Sélection de la langue

Recherche

Archivée - La présence de Vibrio parahaemolyticus dans les mollusques biivalves - mise à jour

Cette page a été archivée

L'information archivée sur le Web sert à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes du gouvernement du Canada relatives aux sites Web et n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis sa date d'archivage. Pour obtenir l'information dans un format autre que ceux offerts, communiquez avec nous.

PDF (26 ko)

1 juillet 2012

Destinataires : Établissements de transformation agréés des mollusques du Canada atlantique

Objet : La présence de Vibrio parahaemolyticus dans les mollusques bivalves - mise à jour

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) fournit la présente mise à jour et rappel concernant la gestion des risques liés à la consommation des mollusques contaminés par le Vibrio parahaemolyticus. Cet avis fait suite à la communication avec l'industrie de mollusques (voir l'avis précédent) et fournit des informations additionnelles basées sur les résultats d'un sondage effectué en 2011.

Le Vibrio parahaemolyticus (Vp) est une bactérie qui vit naturellement dans les eaux côtières du Canada et des États-Unis, et sa concentration peut être plus élevée en été lorsque la température de l'eau augmente. Elle peut causer des troubles gastro-intestinaux chez l'humain. Le Vp peut être présent dans toute région où l'on retrouve des mollusques, peu importe la classification établie par le Programme canadien de contrôle de la salubrité des mollusques (PCCSM).

En réponse aux quatre cas isolés, et confirmés d'infection à Vp en 2010, l'ACIA a étudié 11 sites en N.-É., au N.-B. et à l'Î-P.-É. en 2011. Nous avons constaté que, généralement, les niveaux de Vp commencent à augmenter en juillet culminent vers la mi-août, coïncidant avec les températures maximales de l'eau. Ces résultats sont conformes aux études précédentes entreprises par l'ACIA en 1998 et 2005. Il est important de noter que les niveaux de Vp dans les huîtres peuvent augmenter rapidement si les contrôles appropriés de temps/température ne sont pas mis en oeuvre suivant la récolte, de ce fait augmentant le risque d'infection par Vp.

Étant donné que le Vp est présent dans les eaux canadiennes atlantiques pendant l'été, il est important que les cueilleurs, les aquaculteurs et les transformateurs soient conscients des risques potentiels avec le Vp et mettent en application des contrôles appropriés de juin à septembre, si nécessaire. Certaines mesures de contrôle à considérer incluent mais ne sont pas limitées à :

L'ACIA effectuera une vérification de conformité régulière aux établissements de transformation agréés et évaluera les plans du PGQ pour assurer qui les contrôles appropriés sont mis en oeuvre au besoin.

Pour toute question ou tout commentaire concernant ce qui précède, veuillez communiquer avec votre bureau local de l'inspection du poisson de l'ACIA.

Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués.

Terence McRae
Directeur
Division du poisson, des produits de la mer et de la production

Date de modification :