Sélection de la langue

Recherche

Exigences en matière d'étiquetage des boissons alcoolisées
Information propre au produit pour la vodka

Remarque

Les modifications aux normes de composition et aux exigences d'étiquetage de la vodka prévues par le Règlement sur les aliments et drogues sont entrées en vigueur le 26 juin 2019. Les parties réglementées disposent d'une période de transition, soit jusqu'au 13 décembre 2022 inclusivement, pour se conformer aux nouvelles exigences.

Veuillez consulter l'ancien – Information propre au produit pour la vodka pour obtenir de l'information sur les anciennes exigences.

Exigences relatives à la composition de la vodka

Le titre 2 de la partie B du RAD prescrit une norme de composition à l'égard de la vodka.

La vodka peut être fabriquée à partir de pommes de terre, de grains céréaliers et d'autres matières d'origine agricole (définition); le distillat doit être traité avec du charbon de bois ou une autre matière, ou faire l'objet d'un autre procédé de manière que la vodka n'ait ni caractère ni arôme ni goût distinctifs.

Autres exigences en matière d'étiquetage

La vodka nécessite un étiquetage supplémentaire lorsqu'elle est fabriquée, en tout ou en partie, avec des matières d'origine agricole (définition) autres que des pommes de terre et des grains céréaliers. La mention « produite à partir de » suivie du nom de toutes les matières d'origine agricole utilisées doit être située à proximité (définition) du nom usuel. Par exemple, si la vodka est fabriquée à partir de pommes de terre et de pommes, son étiquette doit porter la mention « produite à partir de pommes de terre et de pommes » à proximité du nom usuel « vodka »; si la vodka est fabriquée seulement à partir de pommes de terre, aucune mention de ce genre n'est requise.

Allégations « sans allergène » et la vodka

Les fabricants qui utilisent des allégations « sans allergène », comme « sans (nom de l'allergène alimentaire) et « ne contient pas de (nom de l'allergène alimentaire) », doivent s'assurer qu'aucune quantité, intentionnelle ou par inadvertance, de la source d'allergène alimentaire en question n'est présente dans le produit. Toute représentation (mention, image ou publicité) qui indique de façon explicite ou implicite qu'une source d'allergène alimentaire n'est pas présente alors qu'elle l'est serait considérée comme de l'information fausse et trompeuse en vertu du paragraphe 5(1) de la Loi sur les aliments et drogues et du paragraphe 6(1) de la Loi sur la salubrité des aliments au Canada.

Pour obtenir des renseignements sur l'allégation « sans gluten » pour la vodka, veuillez consulter la section Allégation « sans gluten » et la vodka.

Il est possible que la vodka aromatisée ne soit pas admissible aux allégations « sans allergène » car les préparations aromatisantes et autres ingrédients ajoutés après la distillation pourraient contenir des allergènes.

Les sulfites ajoutés, doivent être déclarés lorsqu'ils sont présents en quantité égale ou supérieure à 10 ppm dans la vodka, et peuvent être indiquées sous la « mention des sources d'allergènes alimentaires ou de gluten et des sulfites ajoutés » (définition) [B.01.010(2), RAD].

Utilisation du terme « Sec » pour la vodka

Comme il n'existe aucune disposition relative à l'addition de sucre ou autre agent édulcorant dans la vodka, le terme « sec » pourrait être considéré comme trompeur et ne devrait pas être employé [B.02.080, RAD].

Consultez également la section Utilisation du terme « Sec » pour de l'information générale sur les allégations relatives au terme « sec » pour toutes les boissons alcoolisées.

Allégations relatives à la boisson à saveur de vodka

Consulter la section Allégations « à saveur de vodka » pour obtenir des renseignements généraux sur les allégations « à saveur de vodka » pour toutes les boissons alcoolisées.

Date de modification :