Des mises à jour temporaires du site Web sont en cours pour résoudre des problèmes techniques. Pour obtenir de l’aide, visitez notre page Contactez-nous.

2008-2009 Résidus de pesticide et métaux dans les concentrés de jus de fruit

Résumé

Le Plan d'action pour assurer la sécurité des produits alimentaires vise à moderniser et à améliorer le système d'assurance de la salubrité des aliments du Canada. Dans le cadre de l'initiative de surveillance accrue de ce plan d'action, des enquêtes ciblées sont menées afin d'analyser divers aliments en vue d'y déceler des dangers précis.

Les principaux objectifs de l'enquête sur les concentrés de jus de fruit étaient les suivants :

  • procurer des données initiales de surveillance pour les résidus de pesticide et les métaux dans les concentrés de jus de fruit;
  • obtenir un portrait instantané des concentrés de jus de fruit importés qui sont de plus en plus consommés et pour lesquels les mesures de lutte antiparasitaire ne sont pas soumises à l'autorité du gouvernement du Canada.

En tout, 186 échantillons de concentrés de jus de fruit ont été recueillis et analysés dans le cadre de l'enquête ciblée. Les échantillons comprenaient 22 types différents de concentrés de jus de fruit provenant de 23 pays. Les principaux pays d'où provenaient les concentrés de jus de fruit ont été ciblés, et ceux-ci comprennent les États-Unis, le Brésil et l'Argentine. Les échantillons ont été analysés pour y détecter la présence de résidus de pesticide et de métaux au moyen de méthodes d'analyse multi-résidus et multi–métaux. Au total, 186 analyses multi-résidus (55 800 analyses de pesticides) et 186 analyses multi-métaux (3 348 analyses de métaux) ont été réalisées sur les 186 échantillons.

La méthode multi-résidus visant les pesticides peut détecter environ 300 composés de carbamate, d'organochloré et d'organophosphate. La méthode multi-métaux peut détecter 18 métaux, incluant l'aluminium, l'arsenic, l'antimoine, le béryllium, le bore, le cadmium, le chrome, le cuivre, le fer, le manganèse, le mercure, le molybdène, le nickel, le plomb, le sélénium, l'étain, le titane et le zinc.

Parmi les 186 échantillons analysés, 146 (78,49 %) ne contenaient aucun résidu de pesticide détectable. Les 40 autres échantillons présentaient des quantités détectables de résidus de pesticide, et 14 de ces échantillons présentaient plus d'un type de résidu de pesticide détectable. Tous les échantillons de l'enquête présentant des résidus de pesticide détectables étaient conformes à l'alinéa 4(1)d) de la Loi sur les aliments et drogues, c'est–à-dire que les produits de concentrés de jus ne sont pas falsifiés. Tous les résidus de pesticide détectés étaient conformes aux limites maximales de résidus (LMR) canadiennes existantes.

Les 186 échantillons ont fait l'objet d'une analyse de détection de métaux. Nombre de métaux inclus dans l'analyse sont présent naturellement dans les concentrés de jus de fruit et sont des nutriments essentiels pour les humains. Des concentrations accrues de métaux (p. ex., arsenic, plomb) peuvent être présentes dans les concentrés de jus de fruit en raison : 1) de l'application de pesticides (quand ils sont appliqués directement [cuivre] ou quand ils sont inclus en tant que composante de la formulation d'un pesticide); 2) d'une contamination environnementale; 3) de la transformation ou de l'emballage du produit alimentaire. Bien que des concentrations de manganèse supérieures à celles prévues aient été mesurées dans certains échantillons de concentrés de jus d'ananas, ces concentrations et les concentrations d'autres métaux détectés dans les concentrés de jus de fruit ne représentaient pas un risque pour la santé humaine quand elles étaient consommées dans des produits non concentrés.

Demande de rapport complet

La version intégrale du présent rapport est disponible sur demande.

Le format dans lequel vous souhaitez recevoir le rapport (obligatoire)
Vos coordonnées