Sélection de la langue

Recherche

Surveillance pour la révocation des zones de contrôle primaires

La surveillance est requise pour la révocation d'une zone de contrôle primaire (ZCP) et les contrôles de mouvement connexes. Il s'agit également d'un élément essentiel qui permettra au Canada de déclarer un pays exempt de l'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) conformément aux normes de l'Organisation mondiale de la santé animale (OMSA, fondée en tant qu'Office international des épizooties (OIE)).

La coopération du secteur avicole pour mener à bien la surveillance afin qu'une ZCP puisse être éliminée est essentielle.

Début de la surveillance pour la révocation de la ZCP

Les activités de surveillance en vue de la révocation d'une ZCP peuvent commencer dès que l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a confirmé l'achèvement de la décontamination primaire des lieux contaminés (ou des derniers lieux contaminés s'il y a plus d'un endroit contaminé). La décontamination primaire comprend l'enlèvement des matières et des produits contaminés et le nettoyage à sec pour éliminer les matières organiques visibles.

La surveillance dans la ZCP est requise pendant au moins 28 jours après la fin de la décontamination primaire. Bien qu'il s'agisse d'une étape distincte, la période de surveillance de la ZCP peut chevaucher la période minimale de 14 jours de surveillance après l'éclosion dans la zone contaminée (rayon de 3 km), ainsi que les 14 jours de restrictions qui restent dans un lieu contaminé où le nettoyage et la décontamination sont terminés. Une ZCP ne peut être révoquée que lorsque les exigences spécifiques de la surveillance ont été respectées.

Activités de surveillance dans une ZCP comprenant des locaux commerciaux

Les activités de surveillance en vue de la révocation d'une ZCP comprennent :

Tous les lieux commerciaux avec des canards ou des oies devront subir des tests, conformément au protocole de surveillance de base de l'éclosion, que des enquêtes sur les oiseaux malades ou des tests préalables au mouvement aient été effectuées ou non. La planification des tests peut commencer au maximum 48 heures avant la fin de la période de surveillance de 28 jours de la ZCP et peut être prolongée sur une période plus longue en fonction de la capacité. Au cours de cette éclosion, les canards et les oies ont montré des signes de maladie plus légers et inexistants et, par conséquent, ces tests sont nécessaires pour s'assurer que la contamination active n'est plus présente.

Révocation d'une ZCP après l'achèvement de la surveillance

Lorsque toutes les exigences de la surveillance auront été satisfaites, une ordonnance de révocation de la ZCP sera émise. Une fois qu'une ZCP a été révoquée, les activités normales de production avicole peuvent reprendre dans la zone. Il pourrait y avoir des restrictions au commerce international jusqu'à ce que l'absence de grippe aviaire du Canada soit reconnue par ses partenaires commerciaux.

Date de modification :