Des mises à jour temporaires du site Web sont en cours pour résoudre des problèmes techniques. Pour obtenir de l’aide, visitez notre page Contactez-nous.

2014-2016 Virus dans les baies fraîches et les fruits congelés

Résumé

On a désigné certains produits tels que les fruits frais et congelés comme des sources de contamination virale. Les produits peuvent être contaminés par des agents pathogènes pendant la production, la récolte, les manipulations post-récolte, la transformation, l'emballage et la distribution. Les virus infectent les humains principalement par le biais de nourriture ou d'eau contaminées. En général, les symptômes d'infection peuvent comprendre des symptômes gastro-intestinaux (nausée, vomissements, diarrhée) ainsi que de la fièvre, des frissons et des douleurs musculaires. Des études ciblées antérieures ont décelé la présence d'ARN du virus de l'hépatite A (VHA), de norovirus (NoV) (génotype I et II [GI, GII]) et de rotavirus humains (RVH) dans des baies et des légumes frais. Ce rapport porte sur la détection d'ARN du VHA et de NoV (GI et GII) dans des baies fraîches pré-emballées et prêtes à manger (PAM) ainsi que dans des baies et d'autres fruits congelés.

Compte tenu des facteurs mentionnés ci-dessus et de leur importance pour les Canadiens, des fruits frais et congelés ont été sélectionnés aux fins d'études ciblées. Au cours de cette étude (1 avril 2014 au 31 mars 2016), un total de 1991 échantillons de baies fraîches et de fruits congelés ont été prélevés de points de vente au détail dans 11 villes du Canada et analysés à la recherche de virus préoccupants (VHA et NoV [GI, GII]). L'ARN du VHA et du NoV (GI) n'a été décelé dans aucun des échantillons, mais l'ARN du NoV (GII) a été détecté dans 7 (0,4 %) échantillons.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a pris les mesures de suivi appropriées pour tous les échantillons dans lesquels un ARN viral a été décelé. De telles mesures peuvent comprendre l'inspection des installations, l'échantillonnage des produits ou de l'environnement et le retrait des produits touchés du marché. Après une enquête sur la salubrité des aliments, aucun rappel de produit n'a été annoncé et aucune mesure corrective n'a été appliquée par l'ACIA pour plusieurs raisons telles que l'incapacité de déterminer la source de l'ARN viral et la non-disponibilité du produit sur le marché. De plus, les méthodes utilisées pour analyser les échantillons ne permettaient pas de distinguer entre un ARN viral infectieux et non infectieux, ce qui rendait difficile l'évaluation de l'incidence immédiate sur la santé d'un échantillon dans lequel on avait décelé un ARN viral. Il n'y a pas eu de cas de maladies signalés relativement aux échantillons positifs.

De façon générale, les résultats de notre étude indiquent que presque toutes les baies fraîches et congelées et les fruits congelés sont propres à la consommation. Malgré tout, certains produits tels que les baies fraîches et congelées et les fruits congelés constituent une source potentielle connue de maladie d'origine alimentaire et c'est la raison pour laquelle des pratiques de manipulation sécuritaires sont recommandées pour les producteurs, les détaillants et les consommateurs.

Demande de rapport complet

La version intégrale du présent rapport est disponible sur demande.

Le format dans lequel vous souhaitez recevoir le rapport (obligatoire)
Vos coordonnées