Sélection de la langue

Recherche

Avis à l'industrie : Nouvelle exigence en matière d'importation : une partie de la laitue romaine californienne doit être analysée pour détecter E. coli

À compter du 7 octobre 2020, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) instaurera une nouvelle exigence temporaire d'échantillonnage et d'analyse pour certaines laitues romaines de Californie avant leur importation au Canada.

L'ACIA exigera des importateurs qu'ils fournissent la preuve que la laitue romaine ne provient pas des comtés de la vallée de la Salinas ou qu'ils fournissent un certificat officiel d'analyse d'un laboratoire homologué confirmant que la laitue a des niveaux d'E. coli inférieurs aux niveaux décelables.

En vertu du Règlement sur la salubrité des aliments au Canada (RSAC), les importateurs doivent s'assurer que les aliments qu'ils importent sont sans danger à consommer et qu'ils répondent aux exigences canadiennes. Dans la plupart des cas, les importateurs ont besoin d'une licence pour la salubrité des aliments au Canada pour importer des aliments au Canada, y compris de la laitue romaine et d'autres fruits ou légumes frais.

De 2016 à 2019, la laitue romaine de Californie était associée à des éclosions de maladies à E. coli aux États‑Unis et au Canada. Les enquêtes sur la salubrité des aliments menées par les autorités canadiennes et américaines ont révélé que la région de croissance de la vallée de la Salinas était une source récurrente d'éclosions.

Le programme d'analyse ajoute un niveau supplémentaire de contrôles aux mesures de salubrité des aliments en place en vertu du RSAC, qui comprend un programme de surveillance régulier d'E. coli O157:H7 dans les légumes frais.

Afin d'atténuer le risque en cas d'une autre éclosion cet automne, l'ACIA met en œuvre ces mesures d'importation temporaires visant à empêcher l'entrée d'aliments contaminés sur le marché.

L'ACIA collabore étroitement avec la Food and Drug Administration des États‑Unis afin de détecter toute éclosion potentielle et pour y réagir, et elle continue de mettre en place des mesures de contrôle préventives efficaces.

Ces nouvelles mesures temporaires s'appliquent à la laitue romaine ainsi qu'aux mélanges de salades contenant de la laitue romaine, et seront en place du 7 octobre au 31 décembre 2020. L'exigence d'échantillonnage comprend 60 unités de 25 grammes pour chaque chargement de camion ou chargement partiel de laitue romaine ou de produit contenant de la laitue romaine.

La laitue romaine de la Salinas doit être analysée dans un laboratoire homologué par le Conseil canadien des normes (CCN), la Canadian Association for Laboratory Accreditation (CALA) ou un autre organisme d'accréditation signataire de l'International Laboratory Accreditation Cooperation (ILAC) Mutual Recognition Agreement (MRA).

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter les directives de l'ACIA sur les exigences d'importation pour la laitue romaine provenant des États‑Unis.

Date de modification :