Des mises à jour temporaires du site Web sont en cours pour résoudre des problèmes techniques. Pour obtenir de l’aide, visitez notre page Contactez-nous.

Découvrez où vous pouvez déposer une plainte ou signaler une préoccupation alimentaire

Répondez à quelques questions pour savoir si vous devez signaler votre plainte à l'Agence canadienne d'inspection des aliments ou à une autorité provinciale, régionale ou municipale.

Nous ne pouvons pas fournir de conseils médicaux. Si vous pensez avoir mangé ou bu quelque chose qui vous a rendu malade, consultez un médecin.

Cet outil interactif exige JavaScript pour être activé – veuillez activer JavaScript et Recharger la page.

Votre résidence permanente se trouve-t-elle dans la province de Québec?

Résidence permanente se trouve-t-elle dans la province de Québec

Signalez-le au ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ). Le MAPAQ est responsable du suivi initial à toute plainte de consommateur concernant des aliments au Québec.

Un problème lié à intoxication alimentaire (maladie d'origine alimentaire)

Si vous êtes malade, contactez votre médecin.

Si vous êtes tombé malade après avoir mangé à l'extérieur (par exemple dans un restaurant ou après avoir assisté à un événement), contactez votre unité de santé publique locale afin qu'elle puisse donner suite à votre plainte. Ces questions sont généralement traitées par les autorités provinciales, régionales ou municipales.

Si vous êtes tombé malade après avoir mangé un aliment acheté dans un magasin de détail ou une épicerie, signalez votre problème lié à un aliment à l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

Un problème lié à réaction allergique ou blessure causée par un produit alimentaire, aliments pour bébés ou enfants en bas âge, étiquetage incorrect, fraude alimentaire ou fausse représentation

Signalez votre problème lié à un aliment à l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

Un problème lié à corps étrangers

Bien que la découverte d'un corps étranger dans votre nourriture soit très désagréable, elle ne constitue pas toujours un risque pour la santé.

Voici quelques problèmes courants qui ne sont pas considérés comme un risque pour la sécurité alimentaire.

Les objets étrangers tels que le métal, le verre, les morceaux de plastique, les roches et les insectes doivent être signalés à l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

Un problème lié à objets naturels

Bien que la découverte d'un objet naturel dans votre nourriture soit très désagréable, elle ne constitue pas toujours un risque pour la santé.

Voici quelques problèmes courants qui ne sont pas considérés comme un risque pour la sécurité alimentaire.

Les objets naturels tels que les pierres, les feuilles et les insectes doivent être signalés à l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

Problème de qualité

Bien que la découverte d'un problème avec vos aliments soit très désagréable, il ne s'agit pas toujours d'un risque pour la santé.

Il peut s'agir de problèmes tels que la moisissure, les dates de péremption, la décoloration, la pourriture et les mauvaises odeurs.

Voici quelques problèmes courants qui ne sont pas considérés comme un risque pour la sécurité alimentaire.

Si votre produit alimentaire a été vendu après sa date meilleur avant

Les dates meilleur avant ne sont pas des indicateurs de la sécurité alimentaire, ni avant ni après la date. Comme il n'est pas illégal de vendre un produit dont la date meilleur avant est dépassée, vous pouvez utiliser cette information pour examiner comment l'aliment a pu changer en termes de fraîcheur, de saveur, de texture et/ou de valeur nutritionnelle avant de l'acheter.

Si votre produit alimentaire a dépassé sa date limite d'utilisation :

Une date limite d'utilisation n'est pas la même chose qu'une date limite de conservation. Les dates limite d'utilisation ne sont requises que pour certains aliments, comme les substituts de repas et les préparations pour nourrissons.

Après la date limite d'utilisation, l'aliment peut ne pas avoir la même teneur en nutriments que celle déclarée sur l'étiquette. Les aliments ne doivent pas être achetés, vendus ou consommés si la date d'expiration est dépassée.

Vous devez signaler à l'Agence canadienne d'inspection des aliments, les aliments vendus après leur date limite d'utilisation.

Un problème lié à un restaurant

Il s'agit de préoccupations ou de plaintes concernant des restaurants sales, de mauvaises pratiques de manipulation des aliments, les actions des cuisiniers et des serveurs, des réactions indésirables ou des maladies liées aux aliments.

Ces questions sont généralement traitées par les autorités provinciales, régionales ou municipales.

Un problème lié à une épicerie ou à un magasin de détail

Il peut s'agir de préoccupations ou de plaintes concernant des magasins sales, la présence de souris ou d'insectes, de mauvaises pratiques de manipulation des aliments ou les actions du personnel du magasin.

Ces questions sont traitées par les autorités provinciales, régionales ou municipales.

Un problème lié à boissons énergisantes caféinées

Signalez une plainte concernant une boisson énergisante à l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

Autre problème

Pour toute autre plainte ou préoccupation relative aux aliments non mentionnée ci-dessus, veuillez signaler votre problème à l'Agence canadienne d'inspection des aliments.