou plusieurs allergènes non déclarés. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Les mesures de suivi peuvent comprendre la tenue d'une enquête sur la salubrité des aliments, y compris une évaluation du risque pour la santé et l'exécution d'un rappel ou l'une des actions suivantes : la notification du fabricant ou de l'importateur, ou un échantillonnage supplémentaire.
Résidus de produits chimiques
2014-11-12 2010-2011 Allergènes non déclarés dans des sauces, des marinades et des vinaigrettes 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 250 sauces, marinades et vinaigrettes ont été analysés afin d'y déceler la présence non déclarée d'allergènes prioritaires, soit le soja, les œufs, le lait, les arachides, les amandes, les noisettes et le sésame, ainsi que du gluten. 11 échantillons se sont avérés contenir 1 ou plusieurs allergènes non déclarés. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Les mesures de suivi peuvent comprendre la tenue d'une enquête sur la salubrité des aliments, y compris une évaluation du risque pour la santé et l'exécution d'un rappel ou l'une des actions suivantes : la notification du fabricant ou de l'importateur, ou un échantillonnage supplémentaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 Antimoine dans le jus et dans l'eau embouteillée 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 359 échantillons (185 échantillons de jus et 174 échantillons d'eau embouteillée) ont été analysés pour détecter la présence d'antimoine. 8 échantillons présentaient des concentrations décelables d'antimoine. Il a été déterminé que les concentrations détectées ne posaient pas de préoccupation pour la santé humaine. Des mesures de suivi correspondant à l'ampleur de la préoccupation pour la santé ont été initiées.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 Bisphénol A dans les aliments et les préparations pour nourrissons 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 234 échantillons d'aliments et de préparations pour nourrissons ont été analysés pour détecter la présence de bisphénol A (BPA). Le BPA n'a été détecté dans aucun des échantillons. Étant donné qu'aucun échantillon de cette étude n'était positif à l'égard du BPA, aucune mesure de suivi n'a été jugée nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 Bromate dans l'eau embouteillée 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 288 échantillons d'eau embouteillée ont été analysés pour détecter la présence de bromate. 250 échantillons ne contenaient pas de bromate en quantité détectable. Il a été déterminé que les niveaux de bromate dans l'eau en bouteille n'étaient pas censés représenter un risque inacceptable pour la santé.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 Cadmium dans le riz et les produits à base de riz 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 280 échantillons de riz et de produits à base de riz ont été analysés pour détecter la présence de cadmium. 154 échantillons ne contenaient aucune concentration décelable de cadmium. Les niveaux de cadmium trouvés dans les différents produits à base de riz testés ne devraient pas poser un risque inacceptable pour la santé. Des mesures de suivi appropriées correspondant à l'ampleur du risque pour la santé ont été initiées.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 Colorants alimentaires dans certains aliments 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 1 546 échantillons de certains aliments sélectionnées ont été analysés pour détecter la présence de colorants alimentaires. Le taux de conformité global était de  96,2 %. Des mesures de suivi appropriées ont été appliquées par l'ACIA, qui ont fait l'objet de 2 rappels.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 Fumonisines dans les produits du maïs 2010 à 2011
Dans une enquête ciblée, 276 échantillons (céréales pour déjeuner à base de maïs [56], croustilles/tortillas au maïs [45], semoule [34], maïs soufflé [30], maïs en conserve [27], fécule de maïs [23], tacos au maïs [21], farine de maïs [21], tortillas au maïs [10], gruau de maïs [7] et mélange pour pain de maïs [2]) ont été analysés pour les fumonisines. 157 échantillons contenaient des concentrations détectables de fumonisines. Il a été déterminé que les échantillons positifs étaient considérés comme peu susceptibles de présenter une préoccupation pour la santé humaine. Des mesures de suivi appropriées reflétant l'ampleur des préoccupations pour la santé humaine ont été appliquées.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 Gluten dans les épices moulues 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 268 échantillons d'épices moulues ont été analysées pour détecter la présence de gluten. 63 échantillons contenaient des concentrations mesurables de gluten. Des mesures de suivi appropriées ont été appliquées par l'ACIA, qui ont fait l'objet d'un rappel.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 Lait et d'oeufs dans la bière 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 196 échantillons de bière ont été analysés pour détecter la présence de lait (caséine et bêta-lactoglobuline) ou d'œufs. Les échantillons comprenaient des styles de bières différents, y compris, mais sans s'y limiter, des lagers, des pils, des porters et des stouts. 1 des échantillons analysés contenait une très faible concentration de protéines de lait (bêta-lactoglobuline).
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 L'oxyde de propylène dans les aliments 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 1 064 échantillons d'herbes sèches, d'épices, de produits de fruits secs, de poudre de cacao et de noix ont été analysés pour détecter la présence d'oxyde de propylène (OPP). L'OPP n'a été détecté dans aucun des échantillons testés.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 Mélamine dans les produits à base de lait et à base de soja 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 590 échantillons de produits à base de lait et de soja ont été analysés pour la mélamine. Les échantillons analysés comprenaient 302 produits à base de lait et 288 produits à base de soja. Tous les résultats obtenus lors de l'analyse des produits à base de lait et de soja dans le cadre de cette enquête ciblée ont été jugés satisfaisants.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 Mercure dans le thé, les boissons gazeuses et le sirop de maïs 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 386 échantillons de thé, de boissons gazeuses et de sirop de maïs ont été analysés pour détecter la présence de mercure. 53 % des échantillons analysés ne contenaient pas de résidus mesurables de mercure. Les niveaux de mercure détectés dans les échantillons positifs ne devraient pas présenter de risque inacceptable pour la santé.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 Microcystines dans l'eau embouteillée 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 300 échantillons d'eau embouteillée ont été analysés pour détecter la présence de microcystines. Tous les échantillons ne contenaient pas de niveaux détectables de microcystines.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 Ochratoxine A et désoxynivalénol dans les aliments sélectionnés 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 943 échantillons ont été analysés pour détecter la présence d'ochratoxine (OTA) et de désoxynivalenor (DON). Ces échantillons comprenaient 197 échantillons de céréales pour déjeuner; 139, de vin; 130, de bière; 98, de préparations pour nourrissons; 97, de fruits séchés; 96, de produits du blé (farine, son, germe et crème de blé); 93, de céréales pour nourrissons; 76, de produits du maïs (croustilles, semoule et gruau de maïs); 17, de produits de l'avoine (avoine entière, gruau). 99,2 % des échantillons analysés contenaient des concentrations inférieures aux seuils maximaux proposés pour cette toxine. 41 % des échantillons ne contenait aucune concentration détectable de DON. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA et des mesures de suivi appropriées reflétant l'ampleur des risques pour la santé humaine ont été appliquées.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 Perchlorate dans les fruits et légumes frais, les produits laitiers et les préparations pour nourrissons 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 611 échantillons, y compris 433 échantillons de fruits et légumes frais, 89 échantillons de produits laitiers (lait, fromage et yogourt) et 89 échantillons de préparations pour nourrissons ont été analysés pour détecter la présence de perchlorate. 65 % des échantillons de fruits et légumes frais, 87 % des échantillons de produits laitiers et 63 % des échantillons de préparations pour nourrissons analysés contenaient des concentrations mesurables de perchlorate. Il a été déterminé que les niveaux de perchlorate trouvés dans cette enquête ne devraient pas poser une préoccupation inacceptable pour la santé.
