Sélection de la langue

Recherche

Mesures de précaution à prendre si l'on trouve des araignées, des scorpions ou des méloés sur des fruits et des légumes frais

Bien qu'il ne s'agisse pas d'une situation commune, les fruits et les légumes frais peuvent abriter des insectes qui pourraient poser une menace pour les consommateurs. Par exemple, dans de rares cas, des consommateurs ont involontairement rapporté à la maison des veuves noires qui se cachaient dans leurs grappes de raisins importées. Les scorpions sont connus pour se cacher dans des régimes de bananes ou des baies importées. Il y a également eu des incidents isolés liés à la détection de méloés « iron cross blister beetles » dans des légumes-feuilles importés.

Lorsque vous magasinez des fruits et légumes frais, il est important d'inspecter visuellement le produit afin de vérifier la présence d'insectes.

À la maison, il faut aussi prendre les mesures de précaution suivantes :

  1. Inspectez visuellement les fruits et légumes, y compris les laitues préemballées.
  2. Si vous constatez la présence d'une veuve noire, d'un scorpion ou d'une méloé « iron cross blister beetles », veuillez communiquez avec l'Agence canadienne d'inspection des aliments ou avec le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) (en français seulement) si vous habitez au Québec, pour obtenir d'autres directives.
  3. Si vous avez été mordu ou piqué, ou si vous constatez la présence de cloques sur votre peau, consultez immédiatement un médecin.

Veuves noires sur des raisins

Les veuves noires sont des araignées qui se distinguent facilement par leur corps luisant et rond brun ou noir portant deux triangles rougeâtres ou jaunâtres formant un sablier sous l'abdomen. Les pattes sont longues et effilées. La veuve noire peut mordre pour se défendre si on la touche. Son venin est toxique et sa morsure nécessite des soins adéquats et rapides. Les enfants et les adultes dont l'état de santé est précaire devraient être particulièrement prudents. Ils ne devraient jamais interagir avec ces araignées pour ne pas se faire mordre.

On peut découvrir occasionnellement des veuves noires parmi des raisins de table importés, surtout parmi les raisins importés de la Californie pendant la récolte d'automne. Les araignées sont couramment observées dans les champs de culture de raisins et aux alentours. Elles y mangent les insectes nuisibles qui se retrouvent sur les raisins. Les araignées n'endommagent pas les raisins et ne les rendent pas toxiques. Lors de la récolte, les raisins sont soigneusement examinés avant d'être emballés. Toutefois, certaines araignées peuvent se camoufler parmi les vignes et échapper à la vigilance des travailleurs agricoles. La réfrigération du produit avant le transport rend les araignées moins actives, les rendant ainsi plus difficile à détecter.

La plupart du temps, la morsure d'une veuve noire se manifeste par une douleur vive suivie d'une enflure et d'une rougeur localisée. Dans certains cas, des symptômes graves peuvent se manifester dans les 30 ou 60 minutes qui suivent. Parmi ces symptômes, mentionnons des crampes et des spasmes musculaires, des frissons, de la fièvre, de la nausée, des maux de tête, de l'hypertension et des douleurs à l'abdomen ou à la poitrine.

veuve noir

Nom commun : Veuve noire

Nom scientifique : Latrodectus mactans.

Caractéristiques : Corps noir luisant, d'environ 6 à 13 mm de longueur portant une marque rouge en forme de sablier sous l'abdomen.

Remarque : La plupart des araignées ne sont agressives que si elles sont dérangées. Toutes les espèces de veuve noire sont venimeuses.

Habitat : La majorité des régions chaudes de l'est et du centre des États-Unis, les déserts de l'Amérique du Nord et le sud du Canada.

Alimentation : Elles se nourrissent d'insectes.

Scorpions sur des bananes et des baies

Il existe environ 2 000 espèces de scorpions dans le monde dont la taille et les autres caractéristiques physiques varient grandement. Toutefois, il y a plusieurs caractéristiques déterminantes communes pour tous les scorpions : quatre paires de pattes, une paire de pinces fortes, un corps segmenté et une longue queue segmentée. Habituellement, le dernier segment du bout de la queue du scorpion est le plus large et peut infliger une piqûre douloureuse. Chez la plupart des espèces, la queue est épaisse et longue et se recourbe sur le dessus du corps du scorpion. Toutes les espèces de scorpions connues sont venimeuses, mais le type de venin et le degré de toxicité varient d'une espèce à l'autre.

