Sélection de la langue

Recherche

Archivée - Déclaration de la quantité nette de viande, de volaille et des produits de la mer préemballés

Cette page a été archivée

Cette page a été archivée en raison de l'entrée en vigueur du Règlement sur la salubrité des aliments au Canada. L'information archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de dossiers. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada, et n'a pas été modifiée ni mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir l'information à jour, visitez la page Aliments.

Il incombe aux détaillants d'aliments de faire en sorte que, sous réserve de la tolérance réglementaire, les produits alimentaires préemballés qu'ils vendent renferment la quantité nette déclarée sur l'étiquette. C'est une exigence de l'article 7 de la Loi sur l'emballage et l'étiquetage des produits de consommation.

Les viandes, la volaille et les produits de la mer préemballés sont assujettis à cette loi. Quand on détermine la quantité nette de ces produits, il importe de se rappeler que la quantité nette déclarée ne comprend que le poids du produit, net de la tare.

Dans le cas de la volaille et des viandes rouges fraîches ou congelées ainsi que de la plupart des viandes transformées, cette quantité nette à déclarer est déterminée par la méthode de la tare sèche. En d'autres termes, la quantité nette déclarée égale le poids brut du produit moins le poids de la tare sèche. À titre d'information, cette dernière comprend les éléments suivants :

  1. le matériau d'emballage (p. ex. le plateau de mousse, la pellicule d'emballage, le carton, etc.)
  2. les papiers absorbants de boucherie, les couches
  3. les étiquettes
  4. la ficelle, le filet, la paraffine, l'emballage de plastique, etc.

Pour ce qui concerne la volaille fraîche ou congelée qui a été refroidie dans l'eau, les détaillants d'aliments peuvent afficher l'un des messages suivants, au besoin, à proximité de ces produits vendus au détail dans les magasins d'alimentation :

Lorsque la volaille a été refroidie à l'eau et à l'air, ce qui entraîne une absorption considérablement moindre d'eau, le message autorisé serait le suivant :

La quantité nette des produits de mer congelés est aussi déterminée au moyen de la méthode de la tare sèche, sauf que la glace ou le givrage sur le poisson ou les produits de mer congelés sont considérés comme faisant partie de la tare.

Date de modification :