Des mises à jour temporaires du site Web sont en cours pour résoudre des problèmes techniques. Pour obtenir de l’aide, visitez notre page Contactez-nous.

Le modèle d'évaluation du risque axé sur les établissements d'équarrissage

Dans un monde d'innovation et de nouvelles technologies dans lequel les risques évoluent, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) s'adapte pour être plus efficace et réactive. La prise de décisions fondée sur le risque est au cœur du travail quotidien de l'agence.

La façon dont l'ACIA gère les risques a évolué de façon à appuyer davantage la capacité de l'industrie à être concurrentielle à l'échelle mondiale. Nous avons eu recours à la technologie pour offrir des services plus efficaces et plus réactifs aux Canadiens.

Le modèle d'évaluation du risque axé sur les établissements d'équarrissage (ERE-Équarrisseur) est un outil développé par l'ACIA pour évaluer les usines d'équarrissage de produits non comestibles en fonction de leur risque pour la salubrité des aliments du bétail, lequel inclut les risques à la santé des animaux et à la salubrité des aliments. En effet, le modèle considère le risque des produits d'équarrissage pour la santé du bétail au Canada (risque à la santé animale) ainsi que le risque que les aliments (tels que le lait, la viande, les œufs) provenant de ces animaux peuvent représenter pour les consommateurs (risque à la salubrité alimentaire). Le modèle ERE-Équarrisseur utilise les données des établissements et un algorithme mathématique pour évaluer les risques reliés à la salubrité des aliments du bétail dans les usines d'équarrissage de produits non comestibles devant obtenir un permis en vertu du Règlement sur la santé des animaux. Le modèle tient compte :

  • des risques associés à différents types de produits utilisés pour la transformation et à des pratiques opérationnelles spécifiques
  • des stratégies d'atténuation mises en œuvre par l'industrie pour maîtriser ses risques en matière de salubrité des aliments du bétail
  • des informations relatives à la conformité des usines d'équarrissage

Le modèle ERE-Équarrisseur sera utilisé, avec d'autres facteurs, pour mettre en évidence les endroits où les inspecteurs de l'ACIA devraient passer plus ou moins de temps et ainsi concentrer les efforts sur les usines d'équarrissage les plus à risque.

Comment fonctionne le modèle d'évaluation du risque axé sur les établissements d'équarrissage

Le modèle ERE-Équarrisseur utilise des données scientifiques et l'information spécifique à l'établissement pour évaluer l'usine d'équarrissage et déterminer son niveau de risque. La fréquence des inspections sera orientée par la catégorie de risque dans laquelle se situe l'usine d'équarrissage, tel qu'assignée par le modèle ERE-Équarrisseur. Les usines d'équarrissage présentant un risque élevé exigent davantage de surveillance alors que les usines d'équarrissage présentant un risque faible en exigent moins.

Recours à la collaboration et l'innovation

Le modèle ERE-Équarrisseur a été développé par l'ACIA en collaboration avec des experts du milieu universitaire et de l'industrie. Ce modèle a été élaboré en s'appuyant sur l'expérience acquise lors du développement des modèles ERE-Aliments (pour les établissements alimentaires domestiques), ERE-Couvoirs et ERE-Meunerie.

Ressources