Des mises à jour temporaires du site Web sont en cours pour résoudre des problèmes techniques. Pour obtenir de l’aide, visitez notre page Contactez-nous.

Aliments

Cybercommerce, aliments

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) se consacre à la protection des aliments canadiens et importés, y compris les aliments disponibles en ligne.

Les produits alimentaires disponibles en ligne pourraient ne pas répondre à toutes les exigences canadiennes qui aident à protéger les Canadiens contre les dangers évitables liés à la salubrité des aliments. Les fausses déclarations alimentaires peuvent également présenter de graves risques pour la santé si, par exemple, des allergènes non identifiés ou des matières dangereuses sont ajoutés aux produits alimentaires.

Comment pouvez-vous aider?

SUIVEZ nos conseils lorsque vous achetez ou vendez des produits alimentaires en ligne.

NE présumez PAS que tous les produits disponibles en ligne satisfont aux exigences réglementaires de l'ACIA.

Dans cette page

Salubrité des aliments

Les problèmes de salubrité des aliments peuvent entraîner de graves risques pour la santé des Canadiens et sont coûteux pour les entreprises. Certains produits vendus en ligne peuvent ne pas répondre à toutes les exigences légales applicables et pourraient présenter un risque pour la santé humaine ou animale ou pour la protection des végétaux.

Quiconque vend des aliments au Canada est responsable de s'assurer qu'ils sont salubres. Les mêmes exigences en matière de santé et de sécurité qui s'appliquent aux produits vendus en magasin s'appliquent à ceux vendus en ligne.

Les produits alimentaires peuvent être contaminés par des résidus chimiques ou des agents pathogènes tels que E. coli ou Listeria. Ils peuvent également contenir des allergènes non déclarés ou être mal étiquetés (par exemple, fausses allégations relatives à la teneur nutritive ou allégations liées à la santé).

Les consommateurs peuvent aider à se protéger et à protéger leur famille en suivant des pratiques de manipulation sécuritaire des aliments à la maison et en se tenant informés des rappels d'aliments et des alertes d'allergie.

Si vous tombez malade ou avez une réaction allergique après avoir consommé un produit alimentaire, consultez un médecin et signalez un incident lié à la salubrité ou l'étiquetage d'un aliment.

Allergènes alimentaires

Les gens sont beaucoup plus conscients des allergies alimentaires et de leurs risques. Cependant, même avec cette prise de conscience accrue, vous devez être attentif aux risques d'allergies alimentaires pour la sécurité des personnes atteintes de cette maladie potentiellement mortelle. Les allergies, les sensibilités et les intolérances alimentaires courantes au Canada comprennent :

Les sources d'allergènes alimentaires, de sulfites et de gluten peuvent causer des problèmes de santé graves à certains consommateurs, voire la mort.

Lorsque vous magasinez en ligne, tenez-vous-en aux produits alimentaires conçus pour le marché canadien et soumis aux règles d'étiquetage canadiennes. Les produits fabriqués pour d'autres marchés peuvent ne pas suivre les mêmes règles de déclaration des allergènes, du gluten et des sulfites. La liste des allergènes préoccupants varie d'un pays à l'autre.

Des ressources sont disponibles pour vous aider à éviter les réactions allergiques, y compris des conseils pour éviter les allergènes connus dans les aliments et des fiches d'information sur différents aliments qui peuvent provoquer des réactions allergiques. En savoir plus sur la prudence avec les allergies.

Aliments comme porteurs possibles de maladies et de parasites

Certains aliments peuvent aussi contenir des bactéries, des virus, des parasites ou des substances chimiques nuisibles ou nocives qui peuvent avoir une incidence négative sur les animaux d'élevage et les animaux sauvages.

Par exemple, la peste porcine africaine est une maladie virale qui affecte seulement les porcs et qui n'est pas dangereuse pour les humains. Bien que sa présence n'a pas encore été décelée au Canada, elle peut se transmettre à un porc domestiqué ou à un porc sauvage qui a consommé des aliments contaminés destinés aux humains.

Fraude alimentaire

Lorsque la fraude alimentaire survient, cela peut avoir des répercussions économiques et sanitaires.

Cela peut faire en sorte que vous obtenez ou que vous vendez un produit qui n'est pas tout à fait ce que vous pensez qu'il est. Une telle représentation trompeuse des produits alimentaires peut être illégale et peut présenter un risque pour la santé des consommateurs, par exemple si des allergènes non identifiés ou des matières dangereuses sont ajoutés aux produits alimentaires.