Résidus de produits chimiques
2014-11-13 2010-2011 Pesticides dans le café, le jus de fruit et le thé 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 297 échantillons de café, 510 échantillons de jus et 267 échantillons de thé ont été analysés pour détecter la présence de pesticides. Aucun pesticide n'a été trouvé dans les échantillons de café. 99,6 % des échantillons de jus de fruits et 75 % des échantillons de thé ne contenaient aucun pesticide. Toutes les infractions visant les jus et les thés ont été évaluées par l'ACIA et les mesures de suivi nécessaires ont été poursuites. L'exposition à ces résidus de pesticides dans le café, le jus et le thé ne devrait poser aucune préoccupation pour la santé des consommateurs.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 Pesticides dans les légumes frais vendus dans le commerce intraprovincial 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 1 024 échantillons de légumes frais vendus dans le commerce intraprovincial (257 carottes, 130 maïs, 213 légumes feuilles, 259 pommes de terre et 165 tomates) ont été analysés pour détecter la présence de pesticides. 98,6 % des échantillons ne contenaient aucun pesticide. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA et des mesures de suivi appropriées ont été prises. Il a été déterminé que les concentrations de pesticides détectés ne devrait pas poser une préoccupation pour la santé des consommateurs.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 Présence de progestérone dans le beurre, le fromage et la crème 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 259 échantillons de beurre, 247 échantillons de fromage et 231 échantillons de crème ont été analysés pour détecter la présence de progestérone. Tous les échantillons contenaient des concentrations décelables de progestérone. Il a été déterminé que les niveaux de progestérone ne devraient pas poser de problème de santé humaine pour les consommateurs. Aucune activité de suivi n'a été jugée nécessaire étant donné qu'aucune concentration élevée n'avait été observée.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 Présence de sulfites dans les raisins frais 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 329 échantillons de raisins frais ont été analysés pour détecter la présence de sulfites. 1 échantillon s'est avéré contenir des niveaux élevés de sulfites.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 Rapport du Projet sur les aliments destinés aux enfants 2010 à 2011
Dans le cadre du Projet sur les aliments destinés aux enfants, 879 échantillons de biscuits, de céréales, de produits laitiers et de produits à base de fruits et légumes ont été analysés pour détecter la présence de résidus de pesticides et de métaux. Le taux de conformité globale pour les résidus de pesticides était de 100 %. Il a été déterminé que les échantillons positifs testés pour les métaux ne devraient pas poser de problème pour la santé humaine.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2018-09-04 2010-2011 Résidus de dioxines et de composés semblables les dans huiles végétales et les fromages 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 451 échantillons d'huiles végétales et de fromages ont été analysés pour détecter la présence de résidus de dioxines et de composés semblables. Un niveau détectable de résidus de dioxines ou de composés semblables a été observé dans tous les échantillons d'huiles et de fromages. Il a été déterminé que les niveaux de de résidus de dioxines et de composés semblables observés ne devraient pas constituer une préoccupation pour la santé humaine. Aucune mesure de suivi n'a été jugé nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 Spéciation de l'arsenic dans le riz, les produits du riz, les céréales pour petit déjeuner, les céréales pour nourrissons, les produits de fruits, l'eau embouteillé et les produits d'algues 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 1 071 échantillons de riz, de produits du riz, de céréales pour petit déjeuner, de céréales pour nourrissons, de produits de fruits, d'eau embouteillée et de produits d'algues ont été analysés pour déterminer la présence de spéciation de l'arsenic. 96 % des échantillons contenaient des concentrations mesurables d'arsenic. Aucun des échantillons n'a été considéré comme présentant une préoccupation pour la santé humaine. Des mesures de suivi correspondant à l'ampleur de la préoccupation pour la santé ont été initiées.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2010-2011 Sulfites dans les tartinades aux fruits 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 48 tartinades à base de fruits (beurres, confitures, gelées, marmelades et fruits en conserve) ont été analysées aux fins de détection de sulfites non déclarés. 3 échantillons contenaient des sulfites. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Les mesures de suivi peuvent comprendre une analyse des risques pour la santé et un rappel, ou encore un avis envoyé au fabricant ou à l'importateur ou un autre échantillonnage.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2009-2010 Agents de collage dans le vin 2009 à 2010
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 100 échantillons de vin ont été analysés pour détecter la présence d'agents de collage. Aucun agent de collage n'a été décelé dans les échantillons de vins.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2009-2010 Aflatoxines dans les figues et les dattes séchées 2009 à 2010
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 100 échantillons (49 de dattes séchées, 51 de figues séchées) ont été analysés pour détecter la présence d'aflatoxine. Tous les échantillons de dattes séchées et 47 échantillons de figues séchées ne contenaient aucune concentration mesurable de résidus d'aflatoxine. 4 échantillons de figues séchées contenaient des concentrations d'aflatoxine. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Les actions de suivi peuvent comprendre la notification du producteur ou de l'importateur, des inspections de suivi, d'autres échantillonnages dirigés et le rappel de produits.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2009-2010 Allergènes non déclarés dans les préparations et aliments pour nourrissons 2009 à 2010
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 100 échantillons de préparations et aliments pour nourrissons ont été analysés pour détecter la présence d'allergènes non déclarés. 4 échantillons se sont révélés contenir des allergènes non déclarés. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Il a été déterminé que les échantillons positifs ne posait pas de risque pour la santé.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2009-2010 Bisphénol A dans les aliments et préparations pour nourrisson 2009 à 2010
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 200 échantillons d'aliments et de préparations pour nourrissons ont été analysés pour détecter la présence de bisphénol A. 59 % des échantillons ne contenaient aucune concentration détectable de bisphénol A. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Il a été déterminé que les échantillons positifs ne posait pas de risque pour la santé.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2009-2010 Ochratoxine A et désoxynivalénol dans certaines denrées 2009 à 2010
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 450 échantillons d'aliments sélectionnés ont été analysés pour détecter la présence d'ochratoxine A et de déoxynivalénol. 98 % des échantillons se sont révélés exempts d'ochratoxine et 58 % des échantillons se sont révélés exempts de déoxynivalénol. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Les actions de suivi peuvent comprendre la notification du producteur ou de l'importateur, des inspections de suivi, d'autres échantillonnages dirigés et le rappel de produits.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2009-2010 Rapport annuel du Programme national de surveillance des résidus chimiques 2009 à 2010
Dans le cadre du Programme national de surveillance des résidus chimiques, plus de 160 000 analyses de résidus de médicaments vétérinaires, de produits chimiques agricoles, de contaminants environnementaux, de mycotoxines et de métaux ont été effectuées sur les échantillons de surveillance de produits laitiers, d'œufs, de miel, de produits de viande et de volaille, de fruits et légumes frais, de produits transformés et de produits du sirop d'érable. Les aliments d'origine animale (produits laitiers, œufs, miel, viande et volaille) ont fait l'objet d'analyses de résidus de médicaments vétérinaires, et le taux de conformité globale variait de 98,03 % à 99,93 %. Le taux de conformité pour les résidus de pesticides dans tous les produits analysés variaient de 99,06 % à 100 %. Les produits laitiers ont fait l'objet d'analyses visant la détection des mycotoxines, et le taux de conformité était de 100 %.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2014-11-12 2009-2010 Rapport du Projet sur les aliments destinés aux enfants 2009 à 2010
Dans le cadre du Projet sur les aliments destinés aux enfants, 821 échantillons de bonbons, de céréales, de chocolat, de produits laitiers, de produits de viande, de noix et de graines et de produits de fruits et légumes ont été analysés pour détecter la présence de résidus de pesticides et des métaux. 98,6 % des résultats concernant les résidus de pesticides étaient conformes aux limites maximales des résidus (LMR) en vigueur au Canada. Il a été déterminé que les échantillons positifs testés pour des métaux ne devraient pas poser de problème pour la santé humaine.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2018-09-04 2009-2010 Résidus de mélamine dans le lait de consommation, les produits à base de lait et les produits à base de soja 2009 à 2010
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 600 échantillons de lait de consommation, de produits à base de lait et de produits à base de soja ont été analysés pour détecter la présence de résidus de mélamine. 579 échantillons ne présentaient aucune quantité détectable de mélamine. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Il a été déterminé que les concentrations de résidus de pesticides et de métaux détectées dans les aliments analysés ne posaient pas un risque pour la santé humaine.
Résidus de produits chimiques
2014-11-12 2009-2010 Résidus de pesticides dans des fruits et légumes frais 2009 à 2010
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 3 078 échantillons de fruits et légumes frais ont été analysés pour détecter plus de 400 résidus de pesticides différents. Le taux global de conformité dans le cadre cette enquête ciblée s'élevait à 99,6 %. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2009-2010 Résidus de pesticides et métaux dans le thé séché 2009 à 2010
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 100 échantillons de thé séché ont été analysés pour détecter la présence de résidus de pesticides. 31 % des échantillons ne contenaient aucun résidu de pesticide détectable. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Il a été déterminé que les échantillons positifs ne devrait pas poser un préoccupation pour la santé humaine.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2009-2010 Spéciation de l'arsenic dans les produits à base de riz et de poires 2009 à 2010
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 213 échantillons (108 produits à base de poires et 105 produits à base de riz) ont été analysés pour déterminer leur teneur en arsenic. Tous les échantillons de produits à base de riz analysés contenaient des concentrations détectables d'arsenic. Tous les échantillons de produits à base de poires, sauf 3, contenaient des concentrations détectables d'arsenic. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Il a été déterminé que les niveaux d'arsenic trouvés dans cette enquête ne présentaient pas de risque pour la santé humaine.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2009-2010 Utilisation de colorants alimentaires pour la production d'aliments transformés 2009 à 2010
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 100 échantillons d'aliments transformés ont été analysés pour détecter la présence de colorants alimentaires. 59 % des échantillons ne contenaient aucune concentration détectable de colorants alimentaires. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2008-2009 Dioxines dans la gomme de guar en provenance de l'Inde 2008 à 2009
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 20 échantillons de gomme de guar provenant de l'Inde ont été analysés pour détecter la présence de dioxines. Tous les échantillons contenaient des résidus mesurables de dioxines. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Il a été déterminé que les échantillons positifs ne constituaient pas un risque pour la santé.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2008-2009 Patuline dans les produits de jus de pomme 2008 à 2009
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 104 échantillons de produits de jus de pomme ont été analysés pour détecter la présence de patuline. 88,5 % des échantillons contenaient un certain niveau de patuline. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Il a été déterminé que les échantillons positifs ne présentaient pas de risque pour la santé humaine.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2008-2009 Rapport annuel du Programme national de surveillance des résidus chimiques 2008 à 2009
Dans le cadre du Programme national de surveillance des résidus chimiques, plus de 160 000 analyses de dépistage de résidus de médicaments vétérinaires, de pesticides, de contaminants environnementaux, de mycotoxines et de métaux ont été effectuées sur les échantillons de surveillance de produits laitiers, d'œufs, de miel, de viande et de volaille, de fruits et légumes frais, de produits de fruits et légumes transformés et de sirop d'érable. Les aliments d'origine animale (produits laitiers, œufs, miel, viande et volaille) ont fait l'objet d'analyses de dépistage de résidus de médicaments vétérinaires, et le taux de conformité variait de 98,78 % à 100 %. Le taux de conformité pour les résidus de pesticides dans tous les produits analysés se situait entre 98,8 % et 100 %. Les produits laitiers ont été analysés à l'égard des mycotoxines, et le taux de conformité dépassait 99 %.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2018-09-04 2008-2009 Rapport du Projet sur les aliments destinés aux enfants 2008 à 2009
Dans le cadre du Projet sur les aliments destinés aux enfants, 382 échantillons de céréales pour nourrissons, de préparations pour nourrissons (à base de soya et de produits laitiers), de purées de fruits et de légumes, de purées de viande et de légumes, de biscuits, de repas préparés et d'eau aromatisée ont été analysés pour détecter la présence de résidus de pesticides et de métaux. 99,7 % des résultats de détection de résidus de pesticides étaient conformes aux limites maximales de résidus (LMR) canadiennes. Il a été déterminé que les échantillons positifs testés pour les métaux ne devraient pas poser de problème pour la santé humaine.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2018-09-04 2008-2009 Résidus de pesticides dans les légumes marinés 2008 à 2009
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 659 échantillons de légumes marinés ont été analysés pour détecter la présence de résidus de pesticides. 607 échantillons ne contenaient aucun résidu décelable. Tous les échantillons positifs ont été jugés conformes aux limites maximales de résidus (LMR) en vigueur au Canada.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2008-2009 Résidus de pesticides et métaux dans les concentrés de jus de fruit 2008 à 2009
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 186 échantillons de concentrés de jus de fruits ont été analysés pour détecter la présence de résidus de pesticides. 146 échantillons ne contenaient aucun résidu de pesticide détectable. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Il a été déterminé que les échantillons positifs ne présentaient pas de risque pour la santé humaine.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2008-2009 Résidus de pesticides et métaux dans les produits de tomates transformées 2008 à 2009
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 297 échantillons de produits de tomates transformées ont été analysés pour détecter la présence de résidus de pesticides. 250 échantillons ne contenaient aucun résidu de pesticide mesurable. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA. Il a été déterminé que les échantillons positifs ne présentaient pas de risque pour la santé humaine.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2007-2008 Rapport annuel sur les aliments d'origine animale et végétale 2007 à 2008
Ce rapport décrit les activités de surveillance entreprises par l'ACIA dans le cadre du Programme national de surveillance des résidus chimiques. Plus de 190 000 analyses de dépistage de résidus de médicaments vétérinaires, de pesticides, de contaminants environnementaux, de mycotoxines et de métaux ont été effectuées sur les échantillons de surveillance de produits laitiers, d'oeufs, de miel, de viande et de volaille, de fruits et légumes frais et transformés et de sirop d'érable. Les aliments d'origine animale (produits laitiers, oeufs, miel, viande et volaille) ont fait l'objet d'analyses de dépistage de résidus de médicaments vétérinaires, et le taux de conformité variait de 98,45 % à 99,97 %. Le taux de conformité pour les résidus de pesticides dans tous les produits testés était compris entre 98,24 % et 100 %. Les produits laitiers ont été testés à l'égard des mycotoxines, et le taux de conformité était de 100 %.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2018-09-04 2007-2008 Rapport du Projet sur les aliments destinés aux enfants 2007 à 2008
Dans le cadre du Projet sur les aliments destinés aux enfants, 836 échantillons de céréales, de produits laitiers, de produits de fruits et légumes transformés, d'aliments prêt-à-manger et de miel ont été analysés pour détecter la présence de résidus de pesticides et de métaux. Plus de 98,6 % des échantillons analysés à l'égard des résidus de pesticides étaient conformes aux limites maximales de résidus (LMR) canadiennes. Il a été déterminé que les échantillons positifs testés pour les métaux ne devraient pas poser de problème pour la santé humaine.
