Des mises à jour temporaires du site Web sont en cours pour résoudre des problèmes techniques. Pour obtenir de l’aide, visitez notre page Contactez-nous.

2009-2010 Bactéries pathogènes dans les cantaloups vendus sur le marché canadien

Résumé

Le Plan d'action pour assurer la sécurité des produits alimentaires (PAASPA) vise à moderniser et à renforcer le système réglementaire canadien de salubrité des aliments pour mieux protéger les Canadiens contre les produits alimentaires insalubres et, en définitive, réduire le fardeau des maladies d'origine alimentaire. Dans le cadre de l'initiative de surveillance accrue du PAASPA, des études ciblées ont été mises en œuvre afin d'analyser divers aliments à l'égard de risques prioritaires.

Un nombre croissant d'éclosions de maladies d'origine alimentaires associées à des aliments frais ont été signalées et identifiées. La hausse du nombre d'éclosions pourrait être attribuable à plusieurs tendances, notamment une surveillance améliorée des maladies, de meilleures méthodes de détection des microorganimes, une de la consommation des produits frais et la croissance du commerce international. La nature complexe des microorganismes détectés dans les produits frais contaminés, jumelée au fait que les produits frais sont souvent consommés crus et ne sont pas soumis à une étape de destruction au cours de la transformation, met davantage en relief les défis liés à l'innocuité microbienne des produits frais et à la nécessité d'améliorer la salubrité de ces derniers. Pour cette raison, la contamination microbienne des produits de fruits et légumes frais constituait une des priorités définies par le Comité scientifique de la salubrité des aliments en 2008. Parmi les produits de fruits et légumes frais, les cantaloups demeurent une priorité des enquêtes ciblées du PAASPA 2009-2010.

Les cantaloups ont été cernés comme l'un des cinq groupes de produits responsables l'augmentation des éclosions des maladies d'origine alimentaire associées aux fruits et légumes frais survenues entre 1998 et 2006. Les cantaloups peuvent être contaminés par divers agents pathogènes pendant leur croissance, leur récolte, leur transformation, leur transport et/ou leur préparation s'ils ne sont pas manipulés adéquatement. Il est difficile de nettoyer les cantaloups une fois qu'ils sont contaminés à cause de leur peau rugueuse et réticulée qui constitue des zones d'attache pour les bactéries et nuit à la désinfection. De plus, les cantaloups coupés prêts à manger sont plus périssables que les cantaloups intacts, offrant ainsi des conditions optimales pour la croissance des bactéries lorsqu'ils sont contaminés.

Tenant compte de ces facteurs, on a décidé d'inclure le cantaloup dans les activités de surveillance accrue dans le cadre du PAASPA, en ayant comme objectif de recueillir de des renseignements de base sur la présence de bactéries pathogènes dans les cantaloups vendus aux Canadiens chez les détaillants. La présente étude ciblée visait à recueillir des données sur la présence et la répartition des agents pathogènes suivants :

  1. Salmonella spp. et Shigella spp. dans les cantaloups entiers importés et canadiens;
  2. Salmonella spp. et Shigella spp. dans les cantaloups importés prêts à manger fraîchement coupés.

Au cours de l'étude, 1 207 échantillons de cantaloups, dont 593 échantillons de cantaloup entier importé et 302 échantillons de cantaloup entier du Canada, ainsi que 312 échantillons de cantaloup importé frais coupé ont été recueillis chez les détaillants. Ces échantillons ont été analysés pour le dépistage des bactéries pathogènes Salmonella spp. et Shigella spp.. Tous les échantillons prélevés dans le cadre de cette étude ont été déclarés exempt des bactéries pathogènes Salmonella spp. et Shigella spp.

La taille de l'échantillon employé dans le cadre de l'étude nous permet de conclure que la prévalence de ces agents pathogènes dans les cantaloups s'établissait à moins de 0,33 % chez les cantaloups entiers (895 échantillons), et à moins de 0,95 % chez les cantaloups frais coupés, prêts à manger (312 échantillons).

Demande de rapport complet

La version intégrale du présent rapport est disponible sur demande.

Le format dans lequel vous souhaitez recevoir le rapport (obligatoire)
Vos coordonnées