Des mises à jour temporaires du site Web sont en cours pour résoudre des problèmes techniques. Pour obtenir de l’aide, visitez notre page Contactez-nous.

Avis à l'industrie : élargissement de la zone réglementée à l'égard la mouche du bleuet

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Ottawa, le 21 février 2020 – L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a élargi les limites géographiques de la zone réglementée à l'égard de la mouche du bleuet dans la province de Québec.

Après avoir consulté les producteurs de bleuets et les intervenants, l'ACIA a élargi les zones réglementées au Québec. Les MRC suivantes ont été ajoutées à la liste des MRC réglementées: Maria-Chapdelaine, Domaine-du-Roy, Lac-St-Jean Est, Saguenay et Fjord-du-Saguenay. Pour plus de détails, consultez la carte de la zone réglementée à jour.

La nouvelle zone réglementée permettra aux producteurs de transporter leurs fruits au sein de cette zone sans certificat tout en empêchant la propagation de la mouche du bleuet dans les zones non réglementées. Les bleuets frais expédiés à l'extérieur de la zone réglementée devront toutefois être encore accompagnés d'un certificat de circulation délivré par l'ACIA. Quiconque n'observe pas les restrictions mises en place est passible d'une amende ou de poursuites, ou des deux.

Vous trouverez un résumé complet des modifications sur le site Web de l'ACIA.

Espèce nuisible, la mouche du bleuet est réglementée en vertu de la Loi sur la protection des végétaux et constitue une grave menace pour l'industrie canadienne des fruits frais.

Depuis sa découverte dans les Maritimes dans les années 1930, la mouche du bleuet s'est établie en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, à l'Île-du-Prince-Édouard, dans le sud de l'Ontario (1993) et dans le sud du Québec (1996). La mouche du bleuet n'a pas été observée ailleurs du Canada.

Pour en savoir davantage, veuillez communiquer avec le bureau de l'ACIA de votre région ou consulter la page mouche du bleuet.