Résidus de produits chimiques, Annuel
2020-08-31 2018-2019 Bactéries pathogènes dans le thé fermenté (kombucha) 2018 à 2019
Une étude ciblée a permis d'analyser 60 échantillons de kombucha pour y détecter la présence de bactéries pathogènes. Tous les échantillons ont été analysés pour détecter la présence de Salmonella, d'Escherichia coli O157 (E. coli O157), de Bacillus cereus (B. cereus), de Staphylococcus aureus (S. aureus) et d'Escherichia coli (E. coli) de type générique. Tous les échantillons se sont révélés exempts de bactéries pathogènes.
Microbiologie
2020-08-31 2018-2019 Bactéries pathogènes dans les steaks de bœuf attendris mécaniquement 2018 à 2019
Une étude ciblée sur les bactéries pathogènes dans les steaks de bœuf attendris mécaniquement a permis d'analyser 975 échantillons pour détecter la présence d'E. coli O157:H7 et d'E. coli de type générique. Sur les 975 échantillons, 386 ont également été analysés pour détecter la présence d'E. coli vérotoxigène non-O157 (ECPT non-O157). Aucune bactérie E. coli O157:H7 ou ECPT non-O157 n'a été trouvée dans les échantillons. La bactérie E. coli de type générique a été trouvée dans 3 échantillons. L'ACIA a mené les activités de suivi appropriées. Aucune maladie n'a été signalée en lien avec les échantillons positifs.
Microbiologie
2020-01-22 2015-2019 Le bulletin d'échantillonnage de vérification fondé sur les risques 2015 à 2019
Les produits de viande et de volaille qui ne nécessitent aucune autre préparation que la décongélation ou le réchauffage avant d'être consommés sont considérés comme des aliments prêts à manger (PAM). En raison du risque éventuel pour la salubrité, associé aux aliments PAM, tous les établissements agréés par le gouvernement fédéral au Canada qui fabriquent des produits de viande ou de volaille PAM font l'objet d'un échantillonnage et d'un dépistage des agents pathogènes Listeria monocytogenes, de Salmonella et d'Escherichia coli O157 par l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA). L'industrie met également en œuvre un programme d'échantillonnage et d'analyse similaire sous la surveillance de l'ACIA.
Microbiologie
2020-08-31 2016-2019 Parasites dans les pois sugar snap et les pois mange-tout frais entiers importés 2016 à 2019
Une étude ciblée sur les parasites dans les pois sugar snap et les pois mange-tout frais entiers importés a permis d'analyser 932 échantillons pour détecter la présence de Cyclospora cayetanensis (C. cayetanensis), d'espèces de Cryptosporidium (Cryptosporidium spp.) et de Toxoplasma gondii (T. gondii). Sur les 932 échantillons, 489 ont également été testés aux fins de détection de Giardia spp. Tous les échantillons se sont révélés exempts de parasites.
Microbiologie
2019-04-17 2013-2018 Bactéries pathogènes dans divers aliments prêts-à-manger à ingrédients multiples transformés et réfrigérés 2013 à 2018
Dans le cadre d'une enquête ciblée sur les bactéries pathogènes dans divers aliments prêts-à-manger à ingrédients multiples transformés et réfrigérés, 4 851 échantillons ont été analysés afin de vérifier la présence d'Escherichia coli (E. coli) de type générique, de Listeria monocytogenes (L. monocytogenes) et des espèces de Salmonella (spp). De plus, de ces 4 851 échantillons, 3 282 ont été analysés afin de vérifier la présence de Bacillus cereus (B. cereus), de Clostridium perfringens (C. perfringens) et de Staphylococcus aureus (S. aureus). Aucune bactérie C. perfringens, Salmonella spp. et E. coli de type générique n'a été détectée dans les échantillons. Deux échantillons ont montré la présence de B. cereus, un échantillon a montré la présence de S. aureus et cinq échantillons ont montré la présence de L. monocytogenes. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées, telles que l'inspection des installations et des prélèvements d'échantillons supplémentaires. Trois des échantillons contaminés par la bactérie L. monocytogenes ont entraîné le rappel des produits touchés. Aucun cas de maladie associé à l'un des échantillons contaminés n'a été signalé.
Microbiologie
2019-05-15 2016-2018 Bactéries pathogènes dans les confiseries à base de chocolat 2016 à 2018
Une étude ciblée a porté sur la présence de bactéries pathogènes dans 3 173 échantillons de confiseries à base de chocolat. Tous les échantillons ont été analysés aux fins de détection de Salmonella spp., de coliformes et d'Escherichia coli (E. coli) de type générique. Aucun des échantillons ne contenait de Salmonella ni d'E. coli de type générique. Des concentrations très élevées de coliformes ont été détectées dans 3 échantillons. L'ACIA a pris des mesures de suivi appropriées, telles que l'inspection d'installations et le prélèvement d'échantillons supplémentaires. Aucun cas de maladie lié aux échantillons positifs n'a été signalé.
Microbiologie
2019-05-15 2016-2018 Bactéries pathogènes dans les desserts cuits réfrigérés prêts à l'usage 2016 à 2018
Dans le cadre d'une étude ciblée sur la présence de bactéries pathogènes dans les desserts cuits réfrigérés prêts à l'usage, 2 975 échantillons ont été analysés aux fins de détection d'Escherichia coli (E. coli) de type générique, de Bacillus cereus (B. cereus), de Clostridium perfringens (C. perfringens), de Staphylococcus aureus (S. aureus), de Listeria monocytogenes (L. monocytogenes) et d'espèces de Salmonella. Aucun des échantillons ne contenait de C. perfringens ni de Salmonella. Des concentrations élevées de B. cereus ont été trouvées dans 3 échantillons. Des concentrations élevées de S. aureus ont été trouvées dans 1 échantillon, et L. monocytogenes a été trouvé dans 1 échantillon. 12 échantillons contenaient des bactéries E. coli de type générique. L'ACIA a pris des mesures de suivi appropriées, telles que l'inspection d'installations. Aucun cas de maladie lié aux échantillons positifs n'a été signalé.
Microbiologie
2019-04-17 2014-2018 Bactéries pathogènes dans les fines herbes séchées et les thés séchés 2014 à 2018
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 2 680 échantillons de fines herbes séchées et 1 178 échantillons de thés séchés ont été analysés afin de vérifier la présence de bactéries pathogènes. Tous les échantillons ont été soumis à des analyses visant à déceler la présence d'Escherichia coli (E. coli) de type générique,des espèces de Salmonella (spp.), de Bacillus cereus (B. cereus) et de Clostridium perfringens (C. perfringens). De plus, 1 773 échantillons de fines herbes séchées et la totalité des échantillons de thés séchés ont été analysés afin de vérifier la présence de Staphylococcus aureus (S. aureus). Sept échantillons ont montré la présence de B. cereus, un échantillon a montré la présence de S. aureus, deux échantillons ont montré la présence de Salmonella spp. et deux échantillons ont montré la présence d'E. coli. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées, telles que l'inspection des installations et des prélèvements d'échantillons supplémentaires. Les échantillons contaminés par la bactérie Salmonella ont entraîné le rappel des produits touchés, tout comme l'un des échantillons contaminés par la bactérie d'E. coli de type générique. Aucun cas de maladie associé à l'un des échantillons contaminés n'a été signalé.
