Sélection de la langue

Recherche

La galle verruqueuse de la pomme de terre à l'Île-du-Prince-Édouard

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) veille à la protection des végétaux, ce qui améliore la santé et le bien-être des personnes, de l'environnement et de l'économie du Canada.

En octobre 2021, l'ACIA a confirmé la présence de la galle verruqueuse de la pomme de terre dans deux champs de l'Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.). Nous avons immédiatement ouvert une enquête et mis en place des mesures réglementaires strictes pour éviter toute propagation potentielle.

Guide pour l'industrie sur les exigences d'inspection des pommes de terre de transformation, de consommation et les pommes de terre de semence quittant l'Î.-P.-É.

En vertu de l'arrêté ministériel du 21 novembre 2021, l'industrie de l'Î.-P.-É. est tenue de respecter des exigences d'inspection précises pour les pommes de terre de semence, de transformation et de consommation originaires de l'Î.-P.-É.

Sur cette page

Renseignements généraux

La galle verruqueuse de la pomme de terre ne pose aucune menace à la santé humaine ou à la salubrité des aliments. Cependant, elle a un impact sur le rendement économique des producteurs de pommes de terre en réduisant la production et en rendant les pommes de terre invendables.

Au Canada et dans de nombreux autres pays, la galle verruqueuse de la pomme de terre est réglementée en tant qu'organisme de quarantaine. L'ACIA est donc tenue de mettre en place des mesures de contrôle qui réduisent le risque de propagation de la galle verruqueuse de la pomme de terre à la fois à l'échelle nationale et internationale.

Si la galle verruqueuse de la pomme de terre est trouvée sur un tubercule de pomme de terre ou sous forme de spores au repos dans le sol, la découverte peut déclencher :

Le champignon est extrêmement persistant et le seul moyen efficace de le maîtriser est de prévenir la propagation dans de nouveaux endroits.

Plan canadien de lutte à long terme contre la galle verruqueuse

Le Plan canadien de lutte à long terme contre la galle verruqueuse appuie les activités de surveillance et de gestion de cet organisme nuisible menées par l'ACIA. Il comprend des exigences pour les champs réglementés, comme les mesures phytosanitaires et la surveillance, ainsi que des mesures de suivi obligatoires.

Si l'on découvre la galle verruqueuse de la pomme de terre, l'ACIA doit immédiatement ouvrir une enquête afin de pouvoir retracer tous les champs associés, ainsi que toute machine et tout sol partagé impliqués, car ils présentent un risque de propagation du champignon s'ils ne sont pas correctement contrôlés.

Découverte de la galle verruqueuse dans des champs de l'Île-du-Prince-Édouard

Lors de la dernière mise à jour trimestrielle en octobre 2022, nous avons trouvé la galle verruqueuse de la pomme de terre dans 35 champs de l'Î.P.É. depuis 2000. Les découvertes d'octobre 2021, de février 2022 et de julliet 2022 représentent le plus grand nombre et la plus grande superficie de champs associés. Cette augmentation a nécessité la mise en place des mesures les plus vigoureuses à ce jour pour empêcher la propagation de la galle verruqueuse de la pomme de terre à l'Î.-P.-É.

Échantillonnage du sol

Le sol est une voie de propagation connue de la galle verruqueuse de la pomme de terre. En effet, le champignon peut rester dormant dans le sol pendant plus de 40 ans en attendant les conditions idéales pour se développer : un printemps frais et humide et un plant de pomme de terre à proximité.

L'échantillonnage du sol est très complexe et laborieux. Pour que les échantillons soient reconnus et valides à l'échelle internationale, ils ne doivent être effectués que par un personnel formé de l'ACIA et répondre à des normes précises.

Indemnisation en vertu du Règlement sur l'indemnisation relative à la galle verruqueuse de la pomme de terre

Dans le cadre de son rôle de protection de la santé des végétaux, l'ACIA continue d'appliquer des mesures réglementaires pour aider à prévenir la propagation de la galle verruqueuse de la pomme de terre et pour maintenir la crédibilité et la réputation du pays auprès des partenaires commerciaux, ce qui est essentiel pour conserver l'accès au marché.

Dans le cadre des efforts continus de l'Agence pour soutenir la conformité à ces mesures réglementaires, l'ACIA a récemment fourni une mise à jour sur l'indemnisation pour certains producteurs en vertu du Règlement sur l'indemnisation pour les dommages causés par la galle verruqueuse de la pomme de terre (RIRGVPT).

Pour faire une demande d'indemnisation, le RIRGVPT exige qu'un inspecteur émette un avis de traitement, d'interdiction, de restriction ou de la disposition. Cette indemnisation soutient les producteurs qui se conforment aux importantes mesures de contrôle mises en place pour prévenir la propagation de la galle verruqueuse de la pomme de terre au Canada et leur permet de récupérer une partie des coûts engagés. Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec les bureaux de la protection des végétaux de l'ACIA.

Outre l'indemnisation versée par l'ACIA, les producteurs peuvent avoir accès à d'autres types d'aide financière dans le cadre de programmes d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) et de certains programmes des gouvernements provinciaux et territoriaux. Pour de plus amples renseignements, communiquez avec votre bureau local d'AAC ou le bureau de votre ministère provincial ou territorial de l'Agriculture.

Autres renseignements

Nouvelles

Avis à l'industrie

Date de modification :