Sélection de la langue

Recherche

Avis à l'industrie : Nouvelle mesure interdisant l'entrée de chiens commerciaux en provenance de pays à haut risque pour la rage canine

28 juin 2022

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) met en œuvre une nouvelle mesure visant à protéger les Canadiens et leurs animaux de compagnie, et à réduire le risque d'introduction de la rage canine (rage causée par les virus de la variante canine) au Canada.

À compter du 28 septembre 2022, Journée mondiale de la rage, les chiens commerciaux provenant de pays à haut risque de rage canine ne seront plus autorisés à entrer au Canada. Les chiens commerciaux peuvent comprendre, sans s'y limiter, les chiens destinés à la revente, à l'adoption, à la prise en charge, à la reproduction, aux spectacles ou aux expositions, à la recherche et à d'autres fins.

Le Canada ne compte actuellement aucun cas actif de rage canine, une souche différente de la rage que l'on trouve généralement chez les animaux sauvages, comme les mouffettes, les renards, les ratons laveurs et les chauves-souris. Toutefois, en 2021, des chiens atteints de cette maladie ont été importés au Canada. À la suite de ces événements, l'Agence de santé publique du Canada (ASPC) et les autorités provinciales de la santé publique ont demandé à l'ACIA de prendre des mesures pour faire face aux risques liés aux chiens importés.

La rage est mortelle à plus de 99 % chez les humains et les chiens dès qu'ils commencent à présenter des symptômes et elle est évitable dans près de 100 % des cas grâce à une vaccination adéquate des animaux. L'importation d'un seul chien ayant la rage peut entraîner la transmission de cette maladie aux humains, aux animaux de compagnie et aux animaux sauvages. Si une personne est exposée, elle doit suivre un traitement médical important.

La rage du chien tue 59 000 personnes chaque année dans le monde, dans plus de 100 pays considérés comme à haut risque pour la rage du chien.

L'importation de chiens commerciaux en provenance de ces pays pose un grave risque pour la santé publique des Canadiens. La nouvelle mesure de l'ACIA contribuera à réduire le risque lié à l'importation de chiens commerciaux en provenance de pays à haut risque pour la rage canine. Plusieurs autres pays ont également des conditions d'importation strictes pour réduire le risque d'importer des chiens infectés par la rage canine et par d'autres maladies.

L'ACIA continue de travailler avec l'ASPC, l'Agence des services frontaliers du Canada et d'autres partenaires du gouvernement fédéral pour mettre en œuvre cette mesure. L'ACIA étudiera les possibilités de renforcer davantage les exigences relatives à l'importation de chiens de compagnie personnels et de chiens d'assistance en provenance de ces pays à haut risque pour la rage canine.

Importations de chiens commerciaux en provenance de pays à haut risque pour la rage canine

Tous les permis d'importation actuellement délivrés resteront valides jusqu'à la fin de la période de validité indiquée sur le permis, et les conditions d'importation contenues dans le permis d'importation continueront de s'appliquer.

Tous les permis d'importation délivrés à partir du 28 juin 2022 expireront le 27 septembre 2022, quelle que soit la date de délivrance du permis.

À compter du 28 septembre 2022, les permis d'importation ne seront plus délivrés.

Toutes les expéditions de chiens commerciaux, quel que soit leur âge, en provenance de pays à haut risque pour la rage canine seront interdites à compter du 28 septembre 2022.

Informations suppleméntaires

Nous contacter

Si vous avez une question concernant cet avis, contactez l'ACIA.

Date de modification :