Microbiologie
2019-06-12 2016-2018 Bactéries pathogènes dans les graines et les protéines végétales en poudre 2016 à 2018
Dans le cadre d'une étude ciblée portant sur les bactéries pathogènes dans les graines et les protéines végétales en poudre, 583 échantillons de graines en poudre et 245 échantillons de protéines végétales en poudre ont fait l'objet d'analyses aux fins de détection d'Escherichia coli (E. coli) de type générique, des espèces de Salmonella (spp.), de B. cereus, de Clostridium perfringens (C. perfringens) et de Staphylococcus aureus (S. aureus). Aucun échantillon analysé ne contenait Salmonella spp. ni S. aureus. B. cereus a été détecté dans 3 échantillons de graines en poudre et 10 échantillons de protéines végétales en poudre. C. perfringens a été détecté dans 2 échantillons de protéines végétales en poudre, et une concentration élevée d'E. coli générique a été trouvée dans 1 échantillon de graines en poudre. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées, telles que l'inspection des installations et des prélèvements d'échantillons supplémentaires.
Microbiologie
2018-10-03 2017-2018 Bactéries pathogènes dans les insectes comestibles 2017 à 2018
Les insectes comestibles ont fait l'objet d'une étude préliminaire qui visait à recueillir des données de base en matière de salubrité des aliments. Il existe peu de données scientifiques sur la lutte contre les pathogènes microbiens durant l'élevage et la transformation des insectes comestibles. Dans le cadre d'une étude ciblée, 51 échantillons d'insectes comestibles ont été soumis à des analyses aux fins de la détection de Salmonella et d'Escherichia coli (E. coli) générique. La présence de ces deux bactéries n'a été détectée dans aucun des échantillons.
Microbiologie
2019-05-15 2015-2018 Bactéries pathogènes dans les préparations en poudre pour nourrissons 2015 à 2018
Une étude ciblée a porté sur la présence de bactéries pathogènes dans 3 962 échantillons de préparations en poudre pour nourrissons. Tous les échantillons ont été analysés aux fins de détection d'entérobactériacées. Sur les 3 962 échantillons, 2 965 ont été analysés aux fins de détection de la bactérie Escherichia coli (E. coli) de type générique et de Salmonella spp., et 997 échantillons ont été analysés aux fins de détection de Cronobacter spp. Aucun des échantillons analysés ne contenait de Salmonella spp., de Cronobacter spp. ni d'E. coli de type générique. Des entérobactériacées ont été détectées dans 2 échantillons. L'ACIA a pris des mesures de suivi appropriées, telles que le prélèvement d'échantillons supplémentaires. Aucun cas de maladie lié aux échantillons positifs n'a été signalé.
Microbiologie
2019-05-15 2014-2018 Bactéries pathogènes dans les produits de graines germées déshydratées 2014 à 2018
Dans le cadre d'une étude ciblée sur la présence de bactéries pathogènes dans les produits de graines germées déshydratées, 1 936 échantillons ont été analysés aux fins de détection d'Escherichia coli O157:H7 (E. coli O157:H7) vérotoxinogène, d'E. coli vérotoxinogènenon O157 (VTEC non O157), d'espèces de Salmonella, de Bacillus cereus (B. cereus), de Clostridium perfringens (C. perfringens), de Staphylococcus aureus (S. aureus) et d'E. coli de type générique. Plus de 97 % des produits de graines germées déshydratées ont été jugés satisfaisants. En ce qui concerne le reste des échantillons, l'ACIA a pris des mesures de suivi appropriées, telles que l'inspection d'installations et le prélèvement d'échantillons supplémentaires. La détection de Salmonella dans certains échantillons a donné lieu au rappel des produits touchés. Aucun cas de maladie lié aux échantillons positifs n'a été signalé.
Microbiologie
2019-02-13 2016-2018 Archivée – Bactéries pathogènes, virus et parasites dans divers produits alimentaires 2016 à 2018
L'ACIA réalise actuellement un certain nombre d'études ciblées pour examiner la présence de bactéries pathogènes, de virus et de parasites dans divers produits alimentaires. Les résultats des analyses préliminaires qui en découlent sont présentés dans le rapport préliminaire. Dans le cadre de ces études, un total de 6 632 échantillons ont été analysés, et les résultats se sont avérés satisfaisants dans 98,8 % des cas. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées qui ont entraîné l'inspection des installations, un échantillonnage additionnel et/ou le rappel de produits. Aucun cas de maladie lié à l'un des échantillons positifs n'a été signalé. Les rapports finaux seront fournis ultérieurement une fois que les études ciblées seront terminées.
Microbiologie
2019-07-17 2017-2018 Rapport annuel du Programme national de surveillance microbiologique et Programme de surveillance de la salubrité des aliments 2017 à 2018
Chaque année, dans le cadre du Programme national de surveillance microbiologique (PNSM) et du Programme de surveillance de la salubrité des aliments (PSSA), l'ACIA analyse une vaste gamme de produits alimentaires canadiens et importés au Canada pour y détecter la présence de dangers microbiens. Cette analyse vise les produits de viande rouge et de volaille, les œufs en coquille et les ovoproduits, les produits laitiers, le poisson et les produits de la mer, les fruits et légumes frais et les fruits et légumes transformés. Les résultats des analyses réalisées au titre du PNSM et du PSSA au cours de l'exercice 2017-2018 sont résumés dans le rapport annuel du PNSM et du PSSA de 2017-2018. Les résultats du PNSM indiquent que 99,5 % des produits alimentaires analysés pendant l'exercice étaient conformes aux normes canadiennes, soit 99,6 % des produits canadiens et 99,1 % des produits importés. Les résultats du PSSA indiquent que 99,9 % des produits alimentaires analysés pendant l'exercice étaient conformes aux normes canadiennes, soit 99 % des produits canadiens, 99,8 % des produits importés et 100 % des produits d'origine inconnue.
Microbiologie, Annuel
2018-03-21 2014-2017 Bactéries pathogènes dans les concombres 2014 à 2017
Dans le cadre d'une étude ciblée, 3 071 échantillons de concombres ont été analysés aux fins de dépistage de bactéries pathogènes comme Salmonella, Shigella, Escherichia coli (E. coli) O157:H7 et E. coli de type générique. Aucun échantillon ne contenait les bactéries Salmonella, Shigella et E. coli O157:H7. D'importantes concentrations d'E. coli de type générique ont toutefois été détectées dans trois échantillons. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées qui ont entraîné l'inspection des installations, un échantillonnage additionnel et/ou la mise en œuvre de mesures correctives par les installations de traitement.
Microbiologie
2018-10-03 2014-2017 Bactéries pathogènes dans les légumes-feuilles frais 2014 à 2017
Dans le cadre d'une étude ciblée sur la présence de bactéries pathogènes dans les légumes-feuilles frais, on a analysé 5 508 échantillons afin d'y détecter la présence de Salmonella, de Shigella, d'Escherichia coli vérotoxinogène non-O157 (ECVT non-O157), d'Escherichia coli O157 (E. coli O157) et d'Escherichia coli (E. coli) de type générique. La présence de Salmonella, de Shigella et d'E. coli O157 n'a été détectée dans aucun des échantillons. On a détecté la présence d'ECVT non-O157 dans 1 échantillon, et des quantités élevées d'E. coli de type générique ont été trouvées dans 25 échantillons. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées qui ont entraîné à l'inspection des établissements et/ou au prélèvement d'échantillons supplémentaires.
Microbiologie
2018-07-18 2013-2017 Archivée – Bactéries pathogènes, virus et parasites dans divers produits alimentaires 2013 à 2017
L'ACIA a publié un rapport préliminaire comme moyen proactif de communiquer les résultats d'analyse provisoires d'un ensemble d'études ciblées en cours. Les études portent sur la présence de bactéries pathogènes, de virus et de parasites dans divers produits alimentaires. Au total, 19 404 échantillons ont été analysés, et 99,4 % de ceux-ci se sont avérés satisfaisants. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées qui ont entraîné l'inspection des installations, un échantillonnage additionnel et/ou le rappel de produits. Aucun cas de maladie lié à l'un des échantillons positifs n'a été signalé. Les rapports finaux seront fournis ultérieurement une fois que les études ciblées seront terminées.
Microbiologie
2018-10-03 2016-2017 Bactéries pathogènes, virus et parasites dans les jus non pasteurisés et les jus traités à haute pression 2016 à 2017
Dans le cadre d'une étude ciblée, on a analysé 1 828 échantillons de jus non pasteurisés et de jus traités à haute pression pour y détecter la présence de bactéries pathogènes et d'organismes indicateurs, de virus et de parasites. Une quantité élevée d'Escherichia coli de type générique a été décelée dans un échantillon. La présence de bactéries pathogènes, de virus et de parasites n'a été détectée dans aucun autre échantillon. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées.
Microbiologie
2018-05-23 2016-2017 Parasites dans les champignons frais entiers 2016 à 2017
Dans le cadre d'une étude ciblée, nous avons analysé 483 échantillons de champignons frais entiers pour détecter la présence d'acide désoxyribonucléique (ADN) provenant des parasites entériques préoccupants suivants : Cyclospora cayetanensis, espèces de Cryptosporidium, Toxoplasma gondii et espèces de Giardia. Aucune trace d'ADN de ces parasites n'a été détectée dans les 483 échantillons analysés.
