Sélection de la langue

Recherche

L'analyse du miel

Mars 2021

L'analyse du miel – Transcription

Narrateur : Que le miel est sucré! Mais lorsque des glucides y sont ajoutés et que l'étiquette n'en fait pas mention, c'est une forme de fraude alimentaire.

Les Canadiens adorent leur miel. En 2019, le Canada a produit plus de 36 millions de kilos de miel d'une valeur de 173 millions de dollars. Et nos importations de miel se sont élevées à 45 millions de dollars.

Dans le cadre de son travail de vérification de l'authenticité des aliments, l'ACIA procède à l'analyse d'échantillons de miel pour déceler l'ajout de glucides.

Les analyses effectuées en 2019 et en 2020 ont montré que 93 % des échantillons étaient authentiques. L'analyse des autres échantillons a permis de déceler la présence de glucides ajoutés en contravention aux exigences réglementaires.

Grâce à ces efforts récents, nous avons empêché la vente au Canada de plus de 83 000 kilos de miel frelaté.

Jonathan Haché, chimiste, Chimie alimentaire, Laboratoire d'Ottawa (Carling), ACIA : À l'Agence, nous effectuons deux types d'échantillonnage. L'échantillonnage de vérification, qui est aléatoire et qui aide à élaborer des renseignements de base et à déterminer les secteurs de risque.

L'échantillonnage ciblé qui met l'accent sur différents facteurs de risque comme les antécédents de non-conformité d'une entreprise, des lacunes dans les contrôles préventifs ou des schémas commerciaux inhabituels.

En général, l'Agence effectue plusieurs tests sur le miel. On regarde pour le sucre ajouté et aussi pour les résidus et les contaminants, et aussi pour assurer que les échantillons de miel conforment aux normes et règles du Canada.

Au Canada, seul le miel pur peut être étiqueté et vendu comme du miel.

Jodi White, directrice intérimaire, Division de la protection des consommateurs et de l'équité des marchés, ACIA :

Quand nous relevons un cas de miel falsifié, l'Agence a le pouvoir de prendre un certain nombre de mesures.

Nous pourrions saisir, retenir, éliminer le produit ou le renvoyer du Canada. Nous pourrions également collaborer avec nos partenaires de l'Agence des services frontaliers du Canada pour mettre en place une surveillance à la frontière des produits non conformes.

Nous pourrions aussi recommander la poursuite des entreprises qui vendent ou importent des produits alimentaires falsifiés ou révoquer leurs licences d'importation.

L'ACIA effectue des activités d'inspection, de conformité et de mise en application de la loi afin de protéger les consommateurs contre les pratiques trompeuses et pour maintenir un marché équitable pour l'industrie.

Les consommateurs ont également un rôle à jouer. Vérifiez les étiquettes pour voir si les renseignements fournis pourraient être trompeurs et communiquez directement avec les entreprises pour leur poser des questions.

Narrateur : Que vous achetiez votre miel à l'épicerie ou en ligne, nous avons tous un rôle à jouer.

Visitez notre site Web pour en savoir plus et consultez le dernier rapport sur nos analyses du miel à inspection.gc.ca/fraudealimentaire.

[Fin de l'enregistrement]

Pour en savoir plus

Plus de C360

  • Voulez-vous plus d'histoires comme celle-ci? Explorez ce que Chroniques 360 a à vous offrir de plus.
  • Désirez-vous présenter un compte rendu sur l'une de nos histoires? Communiquez avec les relations avec les médias de l'ACIA pour obtenir une entrevue avec l'un de nos experts.
  • Vous avez une idée d'une histoire ou une rétroaction à partager? Communiquez avec nous!
  • Ne manquez jamais une histoire. Inscrivez-vous aux Chroniques 360 dès aujourd'hui.
Date de modification :