Des mises à jour temporaires du site Web sont en cours pour résoudre des problèmes techniques. Pour obtenir de l’aide, visitez notre page Contactez-nous.

Avis à l'industrie : Présence de Listeria monocytogenes dans des champignons énoki importés

Le 2 juin 2022

Les champignons énoki frais importés ont récemment fait l'objet de nombreux rappels d'aliments en raison d'une possible contamination à Listeria monocytogenes (L. monocytogenes). Lorsque ces champignons sont consommés crus ou peu cuits, les consommateurs courent un risque accru de tomber malade.

Les aliments contaminés par le L. monocytogenes ne présentent pas nécessairement d'altération visible ni d'odeur suspecte. Les symptômes peuvent inclure des vomissements, des nausées, une fièvre persistante, des douleurs musculaires, de fortes céphalées et une raideur du cou. Les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont particulièrement vulnérables. Bien que les femmes enceintes infectées ne présentent que des symptômes bénins, semblables à ceux d'une grippe, l'infection peut mener à un accouchement prématuré, à l'infection du nouveau-né ou même à une mortinaissance. Dans les cas graves de maladie, les gens peuvent en mourir.

Obligations de l'importateur

En tant qu'importateur titulaire d'une licence, vous êtes responsable de vous assurer que les aliments que vous importez sont salubres et qu'ils satisfont aux exigences canadiennes. Vous êtes tenu de vous approvisionner auprès de fournisseurs étrangers qui fabriquent, conditionnent, entreposent, emballent et étiquettent les aliments dans des conditions qui offrent le même niveau de protection que celles décrites dans le Règlement sur la salubrité des aliments au Canada (RSAC). Vous devez également avoir un plan de contrôle préventif (PCP) écrit, à moins que vos ventes annuelles brutes ne soient de 100 000 $ ou moins. Si vous n'êtes pas tenu de rédiger un PCP, vous devez tout de même vous conformer aux exigences en matière de contrôle préventif. Vous trouverez un guide sur ces exigences réglementaires dans Exigences réglementaires : Contrôles préventifs de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA).

Si vous importez des champignons énoki frais, votre PCP doit identifier L. monocytogenes comme danger pour la salubrité des aliments à contrôler. Il peut s'agir de procédures de vérification pour s'assurer que votre fournisseur étranger dispose de contrôles préventifs pour s'attaquer efficacement à L. monocytogenes. Vous devrez également tenir des registres de traçabilité clairs et exhaustifs qui indiquent de qui l'aliment a été obtenu et à qui il a été envoyé. Consultez la section Renseignements supplémentaires ci-dessous pour obtenir des conseils pouvant aider les entreprises alimentaires à comprendre comment mettre en place des mesures de contrôle permettant de prévenir ou d'éliminer une contamination à L. monocytogenes.

Pour vous aider à élaborer, à mettre en œuvre et à tenir à jour votre plan de contrôle préventif, l'ACIA a mis au point le Guide pour les importateurs : préparer votre plan de contrôle préventif.

Si un problème de salubrité d'un aliment se présente, l'ACIA prendra les mesures qu'il faut pour protéger les consommateurs. Cela peut comprendre le rappel de produits alimentaires, leur saisie ou leur retenue. Le titulaire de la licence en vertu du Règlement sur la salubrité des aliments au Canada doit se conformer à toutes les conditions du Règlement. Tout défaut de se conformer à l'une ou l'autre des conditions peut donner lieu à la suspension ou à la révocation de votre licence.

Renseignements supplémentaires

Questions

Visitez notre trousse d'outils pour les entreprises alimentaires et essayez d'utiliser notre nouvel outil d'assistance virtuelle pour accéder à plus de renseignements. Si vous ne trouvez pas de réponse à vos questions, contactez l'ACIA.

Restez branchés et soyez à l'affût des dernières nouvelles et des mises à jour concernant les rappels d'aliments, la salubrité des aliments, la santé des animaux et la protection des végétaux.