Microbiologie
2019-02-13 2016-2017 Rapport annuel du Programme national de surveillance microbiologique et Programme de surveillance de la salubrité des aliments 2016 à 2017
Chaque année, dans le cadre du Programme national de surveillance microbiologique (PNSM) et du Programme de surveillance de la salubrité des aliments (PSSA), l'ACIA analyse une vaste gamme de produits alimentaires canadiens et importés au Canada pour y détecter la présence de dangers microbiens. Cette analyse vise les produits de viande rouge et de volaille, les œufs en coquille et les ovoproduits, les produits laitiers, le poisson et les produits de la mer, les fruits et légumes frais et les fruits et légumes transformés. Les résultats des analyses réalisées au titre du PNSM et du PSSA au cours de l'exercice 2016-2017 sont résumés dans le rapport annuel du PNSM et du PSSA de 2016-2017. Les résultats du PNSM indiquent que 99,5 % des produits alimentaires analysés pendant l'exercice étaient conformes aux normes canadiennes, soit 99,8 % des produits canadiens et 98,8 % des produits importés. Les résultats du PSSA indiquent que 99,8 % des produits alimentaires analysés pendant l'exercice étaient conformes aux normes canadiennes, soit 99,9 % des produits canadiens et 99,8 % des produits importés.
Microbiologie, Annuel
2018-02-23 2016-2017 Virus dans les tomates séchées au soleil 2016 à 2017
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 221 échantillons de tomates séchées au soleil emballées à l'air ont fait l'objet d'analyses de dépistage de virus. Les résultats ont confirmé l'absence de virus dans 99,1 % des cas. Les échantillons ont été soumis à des analyses de dépistage de l'hépatite A (VHA) et de norovirus (NoV) (génotypes I et II (GI, GII)). L'ARN du NoV (GI) n'a été détecté dans aucun échantillon. L'ARN du VHA a été détecté dans un échantillon de produit importé, et l'ARN du NoV (GII) a aussi été détecté dans un échantillon de produit importé. L'ACIA a pris les mesures de suivi qui s'imposent pour tous les échantillons dans lesquels un ARN viral a été détecté. Aucun cas de maladie lié à l'un des échantillons positifs n'a été signalé.
Microbiologie
2018-01-17 2014-2016 Bactéries pathogènes dans les fines herbes fraîches 2014 à 2016
Dans le cadre d'une étude ciblée, 2 957 échantillons de fines herbes fraîches ont été analysés afin de détecter la présence de bactéries pathogènes telles que Salmonella, Shigella, Escherichia coli (E. coli) O157:H7 et E. coli de type générique. La présence des bactéries Shigella et E. coli O157:H7 n'a été détectée dans aucun échantillon. Cependant, la présence de Salmonella a été détectée dans 2 échantillons et des concentrations très élevées d'E. coli générique ont été détectées dans 11 échantillons. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées, qui ont entraîné à l'inspection des installations, l'échantillonnage supplémentaire et/ou la mise en œuvre de mesures correctives par les établissements de transformation. Les 2 échantillons ayant obtenu des résultats positifs pour Salmonella ont donné lieu à des rappels des produits touchés. Aucun cas de maladie n'a été signalé en lien avec les échantillons contaminés par Salmonella.
Microbiologie
2018-09-04 2014-2016 Bactéries pathogènes dans les fruits frais coupés prêts-à-manger 2014 à 2016
Dans le cadre d'une étude ciblée portant sur les bactéries pathogènes dans les fruits frais coupés prêts-à-manger, 2 621 échantillons ont été analysés afin de détecter la présence de Listeria monocytogenes, de Salmonella, de Shigella, d'Escherichia coli (E. coli) O157:H7 et d'E. coli de type générique. La présence des bactéries Salmonella, Shigella et E. coli O157:H7 n'a été détectée dans aucun échantillon. Cependant, la présence de Listeria monocytogenes a été détectée dans 14 échantillons et des concentrations très élevées d'E. coli générique ont été détectées dans 1 échantillon. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées. La détection de Listeria monocytogenes sur un échantillon a entraîné un rappel en raison d'un lien possible avec un cas de maladie humaine et aussi parce que le produit avait été distribué à un groupe de population à haut risque.
Microbiologie
2017-09-20 2014-2016 Bactéries pathogènes dans les légumes préemballés, frais coupés et prêts-à-manger 2014 à 2016
Dans une étude ciblée sur les bactéries pathogènes dans les légumes préemballés, frais coupés et prêts à manger, 2 675 échantillons ont été analysés pour détecter la présence de Listeria monocytogenes, de Salmonella, de Shigella, d'Escherichia coli (E. coli) O157:H7 et d'E. coli générique. Les bactéries Salmonella, Shigella, E. coli O157:H7 et E. coli générique n'ont été trouvées dans aucun des échantillons. On a détecté Listeria monocytogenes dans six échantillons. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées concernant les échantillons contaminés par Listeria monocytogenes, ce qui a donné lieu à des rappels de produits et/ou à la mise en œuvre de mesures correctives par les établissements de transformation. Aucun cas de maladie n'a été signalé en rapport avec les échantillons trouvés positifs pour Listeria monocytogenes.
Microbiologie
2017-12-20 2014-2016 Bactéries pathogènes dans les produits du soja 2014 à 2016
Dans le cadre d'une étude ciblée portant sur les bactéries pathogènes dans les produits du soja, 3 157 échantillons ont été analysés afin de détecter la présence de Salmonella, Listeria monocytogenes, Staphylococcus aureus (S. aureus) et Escherichia coli (E. coli) de type générique. Aucune bactérie Salmonella ni Listeria monocytogenes n'a été détectée dans les échantillons. Les concentrations de S. aureus observées étaient faibles. Les produits analysés sont considérés comme ayant été fabriqués dans de bonnes conditions sanitaires et ne posaient aucun danger pour la consommation. Un seul échantillon avait des concentrations élevées d'E. coli de type générique. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées et a procédé à un échantillonnage de suivi ainsi qu'à l'inspection des installations en cause.
Microbiologie
2017-09-20 2012-2016 Bactéries pathogènes sur les mangues et les papayes 2012 à 2016
Dans le cadre d'une étude ciblée, 4 710 échantillons de mangue et de papaye ont été analysés pour détecter la présence de bactéries pathogènes telles que Salmonella, Escherichia coli (E. coli) O157:H7, Shigella et E. coli générique. Tous les échantillons de mangue (100 %) et plus de 99 % des échantillons de papaye ont obtenu des résultats satisfaisants.Les bactéries E. coli O157:H7 et Shigella n'ont été trouvées dans aucun des échantillons analysés. La bactérie Salmonella a été trouvée à la surface de deux échantillons de papaye, et sept échantillons de papaye ont présenté des taux élevés d'E. coli de type générique. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées. Aucun cas de maladie n'a été signalé en rapport avec les échantillons trouvés positifs.
Microbiologie
2018-02-23 2015-2016 Le bulletin d'enquête annuel sur la Listeria 2015 à 2016
Les produits de viande et de volaille qui n'exigent avant leur consommation pas d'autre préparation que d'être lavés, rincés, décongelés ou réchauffés sont considérés comme des aliments prêts-à-manger (PAM). En raison du risque potentiel pour la salubrité des aliments que posent les aliments PAM, tous les établissements agréés par le gouvernement fédéral au Canada qui produisent des produits de viande ou de volaille PAM doivent se soumettre à un programme d'échantillonnage et de dépistage de Listeria monocytogenes mené par l'ACIA. L'industrie doit aussi prélever des échantillons d'aliments PAM et soumettre ceux-ci à des analyses de dépistage de Listeria monocytogenes, sous la supervision directe de l'ACIA. Entre le 1er avril 2015 et le 31 mars 2016, l'ACIA a analysé 943 échantillons d'aliments PAM pour y déceler la bactérie Listeria monocytogenes. Trois des résultats obtenus se sont révélés positifs, ce qui équivaut à un taux de prévalence de 0,32 %. Au cours de la même période, l'industrie a analysé 1 543 échantillons d'aliments PAM pour y déceler la bactérie Listeria monocytogenes et obtenu cinq résultats positifs, ce qui équivaut à un taux de prévalence de 0,32 %. Les taux de prévalence de Listeria monocytogenes trouvés d'après les analyses de l'ACIA et de l'industrie sont donc comparables et ils sont considérés comme étant faibles. Les mesures de suivi appropriées ont été prises pour chaque produit trouvé positif à l'égard de Listeria monocytogenes.
Microbiologie, Annuel
2017-09-20 2014-2016 Parasites dans les légumes-feuilles frais 2014 à 2016
Dans une étude ciblée, 98,8 % des 2 233 échantillons de légumes-feuilles analysés pour détecter la présence de parasites ont obtenu des résultats satisfaisants. Les parasites recherchés étaient Cyclospora cayetanensis, Cryptosporidium spp., Toxoplasma gondii et Giardia spp. Deux échantillons contenaient l'ADN de Cryptosporidium spp. et trois échantillons contenaient l'ADN de Toxoplasma gondii. L'ADN de Cyclospora cayetanensis a été détecté dans six échantillons et celui de Giardia spp. l'a été dans quinze échantillons. En raison des limites de la méthode et de la nature périssable des produits, du temps écoulé entre la cueillette des échantillons et la réalisation des analyses, les produits aux résultats positifs n'étaient plus offerts sur le marché au moment de la détection de l'ADN parasitaire. Par conséquent, aucune activité de suivi n'a pu être dirigée à l'égard de ces produits. Aucun cas de maladie n'a été signalé en rapport avec les échantillons trouvés positifs.
Microbiologie
2018-11-07 2015-2016 Rapport annuel du Programme national de surveillance microbiologique et Programme de surveillance de la salubrité des aliments 2015 à 2016
Chaque année, dans le cadre du Programme national de surveillance microbiologique (PNSM) et du Programme de surveillance de la salubrité des aliments (PSSA), l'ACIA analyse une vaste gamme de produits alimentaires canadiens et importés au Canada pour y détecter la présence de dangers microbiens. Cette analyse vise les produits de viande rouge et de volaille, les œufs en coquille et les ovoproduits, les produits laitiers, le poisson et les produits de la mer, les fruits et légumes frais et les fruits et légumes transformés. Les résultats des analyses réalisées au titre du PNSM et du PSSA au cours de l'exercice 2015-2016 sont résumés dans le rapport annuel du PNSM et du PSSA de 2015-2016. Les résultats du PNSM indiquent que 99,7 % des produits alimentaires analysés pendant l'exercice étaient conformes aux normes canadiennes, soit 99,8 % des produits canadiens et 99,5 % des produits importés. Les résultats du PSSA indiquent que 99,7 % des produits alimentaires analysés pendant l'exercice étaient conformes aux normes canadiennes, soit 99,4 % des produits canadiens et 99,9 % des produits importés.
