Des mises à jour temporaires du site Web sont en cours pour résoudre des problèmes techniques. Pour obtenir de l’aide, visitez notre page Contactez-nous.

2010-2011 Bromate dans l'eau embouteillée

Résumé

Le Plan d'action pour assurer la sécurité des produits alimentaires (PAASPA) vise à moderniser et à renforcer le système réglementaire canadien de salubrité des aliments. Dans le cadre de l'initiative de surveillance accrue du PAASPA, des études ciblées servent à déceler des dangers précis dans divers aliments.

Les principaux objectifs de l'étude ciblée sur le bromate dans l'eau embouteillée étaient de :

  • Fournir des données de surveillance de base sur la concentration en bromate de l'eau embouteillée;
  • Déterminer si la concentration élevée en bromate d'une eau embouteillée peut être liée à l'ozonisation.

Le bromate est un résidu chimique qui peut se former dans l'eau embouteillée lorsque l'eau présente une certaine concentration en bromure au moment de sa désinfection par l'ozonisation. Des ions bromure se retrouvent dans l'eau naturellement en raison des phénomènes de ruissellement, de lixiviation ou d'intrusion de l'eau de mer. Le bromure est considéré comme potentiellement cancérogène chez l'humain. Au total, 288 échantillons ont été prélevés partout au Canada dans le cadre de l'étude ciblée sur le bromate de 2010-2011. Il s'agissait d'échantillons d'eau de source, d'eau minérale et d'eau purifiée d'origine canadienne ou importées.

De ces 288 échantillons, 87 % ne contenaient pas de bromate en quantité détectable. Les 38 autres échantillons présentaient des concentrations de bromate allant de 1,7 à 21 parties par milliard (ppb). Six échantillons présentaient une concentration en bromate dépassant la limite de 10 p.p.b. établie par la norme canadienne pour l'eau potable.

Le lien entre les concentrations mesurées de bromate et la déclaration du recours à l'ozonisation n'était pas constant. Les concentrations moyennes de bromate des produits non ozonisés étaient inférieures à celles des produits ozonisés. Par contre, les plus fortes concentrations de bromate ont été mesurées dans des produits ne portant aucune indication d'ozonisation.

L'opinion de Santé Canada a été sollicitée sur l'ensemble des données générées par cette étude. Se basant sur l'évaluation des données, Santé Canada a déterminé que les niveaux globaux de bromate dans les eaux embouteillées ne sont pas censés représenter un risque inacceptable pour la santé. La majorité des niveaux de bromate dans les eaux embouteillées sont bien en deçà des Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada et donc l'exposition dépassant les recommandations ne devrait pas se produire à longue échéance.

Demande de rapport complet

La version intégrale du présent rapport est disponible sur demande.

Le format dans lequel vous souhaitez recevoir le rapport (obligatoire)
Vos coordonnées