Sélection de la langue

Recherche

Mise à jour de l'ACIA sur les services d'inspection durant la pandémie de la COVID-19

2020-03-18

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) suit de très près l'évolution quant à la COVID-19 et priorise la santé et la sécurité de ses employés. L'ACIA continuera d'apporter des modifications au cours des prochains jours afin de respecter son mandat d'assurer la salubrité des aliments, la santé des animaux et la protection des végétaux du Canada.

De plus, les employés de l'ACIA, y compris les inspecteurs, qui présentent tout signe ou symptôme de maladie ont été avisés de rester à la maison et seront exclus de toutes tâches liées aux activités de travail, y compris les inspections d'établissements. L'ACIA prend cette situation au sérieux et a avisé tous les employés qu'ils ont l'obligation de suivre les conseils des autorités de la santé pour protéger la santé publique. Si une entreprise s'inquiète du fait qu'un inspecteur de l'ACIA s'est présenté au travail et est malade, ou présente des symptômes de maladie, l'entreprise devrait communiquer avec l'inspecteur responsable.

En ligne avec les directives de santé publique, l'ACIA a suspendu tous les voyages de travail non essentiels en dehors du Canada, et si les employés ont voyagé en dehors du Canada, ils ont été avisés de rester à la maison et de s'isoler pendant au moins 14 jours.

L'ACIA reconnait l'importance de la production domestique ainsi que les importations et exportations d'aliments, de végétaux et d'animaux. L'Agence s'engage à maintenir en place les services critiques d'inspection et continue de définir des plans et des mesures d'atténuation pour adresser les absences possibles d'inspecteurs.

Cette situation souligne l'importance de la collaboration et de la communication continues entre l'ACIA et l'industrie. Comme cette situation continue d'évoluer selon les derniers renseignements fournis par les autorités de santé publique, l'Agence vous demande patience, collaboration et flexibilité continue.

Salubrité des aliments

L'ACIA a en place des mesures vigoureuses pour assurer la salubrité de l'approvisionnement alimentaire du Canada. À ce stade, aucun élément n'indique que les aliments sont une source ou un moyen de transmission de la COVID-19. L'Agence continue de suivre de près la situation en collaboration avec ses partenaires fédéraux, provinciaux, territoriaux et internationaux. Si l'Agence prend connaissance de tout risque potentiel pour la salubrité alimentaire, les actions appropriées seront prises pour protéger l'approvisionnement alimentaire du Canada.

Les importations et exportations d'aliments à destination et en provenance du Canada ne sont pas actuellement touchées. Si la situation change, l'ACIA tiendra l'industrie à jour et diffusera de l'information à mesure qu'elle est disponible.

Tous les établissements ayant obtenu une licence fédérale adhèrent à des normes et à des exigences en matière de salubrité alimentaire rigoureuses et reconnues à l'échelle internationale, y compris des exigences serrées en matière d'assainissement et d'hygiène.

L'Organisation mondiale de la Santé a formulé des recommandations de précaution y compris des conseils sur la nécessité pour tous les Canadiens de suivre de bonnes pratiques d'hygiène lors de la manutention et de la préparation des aliments, comme se laver les mains, bien cuire la viande et éviter la contamination croisée possible entre les aliments cuits et non cuits.

Pour les renseignements les plus récents et à jour sur la COVID-19, visitez canada.ca/le-coronavirus

Santé des animaux et des végétaux

À ce stade, aucun élément n'indique que ce virus circule par l'entremise d'animaux au Canada. Les importations et exportations d'animaux à destination et en provenance du Canada ne sont pas présentement touchées. Au fur et à mesure que de nouveaux renseignements se présentent, l'ACIA prendra les mesures nécessaires pour protéger la sécurité des végétaux et des animaux du Canada.

Comme toujours, les producteurs devraient suivre les mesures de biosécurité normales en continuant de tenir compte des risques potentiels liés aux divers visiteurs sur leur exploitation agricole et devraient mettre en œuvre des mesures pour gérer les risques liés à ces visites.

Pour de plus amples renseignements sur la prévention des maladies sur la ferme, les producteurs devraient consulter les Normes nationales de biosécurité et principes de biosécurité et le Guide de planification nationale pour la biosécurité à la ferme.

De plus amples renseignements sont également disponibles de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) (Questions et réponses sur la maladie à coronavirus 2019).

Date de modification :