Microbiologie, Annuel
2017-10-18 2014-2016 Virus dans les baies fraîches et les fruits congelés 2014 à 2016
Dans le cadre d'une étude ciblée, 1 991 échantillons de baies fraîches et de fruits congelés ont été analysé afin de détecter des virus. 99,6 % des échantillons étaient exempts de virus. Les échantillons ont été analysés afin de détecter la présence d'ARN du virus de l'hépatite A (VHA), de norovirus (NoV) (génotype I et II (GI, GII)) et de rotavirus humain (RVH). L'ARN du VHA et du NoV (GI) n'a été décelé dans aucun des échantillons analysés, alors que l'ARN du NoV (GII) a été détecté dans 7 échantillons. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées pour tous les échantillons dans lesquels un ARN viral a été décelé. Aucun cas de maladie n'a été signalé en lien avec les échantillons ayant obtenu des résultats positifs.
Microbiologie
2017-12-20 2012-2015 Bactéries pathogènes à la surface de noix non décortiquées, de noix décortiquées et dans les beurres de noix 2012 à 2015
Une étude ciblée a porté sur la recherche des bactéries pathogènes suivantes dans 2 400 échantillons de noix non décortiquées, 2 612 échantillons de noix décortiquées et 1 142 échantillons de beurres de noix : Salmonella, Escherichia coli (E. coli) O157:H7, Listeria monocytogenes (L. monocytogenes) (beurres de noix seulement) et E. coli de type générique. Aucun échantillon ne contenait d'E. coli O157:H7, de L. monocytogenes ni d'E. coli de type générique. La bactérie Salmonella a été trouvée dans cinq échantillons de noix non décortiquées. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées. Les cinq échantillons contaminés par Salmonella ont donné lieu au rappel des produits touchés. Aucun cas de maladie n'a été signalé en lien avec les échantillons contaminés par Salmonella.
Microbiologie
2018-07-18 2014-2015 Rapport annuel du Programme national de surveillance microbiologique 2014 à 2015
Chaque année, dans le cadre du Programme national de surveillance microbiologique (PNSM), l'ACIA analyse une vaste gamme de produits alimentaires canadiens et importés au Canada pour y détecter la présence de dangers microbiens. Cette analyse vise les produits de viande rouge et de volaille, les œufs en coquille et les ovoproduits, les produits laitiers, les fruits et légumes frais, et les fruits et légumes transformés. Les résultats des analyses réalisées au titre du PNSM au cours de l'exercice 2014-2015 sont résumés dans le rapport annuel du PNSM de 2014-2015. Ces résultats indiquent que 99,5 % des produits alimentaires analysés pendant l'exercice étaient conformes aux normes canadiennes, soit 99,8 % des produits canadiens et 98,6 % des produits importés.
Microbiologie, Annuel
2018-09-04 2012-2014 Bactéries pathogènes dans les graines germées 2012 à 2014
Lors d'une enquête ciblée sur les bactéries pathogènes dans les fèves et autres graines germées, 3 221 échantillons ont été analysés pour détecter la présence de salmonelles, d'E. coli O157:H7 et d'E. coli de type générique. Certains échantillons ont aussi été analysés à l'égard d'E. coli vérotoxinogène non-O157 (VTEC). La présence d'E. coli O157:H7 n'a été décelée dans aucun échantillon. Six échantillons contenaient des VTEC non-O157. Des salmonelles ont été détectées dans trois échantillons. Dans le cas des échantillons contaminés par des salmonelles, l'ACIA a pris les mesures de suivis appropriés, et des rappels de produits ont été effectués et/ou des mesures correctives ont été mises en œuvre par les installations de transformation. Aucun cas de maladie n'a été signalé en lien avec les échantillons contaminés par des salmonelles.
Microbiologie
2017-04-11 2015-2016 Dépistage du glyphosate en 2015 à 2016
L'ACIA a analysé 3 188 produits alimentaires importés et canadiens afin d'évaluer la concentration de résidus de glyphosate. Le glyphosate est un herbicide qui sert également à faire sécher les céréales et les légumineuses avant leur récolte. Les résultats de l'analyse montrent que 70,3 % des échantillons ne contenaient aucun résidu détectable et, dans l'ensemble, le taux de conformité aux limites maximales de résidus canadiennes était de 98,7 %. Aucun des échantillons de fruits et légumes ou de produits alimentaires pour enfants ne contenait de concentration de résidus supérieure aux limites. Santé Canada a déterminé que les concentrations de glyphosate observées ne devraient pas être préoccupantes pour la santé humaine; par conséquent, aucun rappel de produits n'a été nécessaire.
Résidus de produits chimiques
2018-09-04 2012-2014 Bactéries pathogènes et E. coli de type générique dans les épices de type générique dans les épices 2012 à 2014
Dans le cadre d'une enquête ciblée sur les bactéries pathogènes dans diverses épices, 1 624 échantillons ont été analysés afin de vérifier la présence des bactéries Salmonella, Clostridium perfringens et Bacillus cereus. La recherche d'E. coli de type générique, un indicateur de la contamination fécale, a aussi été faite. La plupart des échantillons (99,4 %) ont été jugés satisfaisants. Deux échantillons (ail biologique et gingembre moulu) ont montré la présence de Salmonella. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées, et les produits touchés ont tous deux fait l'objet d'un rappel. De plus, des concentrations élevées de Bacillus cereus ont été observées dans huit échantillons, ce qui a entraîné le rappel d'un produit. Aucune maladie n'a été associée à ces produits contaminés. La concentration de la bactérie pathogène Clostridium perfringens et de la bactérie E. coli générique n'était pas suffisamment élevée pour être préoccupante dans les échantillons analysés.
Microbiologie
2019-08-13 2012-2014 Bactéries pathogènes et E. coli de type générique dans les fines herbes fraîches 2012 à 2014
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 2 472 échantillons de fines herbes fraîches ont été analysés pour détecter la présence de bactéries pathogènes. 99,5 % des échantillons ont présenté des résultats satisfaisants. 1 échantillon était contaminé par Salmonella et 7 autres échantillons présentaient des nombres très élevés d'E. coli de type générique. Les enquêtes de salubrité des aliments subséquentes, incluant une inspection d'établissement et l'analyse du produit n'ont donné lieu à aucun rappel de produit car il a été déterminé qu'il ne représentait aucun risque pour la santé humaine.
Microbiologie
2019-08-13 2012-2014 Bactéries pathogènes et E. coli de type générique dans les fruits frais coupés 2012 à 2014
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 2 068 échantillons de fruits frais coupés ont été collectés et testés pour détecter la présence de bactéries pathogènes. Les résultats indiquent que 99,37 % des échantillons analysés ont été jugés satisfaisants. Les bactéries Salmonella, Shigella et E. coli O157:H7/NM n'ont été détectées dans aucun des échantillons. La bactérie L. monocytogenes a été trouvée dans 10 échantillons. Dans le cas des produits dans lesquels la bactérie L. monocytogenes a été décelée, l'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées; elle a entre autres procédé à un échantillonnage ciblé et à l'inspection des installations de transformation. Aucun rappel n'a été jugé nécessaire pour les produits touchés.
Microbiologie
2019-08-13 2012-2014 Bactéries pathogènes et E. coli de type générique dans les légumes-feuilles 2012 à 2014
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 2 977 échantillons de légumes-feuilles ont été testés pour détecter la présence de bactéries pathogènes. 99,5 % des échantillons ont été jugés satisfaisants. L. monocytogenes a été détecté dans 1 échantillon. L'ACIA a mené les activités de suivi appropriées pour le produit contaminé, y compris un rappel de produit. 4 échantillons ont présenté des concentrations très élevées d'E. coli de type générique. Les analyses complémentaires effectuées sur ces échantillons n'ont donné lieu à aucune activité de suivi immédiat.
Microbiologie
2019-08-13 2012-2014 Bactéries pathogènes et E. coli de type générique dans les légumes frais coupés prêts-à-manger préemballés 2012 à 2014
Dans le cadre d'une étude ciblée sur les bactéries pathogènes et E. coli de type générique dans les légumes, 2 679 échantillons ont été analysés aux fins de détection de Campylobacter, d'E. coli O157:H7/NM (non mobile), de Listeria, de Salmonella, de Shigella et d'E. coli de type générique, tous des indicateurs de contamination fécale. Plus de 99 % des échantillons prélevés ont été jugés satisfaisants. On n'a détecté la présence de Campylobacter, d'E. coli O157:H7/NM, de Salmonella et de Shigella dans aucun échantillon. Les concentrations d'E. coli de type générique étaient également acceptables pour tous les échantillons. Seul Listeria a été détecté dans sept échantillons. L'ACIA a réalisé les activités de suivi appropriées pour le produit contaminé, notamment cinq rappels de produits. Durant l'enquête mentionnée ci-dessus, aucun cas de maladie n'a été signalé en rapport avec le produit contaminé.
