Sélection de la langue

Recherche

La fraude alimentaire

La fraude alimentaire peut survenir lorsque la nourriture est faussement représentée. Elle peut présenter de graves risques pour la santé si, par exemple, des allergènes non identifiés ou des matières dangereuses sont ajoutés aux produits alimentaires. Elle peut aussi avoir un impact économique sur l'acheteur (par exemple, payer pour un produit qui est, en réalité, de qualité inférieure).

Types de fraude alimentaire

Substituer

Substituer un produit par un autre de nature ou de qualité différente. Par exemple, utiliser de la viande de cheval au lieu de la viande de bœuf ou substituer du goberge à la morue.

Altérer ou diluer

Altérer ou diluer un produit alimentaire en y mélangeant d'autres ingrédients ou éléments et en ne les déclarant pas sur l'étiquette. Par exemple, ajouter du sirop simple à du miel, de l'huile de tournesol à de l'huile d'olive, des agents de remplissage à des épices moulues ou du jus de pommes à du jus de grenade.

Mauvais étiquetage

Présenter un aliment de façon trompeuse. Par exemple, étiqueter du saumon d'élevage comme étant du saumon sauvage ou des pommes comme étant biologiques alors qu'elles ne sont pas certifiées. Il peut également s'agir d'une fausse déclaration de la quantité nette (comme lorsque la quantité ou le poids de l'aliment dans l'emballage n'est pas déclaré avec exactitude sur l'étiquette).

Déclarations fausses ou trompeuses

Faire de fausses déclarations ou des déclarations trompeuses pour que le produit semble faire quelque chose qui n'est pas le cas. Par exemple, prétendre qu'un produit est « sans agents de conservation » alors qu'il en contient ou qu'il est « sans sodium » alors que les seuils ne sont pas respectés.

La fraude alimentaire retient de plus en plus l'attention

Au Canada, il est interdit de vendre de la nourriture faussement étiquetée, mais la fausse représentation est toujours possible et constitue un problème émergent partout dans le monde.

Il est difficile de savoir le nombre exact de cas de fraude alimentaire au Canada. À l'échelle mondiale, on estime que toutes les formes de fraude alimentaire coûtent à l'industrie alimentaire mondiale entre 10 et 15 milliards de dollars par année et touchent approximativement 10 % des produits alimentaires vendus sur le marché, selon la U.S. Grocery Manufacturers Association.

Dans le monde entier, la fraude alimentaire est signalée le plus souvent dans les produits suivants :

Chacun a un rôle à jouer dans la lutte contre la fraude alimentaire

Liens connexes

Date de modification :