Dans le monde entier, la représentation trompeuse des produits alimentaires, une forme de fraude alimentaire, est le plus souvent signalée dans les produits suivants :

  • Huile d'olive et autres huiles à prix élevé
  • Miel
  • Épices sèches
  • Poisson
  • Jus de fruits
  • Produits alimentaires biologiques

Comme consommateur, vous vous attendez à obtenir ce pour quoi vous avez payé et comptez sur une représentation exacte des produits alimentaires vendus en ligne.

La fraude alimentaire n'est pas toujours facile à reconnaître. Vous pouvez tout de même agir en aidant l'ACIA à combattre la représentation trompeuse des produits alimentaires.

Exigences réglementaires alimentaires

Les personnes qui pratiquent une activité réglementée par l'ACIA doivent respecter les exigences applicables en vertu de la Loi sur la salubrité des aliments au Canada (LSAC), du Règlement sur la salubrité des aliments au Canada (RSAC), de la Loi sur les aliments et drogues (LAD) et du Règlement sur les aliments et drogues (RAD).

Cela comprend quiconque importe, exporte ou vend ces produits – même s'il le fait à petite échelle de sa propre maison.

Des exigences provinciales et territoriales peuvent également s'appliquer.

Renseignements supplémentaires pour les consommateurs et les vendeurs

Voici d'autres choses à faire et à ne pas faire :

Consommateurs

  • Vérifiez la quantité de produits alimentaires permise pour usage personnel, laquelle est indiquée dans les quantités maximales pour l'exemption pour usage personnel, pour que vous ne soyez pas tenu de respecter des exigences qui visent uniquement les vendeurs.
  • L'envoi ou le transport d'une province à l'autre, ou l'importation ou l'exportation, d'un aliment est considéré comme une activité exercée uniquement pour un usage personnel si l'aliment n'est pas destiné à un usage commercial et si l'expédition d'aliment n'excède pas la quantité maximale autorisée.

Autres éléments à considérer lors de l'achat d'aliments en ligne :

  • Faites des recherches et sachez qui sont les personnes dont vous achetez les produits et où elles se trouvent – en particulier si le produit ou sa source ne vous sont pas familiers.
    • Consultez des évaluations indépendantes du vendeur et de ses produits. Ne vous fiez pas uniquement aux évaluations présentées sur le site Web de l'entreprise.
    • Si les renseignements sur le produit ne sont pas clairs, communiquez avec l'entreprise et posez des questions.
  • Informez-vous des exigences canadiennes en matière d'importation. Les importateurs qui ne respectent pas les exigences canadiennes peuvent, entre autres, subir des retards ou voir leurs marchandises retenues à la frontière ou retirées du Canada.
  • Vérifiez si le produit a fait l'objet d'un rappel au Canada.
  • Si vous avez des allergies, vérifiez attentivement les étiquettes une fois que vous recevez le produit.

Autres éléments à prendre en compte concernant la fraude alimentaire :

  • Si une transaction semble trop belle pour être vraie, c'est peut-être le cas.
    • Les produits alimentaires dont le prix est nettement inférieur au prix habituel pourraient être dilués ou faits d'ingrédients meilleur marché (par exemple, de l'huile d'olive, du miel, des poissons ou des produits organiques faussement représentés). Ne vous faites pas duper par le prix.
  • Communiquez avec les entreprises, par exemple, les épiceries, les fabricants, les producteurs ou les associations d'industries, pour signaler une préoccupation et demander des renseignements sur l'étiquette du produit ou la façon dont l'aliment est fabriqué.
  • La sensibilisation des consommateurs incite l'industrie à être plus vigilante à l'égard de la représentation des produits.
  • Chacun a un rôle à jouer dans la lutte contre la fraude alimentaire. Sachez de quelle façon la fraude alimentaire vous affecte.

Renseignements supplémentaires

Vendeurs

Tenez également compte de ce qui suit :

  • Avisez l'ACIA si vous soupçonnez que vos fournisseurs font des représentations trompeuses concernant des aliments.
  • Vérifiez si les produits alimentaires proviennent de fournisseurs dignes de confiance (voir le Programme d'assurance de la salubrité des aliments visant les fournisseurs).
  • Vérifiez les exigences relatives au transporteur aérien, au transport et à l'expédition.
  • Renseignez-vous sur les taxes et les droits de douane à payer ou à facturer.
  • Entretenez de bons rapports avec les clients et répondez à leurs questions.

Renseignements supplémentaires

En respectant les lois et les exigences applicables, en suivant les meilleures pratiques et en fournissant de l'information au moyen d'un étiquetage clair et précis, vous protégez les consommateurs contre les risques en matière de sécurité alimentaire et ces derniers peuvent faire des choix alimentaires éclairés.