Microbiologie
2018-09-04 2012-2014 Bactéries pathogènes et E. coli de type générique dans les oignons verts 2012 à 2014
Dans le cadre d'une enquête ciblée qui portait sur les bactéries pathogènes retrouvées dans les oignons verts, on a analysé 2 903 échantillons pour détecter la présence de Salmonella, de Shigella, d'E. coli O157:H7/NM et de Listeria monocytogenes. On a aussi analysé des échantillons pour déterminer les niveaux d'E. coli générique, qui sert d'indicateur de contamination fécale. La plupart des échantillons (99,7 pour cent) ont été jugés satisfaisants. Un seul échantillon contenait de la Salmonella et sept avaient des niveaux élevés en E. coli générique. Les enquêtes de suivi pour assurer la salubrité des aliments se sont traduites par un seul rappel d'aliment. De plus, on a trouvé des niveaux élevés, mais acceptables d'E. coli générique dans deux produits. Ces niveaux ne justifiaient pas des mesures de suivi.
Microbiologie
2019-08-13 2013-2014 Cyclospora cayetanensis et Cryptosporidium spp. dans les fines herbes fraîches et les oignons verts 2013 à 2014
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 1 116 échantillons ont été analysés pour détecter la présence de Cyclospora et de Cryptosporidium. Aucun des échantillons n'a donné de résultat positif à l'égard de ces parasites.
Microbiologie
2018-09-04 2013-2014 Rapport annuel du Programme national de surveillance microbiologique 2013 à 2014
Chaque année, dans le cadre du Programme national de surveillance microbiologique (PNSM), l'ACIA analyse une vaste gamme de produits alimentaires canadiens et importés au Canada pour y détecter la présence de dangers microbiens. Cette analyse vise les produits de viande rouge et de volaille, les œufs en coquille et les ovoproduits, les produits laitiers, les fruits et légumes frais, et les fruits et légumes transformés. Les résultats des analyses réalisées au titre du PNSM au cours de l'exercice 2013-2014 sont résumés dans le rapport annuel du PNSM de 2013-2014. Ces résultats indiquent que 99,3 % des produits alimentaires analysés pendant l'exercice étaient conformes aux normes canadiennes, soit 99,6 % des produits canadiens et 98,4 % des produits importés.
Microbiologie, Annuel
2019-08-13 2012-2014 Salmonella, Listeria monocytogenes et E. coli de type générique dans le tahini 2012 à 2014
Dans le cadre d'une étude ciblée, 1 166 échantillons de tahini ont été analysés aux fins de détection de Salmonella, de Listeria et d'E. coli de type générique, tous des indicateurs de contamination fécale. Le tahini est un aliment transformé à base de graines de sésame. Les graines de sésame contaminées et/ou la contamination croisée due à des pratiques d'hygiène inadéquates durant la transformation sont considérées comme les principales sources de contamination. Aucun des échantillons analysés ne contenait de Listeria, et les concentrations d'E. coli de type générique détectées ont été jugées acceptables dans tous les échantillons; Salmonella, quant à lui, a été détecté dans quatre échantillons. L'ACIA a pris les mesures de suivi appropriées concernant les échantillons de produits contaminés, notamment quatre rappels de produits.
Microbiologie
2018-09-04 2012-2013 Bactéries pathogènes et E. coli de type générique dans les tomates 2012 à 2013
Dans le cadre d'une étude ciblée sur les bactéries pathogènes et la bactérie E. coli de type générique dans les tomates, 1 262 échantillons de tomates ont été analysés aux fins de dépistage de Salmonella et de Shigella, ainsi que d'E. coli de type générique à titre d'indicateur de contamination fécale. Les bactéries Salmonella et Shigella n'ont été détectées dans aucun des échantillons, et les numérations d'E. coli de type générique se sont révélées acceptables pour tous les échantillons. Tous les échantillons (100 %) ont été jugés satisfaisants; par conséquent, aucune mesure de suivi n'a été nécessaire.
Microbiologie
2018-09-04 2011-2013 Cyclospora cayetanensis et Cryptosporidium spp. dans les fruits et légumes frais 2011 à 2013
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 1 590 échantillons ont été analysés pour détecter la présence de Cyclospora et 1 788 échantillons ont été analysés pour détecter la présence de Cryptosporidium. Aucun des échantillons n'a donné de résultat positif pour Cyclospora. 8 échantillons se sont révélés positifs pour Cryptosporidium. Tous les résultats positifs ont fait l'objet d'un suivi par l'ACIA.
Microbiologie
2016-08-16 2012-2013 Étude microbiologique de référence nationale sur le poulet à griller 2012 à 2013
Dans le cadre de l'Initiative de réduction des agents pathogènes (IRAP), une étude microbiologique à l'échelle nationale sur le poulet à griller a été réalisée pour détecter la présence de Salmonella et de Campylobacter dans les troupeaux de poulets à griller, les carcasses ainsi que les parties du poulet à l'abattoir et aux points de vente au détail. La prévalence de Salmonella dans les lots de poulets à griller abattus dans des établissements agréés par le gouvernement fédéral était de 25,6 %. La prévalence de Campylobacter dans les lots de poulets à griller était de 24,1 %. Les données de référence recueillies dans le cadre de l'étude permettent aux gouvernements et à l'industrie d'améliorer les mesures destinées à réduire les risques associés aux produits de volaille au Canada et de renforcer davantage le système d'assurance de la salubrité des aliments. Les conclusions seront utilisées par un groupe de travail conjoint réunissant les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ainsi que l'industrie en vue d'élaborer des stratégies nationales de gestion du risque pour la lutte contre les infections à Salmonella et à Campylobacter dans la volaille.
Initiative de réduction des agents pathogènes (IRAP)
2018-09-04 2011-2013 Pathogènes viraux et E. coli de type générique dans les fruits et les légumes frais 2011 à 2013
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 3 339 échantillons de fruits et légumes frais ont été analysés pour détecter la présence de pathogènes viraux et d'E. coli de type générique. Le norovirus a été détecté dans 34 échantillons et le rotavirus humain dans 1 échantillon. Il a été déterminé qu'aucune éclosion de maladies à norovirus ou à rotavirus humain découlant de la consommation de ces produits n'a été signalée au Canada durant la présente étude.
Microbiologie
2018-09-04 2012-2013 Rapport annuel du Programme national de surveillance microbiologique 2012 à 2013
Dans le cadre du Programme national de surveillance microbiologique, 13 237 analyses ont été effectuées à l'égard de 4 980 produits canadiens et importés. Plus précisément, on a réalisé 8 328 analyses concernant 3 469 produits canadiens, et 4 909 analyses sur 1 511 produits importés afin de vérifier s'ils étaient conformes aux normes canadiennes. Les résultats indiquent que 99,5 % des produits canadiens sont conformes et que 99 % des produits importés le sont. En général, le taux de conformité observé pour les produits canadiens et les produits importés est de 99,4 %. Les résultats montrent que les produits offerts sur le marché canadien sont, pour la plupart, conformes aux normes nationales.
Microbiologie, Annuel
2018-09-04 2012-2013 Salmonella, Shigella et E. coli de type générique dans les cantaloups 2012 à 2013
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 867 échantillons de cantaloup ont été analysés pour détecter la présence de Salmonella, de Shigella et d'E. coli de type générique. Les bactéries Salmonella et Shigella n'ont été détectées dans aucun des échantillons, et les concentrations d'E. coli générique relevées étaient acceptables dans tous les échantillons. 100 % des échantillons ont été jugés satisfaisants.
Microbiologie
2018-09-04 2011-2012 Bactéries pathogènes et E. coli de type générique dans les aliments à faible taux d'humidité 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 1 958 aliments à faible taux d'humidité, y compris des épices, des fruits séchés, des mélanges secs, des produits laitiers déshydratés et de la poudre de cacao, ont été analysés pour détecter la présence de bactéries pathogènes et d'E. coli de type générique. La bactérie Salmonella a été détectée dans 1 échantillon. E. coli O157, Shigella, Clostridium perfringens et Bacillus cereus n'ont été détectés dans aucun des échantillons. Les concentrations d'E. coli générique observées étaient également acceptables pour tous les échantillons analysés. L'échantillon positif à l'égard de Salmonella a donné lieu à des mesures de suivi appropriées, y compris le rappel du produit touché.
Microbiologie
2018-09-04 2011-2012 Bactéries pathogènes et E. coli de type générique dans les fines herbes fraîches 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 1 540 échantillons de fines herbes fraîches ont été analysés pour détecter la présence de bactéries pathogènes et d'E. coli de type génériques. 99,3 % des échantillons ont été jugés satisfaisants. 1 échantillon était contaminé par Salmonella. Les enquêtes de salubrité des aliments subséquentes n'ont donné lieu à aucun rappel de produit. 7 échantillons affichaient des nombres élevés d'E. coli générique. Ces échantillons ont été considérés comme étant sujets à enquête et les évaluations ultérieures n'ont entraîné aucune mesure de suivi immédiate.
Microbiologie
2018-09-04 2011-2012 Bactéries pathogènes et E. coli de type générique dans les légumes-feuilles 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 1 537 échantillons de produits importés et produits au Canada, dont 320 échantillons de légumes-feuilles entiers et 653 échantillons de légumes-feuilles frais coupés, ont été prélevés et soumis à des épreuves de détection des bactéries ciblées. Les bactéries pathogènes E. coli O157, Salmonella, Shigella et Campylobacter n'ont été détectées dans aucun des échantillons. 2 échantillons ont reçu des résultats insatisfaisants à cause de la présence de Listeria monocytogenes. L'ACIA a mené des activités de suivi appropriées pour tous les échantillons positifs et aucun rappel n'a été effectué.
Microbiologie
2018-09-04 2011-2012 Bactéries pathogènes et E. coli de type générique dans les tomates vendues sur le marché canadien 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 1 742 échantillons de tomates vendues sur le marché canadien ont été analysés pour détecter la présence de bactéries pathogènes et d'E. coli de type générique. Aucune bactérie pathogène n'a été détectée et les niveaux d'E. coli générique relevés étaient considérés comme acceptables.