Les scorpions chassent la nuit et se cachent durant le jour. Lors de la récolte, des scorpions peuvent être ramassés en même temps que le produit frais. Les scorpions vivent plus fréquemment dans des milieux chauds et arides, mais on en trouve également dans les forêts tropicales et les prairies herbeuses.

La plupart du temps, une piqûre de scorpion peut causer une douleur locale, de la rougeur, un picotement ou un engourdissement, une brûlure ou une enflure semblable à une piqûre d'abeille. Pour ces symptômes, il faut nettoyer la zone avec du savon et de l'eau, puis appliquer une compresse froide afin de réduire la douleur et l'enflure. Dans les cas les plus graves, les symptômes peuvent inclure des étourdissements, une vision trouble, de la difficulté à focaliser et à avaler, enflure de la langue, un écoulement salivaire, des mouvements incontrôlés des yeux et des contractions musculaires. Si de tels symptômes apparaissent, consultez immédiatement un médecin.

Scorpion

Nom commun : Scorpion.

Nom scientifique : Scorpiones.

Caractéristiques : Quatre paires de pattes, une paire de pinces fortes, un corps segmenté et (habituellement) une longue queue segmentée.

Remarque : Toutes les espèces sont venimeuses, mais peu ont du venin qui peut être mortel pour les humains.

Habitat : On les retrouve sur tous les continents sauf l'Antarctique. Les scorpions vivent généralement dans les régions chaudes et arides, mais on peut également les observer dans les forêts tropicales, les prairies herbeuses et les régions boisées tempérées et chaudes.

Alimentation : Ils se nourrissent d'autres insectes, d'araignées, d'autres scorpions et de petits animaux comme des souris ou des lézards.

Méloé « iron cross blister beetle » dans des légumes feuilles

Les méloés « iron cross blister beetles » se distinguent par leur coloration. La tête rouge vif et les marques jaune vif sur les élytres sont séparées par une « croix » noire. Les méloés libèrent une substance chimique irritante appelée « cantharidine » pour se défendre s'ils se sentent menacées ou s'ils sont écrasés durant la manipulation d'aliments. Lorsqu'elle est libérée, la cantharidine peut causer des cloques et des brûlures au point de contact avec la surface du corps. Si la manipulation de cet insecte ne peut être évitée, des gants doivent être portés.

Des méloés « iron cross blister beetle » ont été découverts dans des légumes-feuilles importés (p. ex. mélanges de laitues préemballés) provenant du sud des États-Unis. Les insectes sont courants dans les exploitations de fruits et légumes, et la plupart sont éliminés lorsque les légumes sont examinés durant la récolte et le traitement (p. ex. tri et nettoyage). Les insectes sur les légumes-feuilles peuvent devenir inactifs durant l'entreposage réfrigéré, puis redevenir actifs une fois à la température de la pièce, chez les détaillants et les consommateurs.

Le composé défensif produit par le méloé cause des cloques graves aux humains lorsqu'il entre en contact avec la peau. Il est également toxique pour les mammifères, s'il est ingéré, les rendant malades. On sait que le méloé peut causer la mort d'animaux d'élevage lorsqu'il est consommé en quantité suffisamment grande.

Méloé

Nom commun : Méloé « iron cross blister beetle »

Nom scientifique : Tegrodera aloga.

Caractéristiques : Le méloé adulte peut mesurer jusqu'à 3,8 centimètres (1,5 pouce). Sa tête et son thorax sont de couleur rouge ou orange vif, et son abdomen est jaune et noir.

Remarque : La couleur vive de ce coléoptère est un signal de danger. Si on le dérange en le manipulant ou s'il est attaqué par un prédateur, le méloé libère un composé défensif, la cantharidine.

Habitat : La majorité des régions chaudes de l'est et du centre des États-Unis et les déserts de l'Amérique du Nord.

Alimentation : Ils mangent les feuilles et les fleurs de nombreux végétaux agricoles, comme la laitue, les feuilles de betteraves et la luzerne.

Date de modification :