Sélection de la langue

Recherche

Archivée - Mise à jour des lignes directrices relatives au Vibrio parahamolyticus

Cette page a été archivée

Cette page a été archivée en raison de l'entrée en vigueur du Règlement sur la salubrité des aliments au Canada. L'information archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de dossiers. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada, et n'a pas été modifiée ni mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir l'information à jour, visitez la page Aliments.

Ottawa, le 20 mai 2016 – Agence canadienne d'inspection des aliments

Le présent avis est une mise à jour des renseignements publiés le 20 octobre 2015 au sujet de la gestion des risques liés à la présence de la bactérie Vibrio parahaemolyticus (Vp) dans les huîtres crues. À partir de maintenant, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) élargit la portée de l'application des lignes directrices bactériologiques relatives à la bactérie Vp dans les huîtres crues.

Les lignes directrices bactériologiques provisoires relatives à la bactérie Vp, qui se trouvent dans le Manuel des normes et méthodes de l'ACIA régissant les produits du poisson, s'appliqueront maintenant à toutes les huîtres vivantes (produit final), qu'elles soient produites au pays ou importées. Cela veut dire qu'aucun échantillon ne peut dépasser 100 NPP/g dans cinq sous-échantillons.

Il incombe aux importateurs, aux transformateurs et aux exportateurs canadiens d'assurer que le poisson et les produits de la pêche répondent à toutes les exigences réglementaires applicables, y compris les règlements pris en application de la Loi sur l'inspection du poisson.

Les importateurs adhérant à un Programme de gestion de la qualité des importations (PGQI) et les établissements de transformation du poisson doivent déterminer et mettre en œuvre des mesures de contrôle afin de s'assurer que tous les risques importants à la santé ou à la salubrité cernés sont traités pour les poissons transformés ou importés au Canada.

Les établissements agréés par le gouvernement fédéral doivent revoir leur plan d'analyse des dangers et de maîtrise des points critiques (HACCP) afin de s'assurer que, dans l'ensemble, les mesures pour éliminer la bactérie Vp ou en réduire les niveaux à un niveau acceptable sont efficaces pour ce qui est d'assurer que les huîtres vivantes respectent les lignes directrices mises à jour. Jusqu'à ce que la révision du HACCP soit achevée et qu'il ait été établi que les mesures sont efficaces, des mesures provisoires supplémentaires (p. ex. analyse lot par lot des huîtres) sont nécessaires pour assurer la conformité. Des mesures provisoires doivent être mises en œuvre lorsque les conditions sont favorables à la contamination par la bactérie Vp (définie comme une température de l'eau ou de la chair d'huîtres au point de récolte égale ou supérieure à 15°C ou des résultats d'analyse de dépistage de la bactérie Vp chez les huîtres dans le secteur de récolte révélant des niveaux persistants de la bactérie Vp se situant à 100 NPP/g ou près de ce niveau).

Les importateurs doivent s'assurer que les huîtres vivantes qu'ils importent répondent aux exigences réglementaires canadiennes, y compris les lignes directrices mises à jour relatives à la bactérie Vp. Ils doivent également vérifier que les huîtres ont été récoltées, manipulées, entreposées et transportées de manière à gérer adéquatement le risque de contamination par la bactérie Vp. Les titulaires de permis dans le cadre du PGQI qui importent des huîtres vivantes doivent revoir leur plan PGQI et le modifier au besoin. Cette façon de faire permettra d'assurer que des mesures de contrôle efficaces soient en place afin que les huîtres soient conformes à la dernière version des lignes directrices.

L'ACIA continuera de vérifier que des mesures de contrôle appropriées pour la bactérie Vp chez les huîtres ont été mises en œuvre par le biais de ses activités régulières menées dans les établissements de transformation agréés par le gouvernement fédéral et auprès des importateurs au moyen d'inspections, d'audits, d'échantillonnages et d'analyses.

Santé Canada passe actuellement en revue les données disponibles sur la bactérie Vp, ce qui pourrait donner lieu à une révision ultérieure de ces lignes directrices provisoires. D'ici la conclusion de cet examen, l'ACIA appliquera les lignes directrices provisoires à toutes les huîtres vivantes en vente au Canada afin de continuer à protéger les consommateurs.

L'ACIA mettra à la disposition de l'industrie des renseignements supplémentaires pour l'aider à comprendre et gérer le risque que présente la bactérie Vp. Ces renseignements seront publiés sur le site Web de l'Agence. L'industrie est encouragée à s'abonner aux services d'avis par courriel pour être avisée lorsque des manuels de l'ACIA sont mis à jour.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec le bureau de l'ACIA dans votre localité.

Date de modification :