Microbiologie
2018-09-04 2011-2012 Bactéries pathogènes dans les graines à germer et les pousses 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 419 échantillons de graines à germer et 264 échantillons de graines germées (c.-à-d. des pousses) ont été analysés pour détecter la présence de bactéries pathogènes. E. coli O157 n'a été détecté dans aucun des échantillons de graine à germer, tandis que Salmonella a été détectée dans 1 échantillon. L'échantillon positif à l'égard de Salmonella a donné lieu à des mesures de suivi appropriées, y compris le rappel du produit touché.
Microbiologie
2018-09-04 2011-2012 Bactéries préoccupantes dans les oignons verts 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 1 154 échantillons d'oignons verts ont été analysés pour détecter la présence de bactéries. Aucune bactérie pathogène n'a été détectée dans les échantillons.
Microbiologie
2018-09-04 2011-2012 Bactéries préoccupantes dans les petits fruits frais 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 200 échantillons de petits fruits frais importés et 304 échantillons de petits fruits frais de provenance canadienne ont été analysés pour détecter la présence de bactéries. Aucun agent pathogène n'a été détecté dans les échantillons analysés.
Microbiologie
2018-09-04 2011-2012 Étude ciblée portant sur la qualité microbiologique et la salubrité de l'eau potable embouteillée 2011 à 2012
Une étude ciblée a vérifié la présence de microorganismes bactériens, viraux et parasites comme Cryptosporidium dans 843 échantillons d'eau embouteillée. Un échantillon dépassait les normes de Santé Canada pour les coliformes totaux, un groupe de bactéries inoffensives utilisé comme indicateur de la qualité microbiologique. Le rotavirus humain a été détecté dans un échantillon, et le norovirus, dans deux. Aucune éclosion associée à ces produits n'a été signalée durant l'étude.
Microbiologie
2018-09-04 2011-2012 Rapport annuel du Programme national de surveillance microbiologique 2011 à 2012
Dans le cadre du Programme national de surveillance microbiologique, 14 307 analyses ont été effectuées sur 5 234 produits canadiens et importés. Plus précisément, 9 049 analyses ont été réalisées sur 3 678 produits canadiens, et 5 258 analyses ont été effectuées sur 1 556 produits importés afin de vérifier s'ils étaient conformes aux normes canadiennes. Les résultats indiquent que 99,0 % des produits canadiens sont conformes et que 98,0 % des produits importés le sont. En général, le taux de conformité observé pour les produits canadiens et les produits importés est de 98,7 %. Les résultats montrent que les produits offerts sur le marché canadien sont, pour la plupart, conformes aux normes nationales.
Microbiologie, Annuel
2018-09-04 2011-2012 Salmonella et E. coli de type générique dans le tahini et les graines de sésame 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 606 échantillons de tahini et 595 échantillons de graines de sésame ont été analysés pour détecter la présence de Salmonella et d'E. coli de type générique. Les concentrations d'E. coli générique se sont avérées acceptables dans tous les échantillons. 3 échantillons de tahini se sont avérés être contaminés par la bactérie Salmonella, ce qui a occasionné le rappel de 3 produits.
Microbiologie
2018-09-04 2011-2012 Salmonella et Shigella dans les cantaloups 2011 à 2012
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 127 échantillons de cantaloups entiers produits au Canada et 365 échantillons de cantaloups frais pré-coupés importés ont été analysés pour détecter la présence de Salmonella et de Shigella. La bactérie Shigella n'a été détectée dans aucun échantillon. La bactérie Salmonella a été détectée dans 1 échantillon. L'ACIA a mené une enquête sur la salubrité des aliments et a pris les mesures appropriées dans le cas du résultat positif pour Salmonella, ce qui a entraîné un rappel de produit.
Microbiologie
2018-09-04 2010-2011 Bactéries pathogènes et E. coli de type générique dans les aliments à faible taux d'humidité 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 822 aliments à faible teneur d'humidité ont été analysés pour détecter la présence de bactéries pathogènes. Les échantillons analysés ne contenaient aucun agent pathogène, et les concentrations d'E. coli générique ont été jugées acceptables.
Microbiologie
2016-01-22 2010-2011 Bactéries pathogènes et E. coli de type générique dans les fines herbes fraîches 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 1 646 échantillons de fines herbes fraîches ont été analysés pour détecter la présence de bactéries pathogènes et d'E. coli de type génériques. 2 échantillons étaient contaminés par Salmonella et 4 échantillons présentaient des nombres élevés d'E. coli générique. Des enquêtes relatives à ces constatations ont donné lieu à 2 rappels de produits.
Microbiologie
2018-09-04 2010-2011 Bactéries pathogènes et E. coli de type générique dans les légumes-feuilles 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 2 596 échantillons de légumes-feuilles ont été analysés pour détecter la présence de bactéries pathogènes. Aucune bactérie pathogène n'a été détectée dans les échantillons. 2 échantillons ont présenté des résultats insatisfaisants en raison des nombres élevés d'E. coli générique. Les résultats de ces 2 échantillons ont donné lieu à des activités de suivi appropriées menées par l'ACIA, bien qu'aucun rappel n'ait été nécessaire.
Microbiologie
2015-07-31 2010-2011 Bactéries pathogènes préoccupantes dans les petits fruits frais 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 580 échantillons de petits fruits frais importés et 290 échantillons de petits fruits frais canadiens ont été analysés pour détecter la présence de bactéries pathogènes. Les échantillons analysés ne contenaient aucun agent pathogène, et les nombres d'E. coli générique observés étaient acceptables.
Microbiologie
2018-09-04 2010-2011 Bactéries préoccupantes dans les oignons verts 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 591 échantillons d'oignons verts ont été analysés pour détecter la présence de bactéries. 0,2 % des échantillons d'oignons verts étaient contaminés par Salmonella. Un rappel de produits a été effectué par suite des constatations issues de l'enquête sur la salubrité des aliments.
Microbiologie
2018-09-04 2010-2011 Cyclospora cayetanensis dans les fines herbes et les petits fruits frais importés 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 513 échantillons de fines herbes importées et 553 échantillons de petits fruits importés ont été analysés pour détecter la présence de Cyclospora cayetanensis. Les échantillons comprenaient du basilic, de la ciboulette, de la coriandre, de la menthe, de l'origan, du persil, du romarin et du thym, ainsi que des bleuets, des canneberges, des fraises, des framboises et des mûres. 1 échantillon a obtenu des résultats positifs. Aucun cas de maladie lié à la consommation du produit contaminé n'avait été signalé.
Microbiologie
2018-09-04 2010-2011 Pathogènes viraux dans les légumes-feuilles et les oignons verts 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 1 112 échantillons de légumes-feuilles préemballés et 549 échantillons d'oignons verts ont été analysés pour détecter la présence de pathogènes viraux. Des norovirus ont été trouvés dans 28 échantillons. Aucune éclosion de norovirus associée à la consommation de ces produits n'a été signalée durant la présente étude.
Microbiologie
2018-09-04 2010-2011 Salmonella dans les cantaloups 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 499 échantillons de cantaloups entiers ont été analysés pour détecter la présence de Salmonella. Salmonella a été détecté dans 1 échantillon, ce qui a entraîné un rappel de produit. Aucun cas de maladie lié à la consommation de produits échantillonnés n'a été signalé.
Microbiologie
2018-09-04 2010-2011 Salmonella et E. coli de type génériques dans le tahini 2010 à 2011
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 543 échantillons de tahini ont été analysés pour détecter la présence de Salmonella et d'E. coli de type générique. Dans tous les échantillons, la concentration de bactéries E. coli générique respectait le seuil permis. 2 échantillons se sont avérés contaminés par Salmonella, ce qui a entraîné 2 rappels de produits.
Microbiologie
2018-09-04 2009-2010 Bactéries pathogènes dans les cantaloups vendus sur le marché canadien 2009 à 2010
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 1 207 échantillons de cantaloups ont été analysés pour détecter la présence de bactéries pathogènes. Tous les échantillons prélevés ont été déclarés exempt des bactéries pathogènes.
Microbiologie
2014-11-12 2009-2010 Bactéries pathogènes et E. coli de type générique dans les fines herbes fraîches 2009 à 2010
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 1 224 échantillons de fines herbes ont été analysés pour détecter la présence de bactéries pathogènes et d'E. coli de type générique. 1 échantillon était insatisfaisant à cause de la présence de Salmonella et des concentrations élevées de E. coli générique ont été mesurées dans 10 échantillons. Tous les échantillons ont fait l'objet d'enquêtes sur la salubrité des aliments et de mesures de suivi appropriées appliquées par l'ACIA. L'analyse plus poussée des échantillons insatisfaisants ainsi que les enquêtes qui s'en sont suivies ont donné lieu à un rappel de produits.
Microbiologie
2018-09-04 2009-2010 Bactéries pathogènes et E. coli de type générique dans les légumes-feuilles frais 2009 à 2010
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 4 250 échantillons de légumes-feuilles frais ont été analysés pour détecter la présence de bactéries pathogènes et d'E. coli de type génériques. 2 échantillons se sont révélés contaminés par Salmonella, 7 par Listeria monocytogenes et 1 par E. coli générique. Tous les échantillons insatisfaisants ont fait l'objet d'enquêtes sur la salubrité des aliments et des mesures de suivi appropriées ont été prises par l'ACIA. Les échantillons positifs ont donné lieu à 2 rappels de produits. Aucun cas de maladie lié à la consommation des aliments visés n'a été signalé.
Microbiologie
2018-09-04 2009-2010 Bactéries pathogènes et E. coli de type générique dans les tomates vendues sur le marché canadien 2009 à 2010
Dans le cadre d'une enquête ciblée, 1 414 échantillons de tomates fraîches vendues au détail ont été analysés pour détecter la présence de bactéries pathogènes et d'E. coli de type générique. Aucune bactéries pathogènes ni de bactérie E. coli générique n'a été détecté dans les échantillons.
Microbiologie
Date de modification :