Sélection de la langue

Recherche

Arrêter la propagation : détruire et signaler les espèces envahissantes afin de les garder hors du Canada

Les parasites voyagent avec nous

Considérez-les comme les pires auto-stoppeurs du Canada – ils utilisent nos véhicules, remorques, sols, chaussures sales, meubles, équipement de camping et bien d'autres choses pour se propager d'une région à l'autre. Avant d'aller quelque part, vérifiez l'absence des larves d'insectes, des œufs et des adultes comme les coléoptères, les papillons de nuit et d'autres.

Signaler un phytoparasite
Comment les espèces envahissantes menacent le Canada Soyez à l'affût de ces ravageurs cet été et cet automne Ne laissez pas les ravageurs se promener – apprenez leurs voies de transmission Renseignements supplémentaires

Comment les espèces envahissantes menacent le Canada

À mesure que le commerce et les voyages dans le monde augmentent, le risque de propagation d'espèces envahissantes augmente, ce qui peut entraîner une infestation qui peut nuire ou épuiser certaines parties de nos forêts, notre agriculture et notre environnement. Les ravageurs sont souvent prompts à s'adapter et à se propager et ils n'ont généralement pas de prédateurs naturels dans un nouvel environnement.

Si les ravageurs se propagent, ils peuvent :

Vérifiez les arbres et les jardins de votre propriété :

Contribuer à la protection des arbres, des forêts et des plantes du Canada contre les espèces envahissantes qui peuvent détruire nos endroits en plein air préférés :

Contribuez à la protection de nos forêts. Achetez local. Brûlez local :

Les végétaux sont essentiels pour manger, respirer et vivre! Faisons notre part pour les maintenir en santé et protéger la vie autour de nous :

Ce que fait l'ACIA pour lutter contre les espèces envahissantes

En tant qu'organisation nationale de la protection des végétaux du Canada, l'ACIA :

  • empêche l'introduction d'espèces envahissantes en réglementant l'importation;
  • réglemente les déplacements d'espèces envahissantes au Canada;
  • surveille les espèces envahissantes qui n'ont pas encore été dépistées au Canada; et
  • détermine si une espèce envahissante s'est établie au pays.

Soyez à l'affût de ces ravageurs cet été et cet automne

Le fulgore tacheté peut détruire des cultures fruitières entières très rapidement, ce qui représente une menace énorme pour les industries canadiennes du raisin (vin), des arbres fruitiers et de la foresterie. Il est présent aux États-Unis près de la frontière canadienne, et il se propage. Gardons-le hors du Canada. Il n'est pas connu comme étant présent au Canada, mais il a été ajouté à la liste des organismes nuisibles réglementés en 2018 afin d'empêcher son introduction à partir de régions infestées aux États-Unis et ailleurs.

Que faire si vous le repérez : Signalez-le toujours!

L'agrile du frêne s'est répandu dans certaines parties de cinq provinces (Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Québec, Ontario et Manitoba) et a tué des millions de frênes en Amérique du Nord depuis qu'il a été détecté il y a vingt ans en juillet 2002. Le bois de chauffage est sa façon la plus rapide de se propager.

Que faire si vous le repérez : Signalez-le si vous le voyez à l'extérieur des cinq provinces mentionnés en contactant l'ACIA en ligne.

La spongieuse (Lymantria dispar dispar) est établie dans de nombreuses régions à l'est de la frontière entre le Manitoba et l'Ontario. Si vous la trouvez à l'extérieur de ces zones réglementées, y compris à Terre-Neuve-et-Labrador ou dans l'ouest du Canada, signalez-la en contactant l'ACIA en ligne. Ce ravageur pourrait être une menace importante envers l'économie du Canada. Recherchez les œufs de cet insecte nuisible et mangeur de feuilles sur le bois de chauffage, les véhicules, les briques et les articles entreposés à l'extérieur. Grattez les œufs et les insectes, trempez-les dans de l'eau chaude savonneuse, puis mettez-les dans un sac refermable à la poubelle.

Que faire si vous la repérez : Détruisez-la – détecter, gratter, tremper

Ne laissez pas les ravageurs se promener – apprenez leurs voies de transmission

Les ravageurs peuvent voyager avec nous :

  • Nettoyez vos chaussures, bâches, remorques, caravanes, matériel de jardinage et autres matériaux de plein air avant de voyager dans et hors des zones réglementées.
  • Cherchez les larves d'insectes, les œufs et les adultes, comme les coléoptères et les papillons de nuit, et retirez-les afin qu'ils ne se propagent pas.
  • Inspectez et signalez leur présence au Canada sur les véhicules, les navires, les marchandises et les conteneurs.

Renseignements supplémentaires

Consultez le site Web de votre gouvernement provincial ou territorial, car les espèces envahissantes peuvent également être réglementées par les autorités provinciales ou territoriales.

En vedette

Date de modification :